Ovarien épithélial, Fallope …

Ovarien épithélial, Fallope ...

Épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope et primaire péritonéale Traitement du cancer (PDQ) -Santé Professional Version

Informations générales Le cancer de l’ovaire sur de épithélial, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC)

Ce résumé PDQ traite de la mise en scène et le Traitement du cancer épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC).

Effaceurs cellules et endométrioïdes cancers de l’ovaire Qui sont à l’endométriose Liés have des signatures d’expression génique, Comme Le police les sous-types de mucine. [2]

Stromales et les cellules germinales tumeurs are Relativement rares et comprennent Moins de 10% des CAS. (Se reporter aux curriculum vitae PDQ sur l’ovaire des cellules germinales Traitement Tumeurs et ovarien Bas Malignant Tumeurs treatment de verser Potentiel d’Informations et plus.)

Incidence et mortalité

carcinome épithélial de l’ovaire est Couleur L’ONU des cancers gynécologiques les plus les courantes, Avec 50% de Tous les CAS Survenant Chez Les Femmes Agées de 65 ans. Il is the fifth provoque la Fréquente, plus de cancer Décès par chez les femmes. [4]

Estimation de Nouveaux CAS et de Décès dus au cancer de l’ovaire aux Etats-Unis en 2016: [5]

Anatomie

Les Extrêmités fimbriae des trompes de Fallope en apposition Étroite are des ovaires et dans l’Espace péritonéal, par opposition au corps de l’utérus (corps de l’utérus) Qui est situee sous juin couche de péritoine.

Élargir

Normalien femme anatomie du Système reproducteur.

Facteurs de Risque

Les ANTÉCÉDENTS Familiaux et les altérations Génétiques

Le facteur de risque le atout important for the cancer de l’ovaire is une histoire de cancer de l’ovaire Dans un parent au premier degré (mère, fille, soeur ous). ENVIRON 20% des cancers de l’ovaire are Familiaux, et bien Que la Plupart d’Entre Eux Sont se trouve à des mutations Soit Dans la BRCA1 ous BRCA2 gène, several Autres gènes were impliqués. [6, 7] Le is osée, plus elevé Chez les Femmes Sie Ont Deux UO several les parents Au premier degré de cancer de l’ovaire with. [8] Le scabreuses est Couleur Moins de Un peu verser les Femmes Qui have non parent au premier degré et l’ONU par rapport au Deuxième degré (grand-mère ous juin tante) le cancer de l’ovaire with.

Dans la Plupart des familles affectées le syndrome de l’ovaire et le cancer du sein ous de l’ovaire Spécifique à l’ONU site, Une liaison génétique à la nominale BRCA1 locus sur le chromosome 17q21 un Identifié ete. [9 -11] BRCA2. also responsable de CERTAINS CAS de l’ovaire héréditaire et le cancer du sein, was cartographiée par liaison génétique sur le chromosome 13q12. [12]

Le à scabreuses Vie de develop cancer non de l’ovaire Chez les patients porteurs de mutations germinales Dans BRCA1 is sensiblement courent rapport par à Celle de la population générale. [13, 14] Deux Études rétrospectives de patients Avec Des mutations germinales Dans BRCA1 suggèrent Qué les femmes Dans CES études Ontario Amélioré la survie rapport par à BRCA1 femmes de mutation négative [15, 16] [niveau de preuve: 3iiiA]. La Plupart des femmes non with BRCA1 mutation Ontario Probablement des Membres de la famille des antécédents de Ayant cancer de l’ovaire et / ous du sein; par Conséquent, les femmes Dans bureaux études PEUVENT Avoir Été, plus Vigilants ET enclins Ë participer a des programmes de dépistage du cancer Qui conduit à PEUVENT Avoir détection juin, plus précoce.

Pour les femmes à accru osée, l’ovariectomie prophylactique can be Considéré après l’âge de 35 ans si la grossesse is Terminée. Dans Une study basée sur la famille parmi les 551 femmes with BRCA1 ous BRCA2 mutations, des 259 femmes Qui avaient Subi juin ovariectomie bilatérale prophylactique, 2 (0,8%) en Ontario Développé non carcinome papillaire péritonéal séreux subséquente, et 6 (2,8%) avaient I le cancer de l’ovaire de stade au moment où De La chirurgie. Sur les 292 Témoins appariés, 20% pas de Qui N’a eu la chirurgie prophylactique d’un cancer non Développé de l’ovaire. la chirurgie prophylactique was Associée à juin réduction du Risque de cancer de l’ovaire Qui a Depasse 90% (relatif osé, 0,04; intervalle de confiance à 95%, de 0,01 à 0,16), suivi non with Moyen de 9 ans [17]; cependant, famille- études fondées PEUVENT Être Associées à des biais résultant de la sélection des CAS et d’Autres factors Qui influent sur l’estimation de l’avantage. [18] Après juin ovariectomie prophylactique, Un petit pourcentage, de femmes PEUVENT develop cancer non péritonéal primaire Qui est Semblable en apparence à un cancer de l’ovaire. [19] (Se reporter à la description de la section sur la preuve Dans le résumé PDQ sur l’ovaire, des trompes de Fallope, et la prévention du cancer péritonéal de primaire verser d’Informations et plus.)

Présentation clinique

Ovaire, trompe de Fallope, ous le cancer du péritoine ne PEUVENT pas provoquer les premiers signes OÜ Symptômes. When des signes ous des Symptômes apparaissent, le cancer is Souvent avancé. Les signes et les Suivants Symptômes are:

  • Douleur, gonflement, ous juin sensation de pression Dans l’ous abdomen du bassin.
  • Les saignements vaginaux Qui est lourd OÜ irrégulier, redingote après la ménopause.
  • Les Pertes vaginales Qui est clair, blanc ou coloré with du sang.
  • Une bosse Dans la région pelvienne.
  • Problemes gastro-intestinaux tells Que le gaz, les ballonnements, la constipation ous.

CÉS Symptomes Passent Souvent inaperçus, Ce Qui conduit à des débiles in the diagnostic. Des efforts were Faits verser Améliorer le médecin et la sensibilisation des patients de l’apparition de non Spécifiques de CES. [20 -24]

Dépistage des procédures Telles Que l’évaluation gynécologique, échographie vaginale, et l’antigène du cancer 125 essai (CA-125) Ont eu Faible Valeur prédictive Dans la détection de cancer de l’ovaire chez les femmes sans Facteurs de risques particuliers. [25, 26] En raison de bureaux Facteurs de confusion, la mortalité annuel in the cancer de l’ovaire is d’environ 65% du Taux d’incidence.

La Plupart des de cancer patients de l’ovaire have juin maladie très répandue à la présentation. Early propagation péritonéale Du sous-type le plus de commun des cancers séreux de haut degré may se rapporter à des cancers séreux à partir de la fimbriae des trompes de Fallope OÜ in the péritoine, FACILEMENT cancers de la SCÉ tentatives de viol POURQUOI détectés SONT A Un stade avancé. A l’inverse, les cancers séreux de haut degré Sont sous-représentées parmi les cancers de stade I de l’ovaire. D’Autres types de cancers de l’ovaire are, en fait, surreprésentés Dans Les cancers détectés Dans Les stades I et II. Ce type de cancer de l’ovaire de se Propage généralement par l’intermédiaire d’excrétion locale Dans la cavité péritonéale SUIVIE par l’implantation sur le péritoine et par l’intermédiaire d’invasion juin locale de l’intestin et de la vessie. L’incidence De ganglions POSITIFS à La chirurgie primaire was Signale A être also Elevée Que 24% chez les patients Ayant juin maladie de Stade I, 50% chez les patients Ayant juin maladie de Stade II, 74% chez les patients de stade III de la maladie, ET 73% Chez les patients de stade IV maladie. Les ganglions pelviens were also impliqués SOUVENT Qué les ganglions para-aortiques. Cellules [27] tumorales also PEUVENT bloquer lymphatics diaphragmatiques. La déficience de drainage lymphatique du péritoine is Pensé Pour un rôle in the development de l’ascite in the cancer de l’ovaire jouer. propagation transdiaphragmatique à la plèvre is commune.

Évaluation diagnostique et Staging

Les essais et procédures Suivantes PEUVENT Être utilisées in the diagnostic et la mise en scène de épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope, le cancer ous péritonéal primaire:

  • L’examen physique et de l’histoire.
  • Examen pelvien.
  • Test CA-125.
  • examen par ultrasons (pelvienne ous transvaginale).
  • La tomodensitométrie (TDM).
  • La tomographie par émission de positons (TEP).
  • L’imagerie par résonance magnétique (IRM).
  • Radiographie pulmonaire.
  • Biopsie.

CA-125 levels PEUVENT Être ELEVES Dans d’Autres tumeurs Malignes et des Problèmes gynécologiques bénignes Telles Que l’endométriose. les levels CA-125 et l’histologie are UTILISE verser le cancer de diagnostiquer l’ovaire épithélial. [28, 29]

Facteurs pronostiques

Pronostiquer versez les de cancer patients de l’ovaire is influencée par Drogues illicites factors. Les analyses multivariées suggèrent Qué les, plus Important factors les pronostiques FAVORABLES Sont Les Suivants: [30 -34]

  • Le jeune âge.
  • Le bon état de la performance.
  • tapez Autre Que la cellule mucinous ous claire Cell.
  • tumeur bien différencié.
  • La maladie à l’ONU stade précoce.
  • Absence d’ascite.
  • le volume de de la maladie Inférieure avant debulking chirurgicale.
  • De plus petite tumeur résiduelle après la chirurgie de réduction tumorale primaire.
  • BRCA1 ous BRCA2 porteur de la mutation.

Si la tumeur is de grade III, densément adhérente, ous le stade IC, le risk de rechute et de cancer Décès par de l’ovaire is JUSQU’A 30%. [35 -38]

L’utilisation de flux d’ADN analyse cytométrique des tumeurs de stade I et de stade IIA patients identificateur de l’ONU PEUVENT Groupe de patients à haut risqué. [39] Les patients Avec Une histologie de cellules claires semblent Avoir un, plus mauvais pronostic. [40] Les patients Avec Une composante de Le carcinome Important à cellules Transitionnelles semblent Avoir un Meilleur pronostic [41].

Les études cas-Témoins Que suggèrent BRCA1 et BRCA2 porteurs de la mutation Amélioré les have Réponses A D’non le cancer La chimiothérapie nominale rapport aux patients épithélial de l’ovaire sporadique. Cela can be le Résultat d’ONU mechanism déficient homologue de réparation d’ADN DANS CES, tumeurs Ce Qui conduit à juin SENSIBILITE ACCRUE agents aux de chimiothérapie. [42, 43]

Suivre

En raison de la sensibilité et la Faible Spécificité du test de CA-125, CA-SéRIE 125 Suivi des patients subissant non treatment de la récurrence can be utile. Cependant, si l’ACDE Confere Avantage non pas net de N’a encore was specified. Il y a Peu d’indications sur la Façon Dont les patients doivent Être Suivis après le treatment initial d’induction, ni la détection précoce par imagerie par ous CA-125 élévation was Montré verser les modificateurs Résultats. [44] (Se reporter à la récurrente ous épithélial ovarien persistante, FTC, et la section de treatment PPC of this CV verser d’Informations et plus.)

Résumés connexes

D’Autres curriculum vitæ PDQ des Informations du contenant parents à l’épithélium de l’ovaire, des trompes de Fallope, et le cancer péritonéal primaire Sont Les Suivants:

Les références
  1. Levanon K, Crum C, Drapkin R: perspectives Dans la pathogenèse du cancer de l’ovaire séreux et son impact sur la clinique de De. J Clin Oncol 26 (32): 5284-93, 2008. [PUBMED Résumé]
  2. Birrer MJ: L’origine du cancer de l’ovaire is-ce DEVIENT Que CELA en plus clair? N Engl J Med 363 (16): 1574-5, 2010. [PUBMED Résumé]
  3. L Dubeau, Drapkin R: Entrée en mise au point de: les origines nonovarian de cancer de l’ovaire. Ann Oncol 24 (Suppl 8): viii28-viii35, 2013. [PUBMED Résumé]
  4. Yancik R: Le cancer de l’ovaire. Âge contraste de l’incidence, l’histologie, Stade de la maladie au moment où Du diagnostic, et la mortalité. Cancer 71 (2 Suppl): 517-23, 1993. [PUBMED Résumé]
  5. American Cancer Society: Faits et Chiffres 2016. Atlanta, Ga Cancer: American Cancer Society, 2016. Disponible en ligne. Dernière consulté le 11 Juillet, ici 2016.
  6. Lynch HT, Watson P, Lynch JF, et al. le cancer de l’ovaire héréditaire. Hétérogénéité de l’âge au début. Cancer 71 (2 Suppl): 573-81, 1993. [PUBMED Résumé]
  7. Pennington KP, Swisher EM: cancer de l’ovaire Héréditaire: au-delà des suspects habituels. Gynecol Oncol 124 (2): 347-53, 2012. [PUBMED Résumé]
  8. Piver MS, Goldberg JM, Tsukada Y, et al. Caractéristiques du cancer de l’ovaire familial: Rapport non-sur les 1000 Premières FAMILLES DANS LE Registre du cancer de l’ovaire familial Gilda Radner. Eur J Gynaecol Oncol 17 (3): 169-76, 1996. [PUBMED Résumé]
  9. Miki Y, Swensen J, Shattuck-Eidens D, et al. Un candidat versez le sein et des ovaires gène BRCA1 de prédisposition au cancer. Sciences 266 (5182): 66-71, 1994. [PUBMED Résumé]
  10. Easton DF, Bishop DT, Ford D, et al. analyse de liaison Génétique Dans Le Sein familiaux Et De l’ovaire: les Résultats de 214 familles. Le cancer du sein Linkage Consortium. Am J Hum Genet 52 (4): 678-701, 1993. [PUBMED Résumé]
  11. Steichen-Gersdorf E, Gallion HH, Ford D, et al. le cancer de l’ovaire familial Spécifique du web site is Liée à BRCA1 sur 17q12-21. Am J Hum Genet 55 (5): 870-5, 1994. [PUBMED Résumé]
  12. Wooster R, Neuhausen SL, Mangion J, et al. La localisation d’ONU gène de prédisposition au cancer du sein, BRCA2, chromosome 13q12-13. Sciences 265 (5181): 2088-90, 1994. [PUBMED Résumé]
  13. Easton DF, Ford D, DT évêque: et du sein l’incidence du cancer de l’ovaire chez les Porteuses BRCA1 mutation. Breast Cancer Linkage Consortium. Am J Hum Genet 56 (1): 265-71, 1995. [PUBMED Résumé]
  14. Struewing JP Hartge P Wacholder S, et al. Le risk de cancer des mutations concerne un Spécifiques de BRCA1 ET BRCA2 Chez les ashkénazes JUIFS. N Engl J Med 336 (20): 1401-8, 1997. [PUBMED Résumé]
  15. Rubin SC, Benjamin I, Behbakht K, et al. Les characteristics Cliniques et pathologiques de cancer de l’ovaire chez les femmes presentant des mutations de lignée germinale de BRCA1. N Engl J Med 335 (19): 1413-6, 1996. [PUBMED Résumé]
  16. Aida H, Takakuwa K, H Nagata et al. Les characteristics cliniques de cancer de l’ovaire chez les femmes japonaises Avec des mutations de lignée germinale de BRCA1. Clin Cancer Res 4 (1): 235-40, 1998. [PUBMED Résumé]
  17. Rebbeck TR, Lynch HT, Neuhausen SL, et al. ovariectomie prophylactique chez les porteurs de mutations BRCA1 OU BRCA2. N Engl J Med 346 (21): 1616-1622, 2002. [PUBMED Résumé]
  18. Klaren HM, van’t Veer LJ, van Leeuwen FE, et al. Potentiel de biais Dans les études sur l ‘efficacité de la chirurgie prophylactique versez BRCA1 et BRCA2. J Natl Cancer Inst 95 (13): 941-7, 2003. [PUBMED Résumé]
  19. Piver MS, Jishi MF, Tsukada Y, et al. carcinome péritonéal primaire après ovariectomie prophylactique chez les femmes des ANTÉCÉDENTS Ayant Familiaux de cancer de l’ovaire. Un rapport du Registre du cancer de l’ovaire familial Gilda Radner. Cancer 71 (9): 2751-5, 1993. [PUBMED Résumé]
  20. Goff BA, Mandel L, Muntz HG, et al. Ovaire de diagnostic carcinome. Cancer 89 (10): 2068-75, 2000. [PUBMED Résumé]
  21. Friedman GD, Skilling JS, Oudaltsova NV, et al. Les Premiers Symptômes du cancer de l’ovaire: une étude cas-Témoins sans biais de rappel. Fam Pract 22 (5): 548-53, 2005. [PUBMED Résumé]
  22. Smith LH, Morris CR Yasmeen S, et al. Cancer de l’ovaire: pouvons-nous faire le diagnostic clinique, plus Tôt? Cancer 104 (7): 1398-407, 2005. [PUBMED Résumé]
  23. Goff BA, Mandel LS, Melancon CH, et al. Fréquence des Symptômes de cancer de l’ovaire chez les femmes presentant des cliniques de soins primaires. JAMA 291 (22): 2705-12, 2004. [PUBMED Résumé]
  24. Goff BA, Mandel LS, Drescher CW, et al. Développement d’ONU indice ovarien des Symptômes du cancer: Possibilités de détection précoce. Cancer 109 (2): 221-7, 2007. [PUBMED Résumé]
  25. Partridge E, Kreimer AR, Greenlee RT, et al. Les resultats de Quatre séries de dépistage du cancer de l’ovaire Dans un essai randomisé. Obstet Gynecol 113 (4): 775-82, 2009. [PUBMED Résumé]
  26. van Nagell JR Jr, Miller RW, DeSimone CP, et al. La survie à long terme à des femmes non cancer Atteintes de d’épithélial de l’ovaire par le dépistage détectée échographique. Obstet Gynecol 118 (6): 1212-1221, 2011. [PUBMED Résumé]
  27. Burghardt E, F Girardi, Lahousen M, et al. Les modéles de l’implication des ganglions lymphatiques pelviens et lombo-aortiques in the cancer de l’ovaire. Gynecol Oncol 40 (2): 103-6, 1991. [PUBMED Résumé]
  28. Berek JS, Knapp RC, Malkasian GD, et al. CA 125 levels with the sériques corrélés Opérations de Deuxième égard parmi les patients de la cancer de l’ovaire. Obstet Gynecol 67 (5): 685-9, 1986. [PUBMED Résumé]
  29. Atack DB, JA Nisker, Allen HH, et al. CA 125 surveillance et Deuxième laparotomie in the carcinome ovarien. Am J Obstet Gynecol 154 (2): 287-9, 1986. [PUBMED Résumé]
  30. Omura GA, Brady MF, Homesley HD, et al. À longue terme de Suivi et d’analyse de facteur pronostique in the cancer avancé de l’ovaire: l’expérience Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 9 (7): 1.138 à 1.150, 1991. [PUBMED Résumé]
  31. van Houwelingen JC, dix Bokkel Huinink WW, van der Burg ME, et al. Prévisibilité de la survie des d’ONU le cancer de patients avancé de l’ovaire. J Clin Oncol 7 (6): 769-73, 1989. [PUBMED Résumé]
  32. Neijt JP, dix Bokkel Huinink WW, van der Burg ME, et al. La survie à long terme à Dans le cancer de l’ovaire. Données d’âge mûr de Le Groupe d’étude conjointe des Pays-Bas Pour le cancer de l’ovaire. Eur J Cancer 27 (11): 1367-1372, 1991. [PUBMED Résumé]
  33. Hoskins WJ, Bundy BN, Thigpen JT, et al. L’influence de la chirurgie cytoreductive sur l’intervalle et la survie sans récidive Dans un petit volume de stade III cancer épithéliale de l’ovaire: une study Gynecologic Oncology Group. Gynecol Oncol 47 (2): 159-66, 1992. [PUBMED Résumé]
  34. Thigpen T, Brady MF, Omura GA, et al. L’âge Comme facteur pronostique in the cancer de l’ovaire. L’expérience Gynecologic Oncology Group. Cancer 71 (2 Suppl): 606-14, 1993. [PUBMED Résumé]
  35. Dembo AJ, Davy M, Stenwig AE, et al. Les factors pronostiques chez les patients de stade I cancer épithélial de l’ovaire. Obstet Gynecol 75 (2): 263-73, 1990. [PUBMED Résumé]
  36. Ahmed FY, Wiltshaw E, A’Hern RP, et al. L’histoire naturelle et le pronostic de stade non Traité I épithéliale carcinome ovarien. J Clin Oncol 14 (11): 2968-75, 1996. [PUBMED Résumé]
  37. Monga M, JA Carmichael, Shelley WE, et al. sans Chirurgie Chimiothérapie adjuvante verser le carcinome épithélial de l’ovaire précoce après stadification chirurgicale complète. Gynecol Oncol 43 (3): 195-7, 1991. [PUBMED Résumé]
  38. Kolomainen DF, A’Hern R, Coxon FY, et al. Puis les patients en rechute, non Traités précédemment, la phase I epitheliales cancer de l’ovaire Être Series with succès par thérapie de sauvetage? J Clin Oncol 21 (16): 3113-8, 2003. [PUBMED Résumé]
  39. JA Schueler, CJ Cornelisse, Hermans J, et al. Les factors pronostiques Dans épithéliale cancer de l’ovaire à stade précoce non bien différencié. Cancer 71 (3): 787-95, 1993. [PUBMED Résumé]
  40. Jeune RC, Walton LA, Ellenberg SS, et al. Le treatment adjuvantes DANS LES stades I et II épithéliale cancer de l’ovaire. Les resultats de Deux études prospectives randomisées. N Engl J Med 322 (15): 1021-7, 1990. [PUBMED Résumé]
  41. Gershenson DM, Silva EG, Mitchell MF, et al. carcinome à cellules de transition de l’ovaire: une etude de Controle ADAPTE des patients une ONU stade avancé par chimiothérapie Traités à la base de cisplatine. Am J Obstet Gynecol 168 (4): 1178 à 1185; discussion 1185-7, 1993. [PUBMED Résumé]
  42. Vencken PM, Kriege M, Hoogwerf D, et al. Chimiosensibilité et les resultats de BRCA1 et les de cancer patients de l’ovaire BRCA2 qu’associé après juin chimiothérapie de Première Ligne Chez les patients du cancer de l’ovaire sporadiques. Ann Oncol 22 (6): 1346 à 1352, 2011. [PUBMED Résumé]
  43. Safra T, Borgato L, Nicoletto MO, et al. le statut de mutation BRCA et Déterminant des resultats chez les femmes Atteintes d’un cancer non épithélial de l’ovaire récurrent Traité with la doxorubicine liposomale pégylée. Cancer Mol Ther 10 (10): 2000-7, 2011. [PUBMED Résumé]
  44. Rustin GJ, van der Burg ME, Griffin CL, et al. Précoce OÜ treatment retardé du cancer de l’ovaire récidivant (MRC OV05 / EORTC 55955): un essai randomisé. Lancet 376 (9747): 1155-63, 2010. [PUBMED Résumé]

Classification cellulaire de cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC

Le tableau 1 decrit la classification histologique du cancer épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC).

Tableau 1. Cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC histologiques Classification

Informations Étape verser Cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC

En l’absence de maladie métastatique extra-abdominale, la stadification du cancer de l’ovaire définitif d’intervention chirurgicale Nécessite de juin. Le rôle de la chirurgie chez les patients de cancer de l’ovaire de stade IV et de la maladie extra-abdominale Doït encore Être ÉTABLI. Si la maladie Semble Être limitée aux ovaires ous du bassin, il is essentiel à la laparotomie versez Obtenir le lavage péritonéal et d’examinateur et d’Une biopsie ous d’get brossages cytologiques de costume cen qui:

  • Diaphragme.
  • Les deux Gouttières pariéto-coliques.
  • pelvien péritoine.
  • Para-aortique ET ganglions pelviens.
  • infracolique épiploon. [1]

FIGO Staging

La Fédération Internationale de Gynécologie et d’Obstétrique (FIGO) et le American Joint Committee on Cancer (AJCC) have designated la mise en scène versez le cancer épithélial définir de l’ovaire. Le nouveau Système de mise en scène FIGO approved for the cancer épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC) is the en plus couramment Utilisée. [2, 3]

Tableau 2. Définitions de la FIGO stade I a

Les références
  1. Hoskins WJ: la mise en scène et la chirurgie chirurgicale de réduction tumorale du cancer épithélial de l’ovaire. Cancer 71 (4 Suppl): 1534-40, 1993. [PUBMED Résumé]
  2. Mutch DG, Prat J: 2014 FIGO mise en scène versez l’ovaire, des trompes de Fallope et du péritoine. Gynecol Oncol 133 (3): 401-4, 2014. [PUBMED Résumé]
  3. carcinome péritonéale et ovaires primaire. Dans: Bord SB, Byrd DR, Compton CC, et al. eds. AJCC Cancer Staging Manual. 7e éd. New York, NY: Springer, 2010, pp 419-28.

Option Traitement Vue d’ensemble

Les possibilités de treatment verser les patients atteints de Tous les stades de cancer épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC) Consiste en Ontario chirurgie SUIVIE D’une chimiothérapie à base de de platine.

Stade précoce Référé soi aux stades I et II. Cependant, en raison des Taux Eleves de récidive versez patients II de stade Dans les essais de la maladie à l’ONU stade précoce, les de cancers des patients de stade II were inclus Avec les patients Qui Ont cancer non, plus avancé au stade des essais Cliniques en oncologie gynécologique Groupe DEPUIS 2009. à l’avenir, la phase I sérums RESTENT juin catégorie distincte verser des considérations de treatment, maïs à haute teneur des cancers du Stade II Sont d’être sujets sensibles inclus dans les stades, plus Avancés.

De Nombreux essais Cliniques en cours are verser Affiner les thérapies to vary et de tester la Valeur des Différentes Approches de médicaments post-opératoire et la radiothérapie. Les patients Ayant non stade de cancer de quelconque l’ovaire are des Candidats appropriés Pour Les essais Cliniques. [1, 2] Informations sur les essais Cliniques en cours is available sur le site Web du NCI.

Les possibilités de treatment versez le cancer épithélial de l’ovaire, la FTC, et PPC are PRESENTES in the tableau 6.

Tableau 6. Options de treatment de verser le cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC

Les références
  1. Ozols RF, Jeune RC: cancer de l’ovaire. Curr Cancer Probl 11 (2): 57-122, 1987 Mar-avril [PUBMED Résumé]
  2. Cannistra SA: le cancer de l’ovaire. N Engl J Med 329 (21): 1550-9, 1993. [PUBMED Résumé]

Stade précoce du cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et le treatment PPC

Stade précoce fait référence à l’étape I et l’étape II. Cependant, en raison des Taux Eleves de récidive versez patients II de stade Dans les essais de la maladie à l’ONU stade précoce, les de cancers des patients de stade II were inclus Avec les patients Qui Ont cancer non, plus avancé au stade de Gynecologic Oncology Group (GOG) essais Cliniques DEPUIS 2009. à l’avenir, stade, je vais Rester Une catégorie distincte verser les considérations de treatment, maïs à haute teneur des cancers du Stade II Sont d’être sujets sensibles inclus dans les stades, plus Avancés.

standard Options de treatment Pour un stade précoce du cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC

Options de norme treatment verser stade non précoce épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC) Sont Les Suivants:

La chirurgie Avec ou sans chimiothérapie

Si la tumeur is bien différencié ous modérément bien différenciée, la chirurgie Seule can be treatment non Adéquat verser les patients atteints de stade IA ous IB maladie. La chirurgie includes l’hystérectomie, salpingo-ovariectomie bilatérale et omentectomie. La surface Inférieure du diaphragme is VISUALISEZ et biopsiées. Les biopsies du péritoine pelvien et abdominal et les ganglions lymphatiques pelviens et para-aortiques are also effectuees. lavage péritonéal are régulierement obtenus. [1, 2] Chez les patients Qui désirent procréer et Qui Ont des tumeurs de grade I, salpingo-ovariectomie unilatérale can be qu’associé à l’ONU Faible Risque de récidive. [3]

Aux États-Unis, le Sauf verser sous-ensemble le plus de favorables des patients (Ceux with the stade IA de la maladie bien différenciée), des Preuves fondées sur ,, les essais à double insu Controles randomisés with paramêtres de mortalité totale en accusation Prend le treatment adjuvant with the cisplatine, le carboplatine et le paclitaxel.

Preuve (chirurgie Avec ou sans chimiothérapie):

  1. Dans Deux grands essais européens, l’Organisation européenne pour la Recherche et le Traitement du cancer chimiothérapie adjuvante Dans l’ovaire essai Tumeurs (EORTC-ACTION) et le procès de collaboration internationale de l’ovaire Tumeur (MRC-Icon1 [NCT00002477] ), les patients atteints de stade IA (grade II) et de stade IB (grade III), Tous Les Stades IC et Le Stade II épithélial de l’ovaire, eT TOUS les stades I et IIA de carcinome à cellules claires were randomisés verser receive juin chimiothérapie ous d’observation adjuvant. [4 -6]
  1. Le procès EORTC-ACTION Nécessaire at least Quatre cycles de carboplatine ous D’une chimiothérapie à base de cisplatine de fr Tant que treatment. Bien Que les Autres critères de mise en scène de chirurgie were Suivis, la mise en scène insuffisante Était pas non critère d’exclusion. [4]
  • La Survie sans récidive (RFS) was Améliorée in the bras chimiothérapie adjuvante (relatif osée [RR], 0,63; P = .02), La survie globale Mais (OS) n’à pas Été affecté (HR, 0,69; intervalle de confiance à 95% [IC], 0,44 à 1,08; P = .10).
  • OS was Amélioré par la chimiothérapie Dans le sous-ensemble de patients atteints de stadification chirurgicale insuffisante.
  • Le procès-MRC Icon1 attribué au hasard les patients à six cycles de carboplatine en monothérapie ou Le cisplatine ou La chimiothérapie à base de platine de (généralement cyclophosphamide, doxorubicine et cisplatine) rapport par à l’observation et des Avait Autres critères d’entrée similaires Au procès- EORTC-ACTION; Cependant, le procès-MRC Icon1 n’à pas SURVEILLE si la mise en scène chirurgicale adéquate was réalisée. [5] when les Résultats des essais were Combinés, la différence OS reached la signification statistique.
    • Les deux RFS et OS were Améliorés significativement; Les Chiffres de survie à 5 ans de 79% Était with la chimiothérapie adjuvante contre 70% sans chimiothérapie adjuvante.
    • Une analyse des Données regroupées des Deux études a démontré costume cen qui: [6] [Niveau de preuve: 1IA]
      • Il y Avait juin improvement significative de la RFS with la chimiothérapie (HR, 0,64; IC 95%, 0,50 à 0,82; P = .001) Et OS (HR, 0,67; IC à 95%, de 0,50 à 0,90; P = .008). CÉS Données have Montré A system d’exploitation à 5 ans de 82% Avec la chimiothérapie et 74% with the observation, with a IC à 95% Dans la différence de 2% à 12% [6] [Niveau de preuve: 1IA ].
      • Un éditorial d’accompagnement a Souligné Que la mise au point de d’essais ultérieurs Doït la raison d’identifiant les patients Qui ne nécessitent pas non treatment additional chez les premiers sous-ensemble de cancer de l’ovaire. [7] la mise en scène optimale is a Facon De Mieux SCÉ d’identification des patients.
      • Le procès GOG-0157 un si de Evalue six cycles de chimiothérapie ETAIENT SUPERIEURS à Trois cycles versent les patients non Ayant stade précoce, épithéliale à osée Élève de cancer de l’ovaire après la chirurgie primaire. Les patients eligibles ÉTAIENT Ceux de stade IA grade 3 ou histologie à cellules claires, stade IB de grade 3 ou histologie à cellules claires, Tous Les stades IC, et tout le stade II. Les patients randomisés were To receive Soit trois ous six cycles de la combinaison de paclitaxel (175 mg / m 2 administrée en plus de 3 heures) et le carboplatine Dosé (aire sous la courbe, 7,5) pendant 30 minutes et compte Tenu de Tous les 21 jours. Le critere principale Était RFS, et the study was concue verser Détecter juin diminution de 50% du Taux de récidive à 5 ans. Un total de 427 patients de eligible ETAIENT [8] [Niveau de preuve: 1iiDi].
        • Aucune différence significative de l’incidence cumulative de récidive was when Constatée Trois cycles (25,4%) were à six cycles Comparés (20,1%) (HR, 0,76; IC à 95%, de 0,5 à 1,13) OÜ OS versent des cycles de trois (81%) rapport par à six cycles (83%) (HR, 1,02; P = 0,94) [8] [Niveau de preuve: 1iiDi].
        • Comme on s’y attendait, l’utilisation de six cycles de un associee à une augmentation de juin de grade 3 ou 4 Effets neurologiques et Toxiques l’augmentation des de grade 4 de hématologique Toxiques Effets ETE.
        • Bien Que la mise en scène chirurgicale was Nécessaire versez l’entrée de l’study, juin verification a Révélé Que 29% des patients avaient une documentation de juin de their Soit incomplète intervention chirurgicale d’effort ous insuffisante chirurgicale.
        • Dans Une analyse post-hoc des patients Ayant Subi juin stadification chirurgicale complète, les cycles de Trois supplementaires de chimiothérapie Ont diminué le risqué de récidive de 3% only. L’incidence cumulative de récidive Dans les 5 ans de 18% Était verser les Femmes Atteintes de la maladie de stade I et 33% Pour les Femmes Atteintes de la maladie de stade II.
        • ETANT le gave osée de récidive accru chez les patients Ayant juin maladie de stade II et combiné à l’ONU procès antérieur, le Comité de l’ovaire GOG a Choisi d’INCLURE les patients de Stade II maladie Dans les essais de cancer de l’ovaire avancé. L’interprétation of this study, y compris les conclusions sur les analyses de sous-ensemble, was juin la source de controverse.

        • Les patients de stade II le cancer de l’ovaire were enrôlés Dans Une study japonaise Gynécologie Oncology Group (JGOG-3601 [NCT00226915]) Qui a tested non programme de dosage hebdomadaire par rapport au conventionnel Toutes les 3 semaines programme de dosage en ligne première de cancer de l’ovaire. [9 -11]
        • Les essais Cliniques Evaluant les APPROCHES de treatment Suivantes were réalisées:

          • Phosphore intrapéritonéale 32 ous la radiothérapie. [1, 12, 13]
          • Une chimiothérapie à base de platine de systémique, Seul ou en combinaison Avec Des agents alkylants. [1, 12, 14 -16]
          • la chimiothérapie systémique à la base de platine with the paclitaxel.

          Essais Cliniques en cours

          CONSULTEZ la liste des essais Cliniques cancer NCI charge Qui acceptent les patients de Maintenant stade I cancer de l’ovaire épithélial. le cancer de la cavité péritonéale primaire. le cancer des trompes de Fallope et le cancer de la cavité péritonéale primaire. La liste des essais Cliniques can be encore par la mise en place Réduit, la drogue, l’intervention, ET D’Autres critères.

          Informations générales Le sur les essais Cliniques is also available sur le site Web du NCI.

          Les références
          1. Jeune RC, Decker DG, Wharton JT, et al. Staging laparotomie in the cancer ovarien précoce. JAMA 250 (22): 3072-6, 1983. [PUBMED Résumé]
          2. Fader AN, Java J, Ueda S, et al. La Survie Chez les femmes Atteintes de grade 1 carcinome ovarien séreux. Obstet Gynecol 122 (2 Pt 1): 225-32, 2013. [PUBMED Résumé]
          3. Zanetta G, Chiari S, Rota S, et al. La chirurgie conservatrice for the phase I cancer de l’ovaire chez les femmes en âge de procréer. Br J Obstet Gynaecol 104 (9): 1030-5, 1997. [PUBMED Résumé]
          4. Trimbos JB, Vergote I, Bolis G, et al. Impact de la chimiothérapie adjuvante et stadification chirurgicale Dans l’ovaire cancer à l’ONU stade précoce: Organisation européenne pour la Recherche et le Traitement du cancer chimiothérapie adjuvante in the procès de l’ovaire Tumeur. J Natl Cancer Inst 95 (2): 113-25, 2003. [PUBMED Résumé]
          5. Colombo N, Guthrie D, Chiari S, et al. International ovarien Tumeur Collaborative 1 essai: un essai randomisé de chimiothérapie adjuvante chez les femmes le cancer de l’ovaire with à l’ONU stade précoce. J Natl Cancer Inst 95 (2): 125-32, 2003. [PUBMED Résumé]
          6. Trimbos JB, Parmar M, Vergote I, et al. International Tumeur Collaborative ovarien Essai 1 et Chimiothérapie adjuvante Dans l’ovaire essai Tumeurs: Deux parallèles de la phase III randomisée des essais de chimiothérapie adjuvante chez les patients d’l’ONU de carcinome l’ovaire à l’ONU stade précoce. J Natl Cancer Inst 95 (2): 105-12, 2003. [PUBMED Résumé]
          7. Jeune RC: précoce du cancer du stade de l’ovaire: pour ne pas Traiter ous Traiter. J Natl Cancer Inst 95 (2): 94-5, 2003. [PUBMED Résumé]
          8. Le juge Bell, Brady MF, Jeune RC, et al. randomisée de la phase III d’essai de trois rapports par à six cycles d’adjuvant carboplatine et paclitaxel Dans épithéliale stade précoce du cancer de l’ovaire: une study Gynecologic Oncology Group. Gynecol Oncol 102 (3): 432-9, 2006. [PUBMED Résumé]
          9. Katsumata N, Yasuda M, Takahashi F, et al. Dose-dense paclitaxel Une Fois par semaine en association with the carboplatine Toutes les 3 semaines Pour le cancer avancé de l’ovaire: la phase 3 juin, open-label, essai randomisé contrôlé. Lancet 374 (9698): 1331-8, 2009. [PUBMED Résumé]
          10. Katsumata N, Yasuda M, Isonishi S, et al. Les resultats à longue terme de paclitaxel de dose-dense et carboplatine contre paclitaxel et le carboplatine classique versez le Traitement de l’ovaire avancé épithéliale, trompe de Fallope, ous le cancer péritonéal primaire (JGOG 3016): a, contrôlée, essai randomisé ouvert. Lancet Oncol 14 (10): 1020-6, 2013. [PUBMED Résumé]
          11. Scambia G, Salutari V, Amadio G: Controverse in the treatment du cancer avancé de l’ovaire. Lancet Oncol 14 (10): 920-1, 2013. [PUBMED Résumé]
          12. Vergote IB, Vergote-De Vos LN, Abeler VM, et al. Essai clinique randomisé comparant le cisplatine with du phosphore radioactif ous l’irradiation totale de l’abdomen Comme treatment adjuvant du cancer de l’ovaire. Cancer 69 (3): 741-9, 1992. [PUBMED Résumé]
          13. Piver MS, Lele SB, Bakshi S, et al. Cinq et dix survie et sans rate of l’année Estimée de l’après phosphate chromique intrapéritonéale maladie; Je l’stade de adénocarcinome ovarien. Am J Clin Oncol 11 (5): 515-9, 1988. [PUBMED Résumé]
          14. Bolis G, Colombo N, Pecorelli S, et al. Traitement adjuvant du cancer épithélial de l’ovaire précoce: Résultats de deux essais randomisés comparant le Cliniques cisplatine à Aucun Autre treatment ous de phosphate chromique (32P). G.I.C.O.G. Gruppo Interregionale Collaborativo Dans Ginecologia Oncologica. Ann Oncol 6 (9): 887-93, 1995. [PUBMED Résumé]
          15. Piver MS, Malfetano J, Baker TR, et al. Survie à Cinq ans versez le stade IC ous stade I de grade 3 épithéliale cancer de l’ovaire Traité Avec Une chimiothérapie à base de cisplatine de. Gynecol Oncol 46 (3): 357-60, 1992. [PUBMED Résumé]
          16. McGuire WP: le cancer de l’ovaire précoce: Traiter Maintenant, plus tard ou jamais? Ann Oncol 6 (9): 865-6, 1995. [PUBMED Résumé]

          Stade avancé du cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et le treatment PPC

          Les possibilités de treatment verser les patients atteints de Tous les stades de cancer épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC) Consiste en Ontario chirurgie SUIVIE D’une chimiothérapie à base de de platine. En raison des Taux Eleves de récidive versez patients II de stade Dans les essais de la maladie à l’ONU stade précoce, les de cancers des patients de stade II were inclus Avec les patients Qui Ont cancer non, plus avancé au stade de Gynecologic Oncology Group ( GOG) essais Cliniques DEPUIS 2009. à l’avenir, la phase I Restera juin catégorie distincte verser des considérations de treatment, maïs à haute teneur des cancers du Stade II Sont d’être sujets sensibles inclus dans les stades, plus Avancés.

          Options de norme de treatment Pour un cancer de stade avancé de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC

          Options de norme treatment for the stade avancé épithélial ovarien cancer, FTC, et PPC Sont Les Suivants:

          Après le treatment initial, la consolidation et / ou Le treatment d’entretien n’à pas was Montré versez Improving la survie. (Se reporter à la section de treatment de consolidation et / ou La entretien de CE CV verser d’Informations et plus.)

          Avec Une maladie de Les patients avancée are with Series la chirurgie et la chimiothérapie; Cependant, le Résultat is généralement favorable Moins verser les patients atteints de la maladie de stade IV. Le rôle de la chirurgie versez les patients Ayant juin maladie de stade IV is peu claire, but in the Plupart des CAS, la majeure partie de la maladie is intra-abdominale ET des interventions chirurgicales similaires A Celles utilisées Dans la Gestion des patients atteints de maladie de stade III Appliquées Sont. Les options de verser les régimes de propriété intellectuelle are also Moins d’appliquer à des sujets sensibles la foie pratique (pour l’insertion Autant Que d’ONU IP au départ cathéter) et théoriquement (Vasant à la maladie Détruire microscopique in the cavité péritonéale) chez les patients Ayant maladie juin de stade IV.

          La chirurgie is Utilisée versez Mettre en Scène de Manière adéquate la maladie et Comme une modalité thérapeutique. La chirurgie Comprend une hystérectomie abdominale totale et salpingo-ovariectomie bilatérale with omentectomie et debulking d’Autant la tumeur brute may sans osée Être Effectué.

          Bien Que la chirurgie cytoreductive primaire ne may pas les characteristics Corriger biologiques de la tumeur, des Preuves considerables indiquent Que le volume de de la maladie a gauche avec choix à la Fin de la procédure chirurgicale Primaire Est Liée choix à la Survie des patients. [1 -4] Une revue de la littérature a Montré Que les cytoréduction optimale des patients Avait Une survie médiane de 39 mois par rapport à la survie de 17 mois chez only les patients atteints de la maladie résiduelle suboptimale [1] [Niveau de preuve : 3iA].

          Les Résultats D’une Analysons rétrospective de 349 patients Avec des masses de postopératoires de pas, plus de 1 cm suggested Qué les patients Qui Presentent au debut de la maladie de grand volume de et atteignent la maladie volume de petit par debulking chirurgicale have de Moins bons resultats Que les patients similaires Qui Presentent des petites maladie du volume. [2] Une amélioration progressive de la survie Avec la diminution du volume de résiduel tumoral is probable. Bien Que l’association ne pas de peut etre, des analyses rétrospectives de causalité, y compris juin méta-analyse des patients Recevant chimiothérapie juin à la base de platine, have also found cytoreduction Être une variable de pronostique indépendant pour la survivance. [3, 4]

          Pour Les Trois Dernières Décennies, le GOG a Mené des essais Séparés Pour Les femmes Dont la maladie was optimale cytoreduced (definie Comme ≤1 cm residuum) et versez Ceux qui avaient cytoreductions suboptimales (gt; 1 cm Residuum). L’Étendue de la maladie résiduelle après la chirurgie initiale is a Déterminant de resultats in the Plupart des séries [1 -4] et was Utilisée Dans la conception des essais Cliniques, en Particulier par le GOG.

          Sur la Résultats de base de de CES, les Différentes APPROCHES de treatment standards UTILISE PEUVENT être Des verser les patients atteints de Façon optimale cytoreduced maladie de stade III nominale rapport aux patients de stade III et le Stade de la maladie sous-optimale IV cytoreduced. La Plupart des études d’évaluation (IP) Traitements intrapéritonéale Faire des attributions d’urgence sur la base de l’la Étendue de cytoréduction. (Se reporter à la chirurgie SUIVIE par l’article intrapéritonéale (IP) de chimiothérapie of this CV verser d’Informations et plus.)

          À longue terme de Suivi des patients de stade III et de stade IV sous-optimale réduction tumorale a Montré non Taux de survie à 5 ans Inférieure à 10% with la thérapie de combinaison à la base de platine avant la génération actuelle d’essais, y les taxanes compris. [5] En revanche, juin réduction tumorale stade optimale III patients Traités Avec Une combinaison de taxane par voie intraveineuse et le platine IP AINSI Que taxane have Obtenu Une survie médiane de 66 mois Dans un essai GOG [6] [Niveau de preuve: 1iiA ].

          La chirurgie SUIVIE D’une chimiothérapie systémique

          Pour les patients atteints de la maladie résiduelle supérieure à 1 cm après la chirurgie, la chimiothérapie systémique is the norme. agents de platine, le cisplatine Comme ous fils analogique de Deuxième génération, le carboplatine, administré seul ous en combinaison Avec d’Autres médicaments, are La Base de protocoles de chimiothérapie UTILISE. Essais pair plongeurs Groupes coopératifs (1999-2010) Ont abordé les question de la dose optimale d’intensité [7 -9] verser les Deux cisplatine et le carboplatine, [10] le calendrier, [11] et les obtenus de with de Résultats l ‘ non de CES Médicaments Au platine, habituellement en combinaison with the cyclophosphamide [12].

          Avec l’instauration du paclitaxel de taxane, Deux essais Ont confirmé la supériorité du cisplatine combiné Avec le paclitaxel en comparaison with the treatment norme précédent de cisplatine plus cyclophosphamide. [13, 14] Cependant, Deux essais comparant le paclitaxel en monothérapie Soit with the cisplatine ous le carboplatine (icon2 et GOG-132) a Échoué verser confirmateur juin Telle supériorité Dans Tous les paramêtres de Résultats (C.-à-réponse, le temps à la progression et la survie) (voir le tableau 7 Pour Une liste de CES études).

          Sur la base de des éléments de preuve, le treatment initial standard versez les de cancer patients de l’ovaire is la combinaison de cisplatine ous carboplatine with the paclitaxel (definition est comme la chimiothérapie d’induction).

          Preuve (combinaison de cisplatine ous carboplatine with the paclitaxel)

          1. GOG-132 was élargisse- Considéré Comme montrant that the treatment with the cisplatine séquentiel et le paclitaxel Était à la combinaison équivalent de cisplatine ou Le carboplatine-plus-paclitaxel; Toutefois, de patients Nombreux Ontario TRAVERSE avant la progression de la maladie. Par Ailleurs, le bras de cisplatine seul, plus toxique Était, voiture il utilise juin / dose de 100 mg m 2 [15].
          2. L’Étude du Medical Research Council (MRC-Icon3), tout en Ayant Moins de premiers ministres Croisements, could be Être interprete de Façon Similaire en Ce Qui Concerne l’incidence du treatment sur la survie séquentiel. [16]

          DEPUIS l’adoption de la combinaison de platine, plus taxane Presque norme Dans le monde entier, les essais Cliniques Ont démontré Ce Qui suit:

          1. La non-infériorité de carboplatine plus paclitaxel par rapport cisplatine et le paclitaxel. [13, 14, 17]
          2. Non-infériorité de carboplatine plus paclitaxel par rapport carboplatine plus docetaxel. [18]
          3. Aucun avantage, maîs l’augmentation des Effets Toxiques de l’ajout de l’épirubicine au carboplatine plus paclitaxel doublet. [19]
          4. Non-infériorité de carboplatine plus paclitaxel par rapport séquentielles doublets du contenant carboplatine with gemcitabine Soit ous topotécan; ous des triplets with the addition de la gemcitabine ous de la doxorubicine liposomale pégylée au doublet de référence, Comme INDIQUE ci-dessous: [20, 21]
          1. De Février 2001 à Septembre 2004, 4.312 femmes stade III ous stade IV cancer de de l’ovaire épithélial, FTC, ous PPC participant à l’essai GOG-0182 were assignés au hasard à quatre bras expérimentaux Différents ous à treatment non de référence Constitué de carboplatine (aire sous la courbe [ASC], 6) et le paclitaxel (175 mg / m 2) Toutes les 3 semaines versent des cycles de Huit. [20] les factors de stratification have le statut et l’résiduel maladie intention d’éffectuer juin chirurgie de réduction tumorale d’intervalle.
          • Aucun des schemes expérimentaux Était Inférieure.
          • létales Evenements attribuables au treatment are chez survenus Moins de 1% des patients sans regroupement de l’juin quelconque régime.
          • Avec non de Suivi médian 3,7 ans, le risk relatif AJUSTE de 0952 Décès de variait à 1114, with the bras de Contrôle à parvenir sans progression juin survie (PFS) de 16,0 mois et juin médiane de survie globale (OS) de 44,1 mois.

          Dans this study vaste composé de deux bras de patients with la Fédération Internationale de Gynécologie et d’Obstétrique maladie au stade III (84% Dans un bras et 87% des soutiens-gorge de Dans l’Autre), l’Étendue de cytoreduction Était non facteur pronostique importante Dans OS, Comme Attendu.

          • PFS chez les patients non Ayant résidu de plus de 1 cm de ÉTAIT de 13 mois, et OS de 33 Était mois.
          • Avec residuum 1 cm ous, plus petit, PFS Était de 16 mois, et OS de 40 mois Était.
          • Avec residuum microscopique, PFS de 29 mois Était, et OS de 68 Était mois. [20]

          Dans le gynécologique du cancer, l’opposition par le cancer à l’ONU du sein, le paclitaxel hebdomadaire n’à pas en Été étudiée la phase III des essais avant 2004. Les Résultats Positifs de Japanese Gynecologic Oncology Group (JGOG) Les essais conduit à Ontario juin génération de nouvelles études de paclitaxel à la dose divisée.

          Preuve ([hebdomadaire] programme de treatment de dose-dense):

          1. Un essai de JGOG courus 637 patients (JGOG-3016 [NCT00226915]) et au hasard les a affectés à six à cycles neuf de semaine (dose-dense) paclitaxel (80 mg / m 2) ous à la norme horaire Tous les 21 jours de paclitaxel à 180 mg / m 2. Les deux régimes were Donnés with the carboplatine (AUC, 6) Dans les 3 cycles Toutes par semaine. Avec non critère principale de PFS, Soit juin augmentation de 16 à 21 mois in the PFS du treatment à la base de paclitaxel hebdomadaire was Demandé [21] [Niveau de preuve: 1iiDiii].

          Autre Que l’ethnie, la population d’essai this Différé d’Autres études de la Manière suivante:

          • Un âge médian Inférieur (57 ans).
          • Vingt verser cent des patients ÉTAIENT de stade II.
          • cent des patients were Series in the cadre néoadjuvante Onze verser.
          • Trente-trois versent cent des patients histologies avaient Autres Que de haute qualité ous endometrioid séreux cancer.

          Les resultats des études Ont démontré costume cen qui:

          • A 1,5 ans de Suivi après l’arrêt du treatment, la posologie hebdomadaire Avait juin PFS médiane de 28,0 mois (95% intervalle de confiance (IC), 22,3 à 35,4 mois), et l’intermittent SSP médiane de Était 17,2 mois (15,7 à 21,1; rapport de risque (HR), 0,71), Ce Qui favorise le régime hebdomadaire (P = 0,0015).
          • Les resultats Mis à jour 2013 have revele augmentation juin de la médiane de survie versez le régime hebdomadaire (OS médiane de 8,3 ans Contre 5,1 ans; P = 0,040); les resultats du treatment intermittent are also REMARQUABLES rapport par à d’Autres Essais Cliniques de schèmes posologiques Hebdomadaires.

          Ce un non certain Ledit procès Nombre d’Autres études portant sur des schemes posologiques Hebdomadaires rapport par au dosage classique suscité Toutes Les 3 semaines in the treatment du cancer épithélial ovarien de première ligne. [22 -24]

        • Dans un essai de la phase III (MITO-7 [NCT00660842]), les Résultats de 406 patients assignés à paclitaxel hebdomadaire (60 mg / m 2) administré with the carboplatine hebdomadaire (AUC, 2) were Comparées à Celles de 404 patients Recevant le classique each -3 régime de paclitaxel et semaines de carboplatine [25] [Niveau de preuve: 1iiA].
          • Les Résultats have Échoué à confirmateur la supériorité of this programme hebdomadaire Particulier (18,3 mois PFS verser le bras hebdomadaire vs 17,3 mois PFS Pour le Bras standards [HR, 0,96; IC 95%, 0,80 à 1, 16]).
          • Les Traitements NE DIFFERENT est pas des Effets Toxiques. Une diminution de la qualité de vie (évaluée par l’évaluation fonctionnelle de l’indice finale de thérapie du cancer de l’ovaire Essai questionnaire) n’à pas was OBSERVER in the bras hebdomadaire par rapport au bras Toutes Les 3 semaines.
          • Tableau 7. Sélection des études de thérapie adjuvante intraveineux de la phase III verser le cancer avancé de l’ovaire après la chirurgie initiale

            Chirurgie SUIVIE par intrapéritonéale (IP) chimiothérapie

            La base de la pharmacologique verser Fourniture de Médicaments anticancéreux par voie IP was created à la fin des annees 1970 et au Debut des annees 1980. when Drogues illicites Médicaments were étudiés, la Plupart du Temps Dans le cadre de la maladie résiduelle minimale à juin reassessment après Que les patients avaient received their chimiothérapie initiale, le cisplatine seul et en combinaison receipt Le plus d’attention. les resultats FAVORABLES de cisplatine IP were le plus gentiment OBSERVE when les tumeurs avaient Montré la réactivité à la thérapie de platine et with des tumeurs de petit volume (généralement Definis Comme des tumeurs lt; 1 cm) [29].

            Dans les annees 1990, les essais randomisés were menées d’EVALUER si AFIN la voie IP se révélerait supérieure à la voie intraveineuse (IV) la route. cisplatine IP ÉTAIT Le dénominateur commun de CES randomisés de Essais.

            la chimiothérapie hyperthermique péritonéale (CHIP) is Une Autre modalité basée pharmacologiquement versez Improving les Effets antitumoraux par l’administration de médicaments aux surfaces péritonéales Directement. Sur d’Abord tested contre des tumeurs mucineux d’origine gastro-intestinale. [30] De plus salle ainsi, CHIP est Couleur Appliquée aux cancers de l’ovaire, variation with de juin considérables Dans la Sélection des patients, les Médicaments administrés, et le temps à des Températures CIBLES (le plus gentiment 30 minutes à 42 ° C) . Alors Que les essais exploratoires are en cours Dans le cadre du cancer de l’ovaire récurrent, bureaux ne doivent pas Modalités Être utilisées Comme substitut non versez les régimes de base de l’après Ë de cisplatine-intrapéritonéale non treatment initial. [31] Le rôle de CHIP Reste expérimental in the treatment des patients atteints de haute qualité séreux de l’ovaire.

            Preuve (chirurgie SUIVIE D’une chimiothérapie IP):

            1. L’utilisation du cisplatine IP Dans Le cadre de l’approche initiale chez les patients de stade III cancer de l’ovaire juin réduction tumorale optimale is soutenue par les resultats Principalement de trois essais randomisés Cliniques (SWOG-8501, GOG-0114, et GOG-0172). [6, 32, 33] CÉS études tested le have rôle des médicaments IP (cisplatine IP Dans les trois études et paclitaxel IP in the study Dernière) contre le régime standard IV.
            • Dans les trois études, PFS et OS favorisant le bras IP Supérieurs were documentés.

            De plus précisement, l’study DE LA PLUS récente, GOG-0172. démontré costume cen qui: [6] [Niveau de preuve: 1iiA]

            • Une Survie Médiane de 66 mois versent les patients du bras IP rapport par à 50 mois versent les patients d’ayant receipt l’administration intraveineuse de cisplatine et paclitaxel (P = .03) [6] [Niveau de preuve: 1iiA].
            • Les Effets Toxiques are, plus grandes in the bras IP en raison de la dose du cycle de cisplatine nominale (100 mg / m 2); la neuropathie sensorielle résultant de la chimiothérapie IP additional et à partir de l’administration systémique de paclitaxel.
            • Le Taux d’Achèvement des six cycles de treatment un also was Moins Fréquentes in the bras IP (42% contre 83%) en raison des Effets Toxiques et les Problèmes Liés aux cathéters [6] [Niveau de preuve: 1iiA].

            Une analyse combinée mise à jour du GOG-0114 et GOG-0172 inclus 876 patients with a Suivi Médian de 10,7 ans et un Rapporté les Résultats Suivants. [34]

            • La médiane de survie with the treatment IP de 61,8 Était mois (IC à 95%, de 55,5 à 69,5) rapport par à 51,4 mois (IC à 95%, de 46,0 à 58,2) Pour la thérapie IV .
            • la thérapie IP was Associée à juin diminution de 23% le risqué de Décès (hazard ratio AJUSTE [AHR], 0,77; IC 95%, 0,65-0,90; P = .002).
            • la thérapie IP a Amélioré la survie des patients atteints de brut résiduel (≤1 cm) maladie (AHR, 0,75; IC 95%, 0,62 à 0,92; P = .006).
            • Le osée de Décès d’un 12% de diminué verser each le cycle de chimiothérapie Terminée IP (AHR, 0,88; IC 95%, 0,83-0,94; P lt; .001).
            • Les factors associés à juin Moins bonne survie inclus et claire mucinous contre histologie séreuse (AHR, 2,79; IC 95%, 1,83 à 4,24; P lt; .001), Rapport par de Brut à Aucune maladie visible (AHR, 1,89; IC 95%, 1,48 à 2,43; P lt; .001), Et moins par rapport à PLUSIEURS cycles de IP chimiothérapie (AHR, 0,88; IC 95%, 0,83 à 0,94; P lt; .001).
            • Les patients ainsi ÉTAIENT jeunes, plus de sujets sensibles terminer le schéma IP, Avec Une diminution de 5% de probabilité d’Achèvement with each année d’âge (odds ratio, 0,95; IC 95%, 0,93 au 0,96; P lt; .001).

            Par Conséquent, des efforts are en cours Par le GOG d’examinateur CERTAINES modifications Du régime IP used Dans GOG-0172 versez Improving sa tolérance (par exemple verser Réduire de ≥25% du montant de 3 heures au total de cisplatine et de passer de Moins pratique, l’administration intraveineuse de 24 heures de paclitaxel à l’administration par voie intraveineuse juin de 3 heures).

          • Une méta-analyse de Tous les essais randomisés IP-contre-IV Cochrane-parrainé un Montré non HR de 0,79 for the family sans Survie maladie et 0,79 versez OS, les soutiens-gorge favorisant IP. [35]
          • Dans Une Autre méta-analyse de septembre essais randomisés Evaluant IP par rapport à la chimiothérapie systémique Menée par le cancer de l’Ontario, le rapport relatif (RR) de la progression de la maladie à 5 ans sur la base de trois des essais Qui Ont Signale ce critère de 0,91 Était (IC 95%, 0,85 -0,98), et le RR de Décès à 5 ans sur la base de de six essais de 0,88 Était (IC à 95%, de 0,81 à 0 , 95) versez le routage IP. [36]
          • La chirurgie SUIVIE D’une chimiothérapie et bevacizumab

            Deux essais de la phase III (GOG-0218 [NCT00262847] et ICON7 [NCT00483782]) Evalue le rôle have du bevacizumab in the treatment de première ligne du cancer épithélial de l’ovaire, la FTC, et PPC après cytoréduction chirurgicale. [37, 38] Les deux essais have Montré juin juin improvement légère de la SSP Quand bevacizumab was added à la chimiothérapie initiale et continuer Toutes Les 3 semaines verser 16 et 12 cycles supplementaires, Comme une étape d’entretien.

            Preuve (chirurgie SUIVIE de chimiothérapie et bevacizumab):

            1. GOG-0218 Était non essai en double-aveugle, randomisée, contrôlée Qui comprenait 1.873 femmes de stade III IV ous maladie, Qui Ont Tous receipt juin carboplatine chimiothérapie (AUC 6) et le paclitaxel (175 mg / m 2 pendant six cycles). Quarante verser cent des femmes du stade de sous-optimale avaient III, et 26% avaient juin maladie de stade IV. Le critere principale de l’study Était PFS [37] [Niveau de preuve: 1iDiii]. Les participants were randomisés To receive costume cen qui:
            • Chimiothérapie plus placebo (cycles 2-22) (groupe de Contrôle).
            • La chimiothérapie plus bevacizumab (15 mg / kg cycles 2-6), suivi par placebo (cycles 7-22) (le groupe bevacizumab-initiation).
            • La chimiothérapie plus bevacizumab (15 mg / kg cycles 2-22) (le groupe de bevacizumab-tout au long).

            Les resultats de l’essai Ont démontré costume cen qui:

            • Il N’y Avait Aucune différence Dans PFS Entre le groupe témoin et le groupe bevacizumab-initiation.
            • Il y Avait Une augmentation statistiquement significative de la survie sans progression Dans le groupe bevacizumab-tout au long en comparaison with the groupe témoin (14,1 mois vs 10,3 mois), with HR non de la progression de la maladie ou la mort de 0,717 in the groupe bevacizumab-tout au long (IC à 95%, 625 à 0824; P lt; .001).
            • Median OS de 39,3 mois Était verser le groupe de Contrôle, 38,7 mois versez le groupe bevacizumab-initiation, et 39,7 mois versez le groupe bevacizumab-partout.
            • La qualité de vie NE différait Pas Entre les Trois Groupes. Hypertension de grade 2 ou, plus, plus Fréquente Était with the bevacizumab le placebo qu’avec.
            • Il y Avait plus de un Décès Liés au treatment in the bras bevacizumab-tout au long (10 607, 2,3%) Que in the bras de Contrôle (6 601, 1,0%).
          • au hasard de ICON7 de 1528 femmes après la chirurgie initiale à la chimiothérapie carboplatine (AUC, 5 ou 6) AINSI Que Le paclitaxel (175 mg / m 2 pendant six cycles) -ou à juin chimiothérapie plus bevacizumab (7,5 mg / kg Pendentif six cycles), suivi par bevacizumab seul pendentif 12 cycles. cent des patients avaient non de Précoce de stade, les tumeurs de haut qualité Neuf verser; 70% avaient stade IIIC ous D’une maladie IV; et 26% avaient plus de un 1 cm de tumeur résiduelle avant d’entamer juin chimiothérapie. PFS Était la principale mesure de résultat [38] [Niveau de preuve: 1iiDiii].
            1. PFS médiane de 17,3 mois Était in the groupe témoin et 19 mois in the groupe bevacizumab. HR verser la progression de la maladie de ous Décès in the groupe bevacizumab Était de 0,81 (IC 95%, 0,70 à 0,94; P = .004).
            2. Les événements Indésirables de qualité 3 ou plus les Eleves ÉTAIENT ainsi Fréquente Dans le groupe bevacizumab, Avec Une augmentation des saignements, l’hypertension artérielle (grade 2 ou plus), des Evenements thromboemboliques (grade 3 ou supérieur), et des perforations gastro-intestinales .
            3. La qualité de vie NE différait Pas Entre les Deux Groupes.
            4. En 2015, les auteurs Icon7 have Signale juin analyse de survie mise à jour. [28]
              • Il N’y Avait pas de différence significative with 44,6 mois (IC à 95% de 43,2 à 45,9) chez les patients sous chimiothérapie standards par rapport à 45,5 mois (44,2 à 46,7) chez les patients Recevant du bevacizumab with the induction de la chimiothérapie, 1 an Puis complétant d’entretien bevacizumab (log-rank P = 0,85).
              • En résumé, la preuve ne pas l’utilisation Permet du bevacizumab en Tant que thérapie de première ligne Parce Que le gagner de PFS is Livré avec juin toxicité reviennent, sans improvement OS ous de la qualité-de-vie.

                La chirurgie SUIVIE par les Inhibiteurs de la PARP verser BRCA1 et BRCA2 PORTEURS de la mutation

                Poly (ADP) ribose polymérase (PARP) is a famille d’enzymes impliquées Dans la base excision repair des cassures de l’ADN simple, fibrine. Chez les patients presentant non de déficit recombinaison homologue, y compris les patients with BRCA1 ous BRCA2 mutations, inhibition des resultats de la PARP Dans la production de cassures double-brin de l’ADN. Mécanismes de réparation d’ADN en grande humaines reposent sur partie du juin copie intacte gène; cellules with Une cassure double brin d’Sont CIBLES de verser généralement la mort cellulaire. Après la recherche en laboratoire très prometteur montrant la sensibilité des BRCA -ous déficient BRCA -Cellules mutantes à L’inhibition de la PARP, [39, 40] This classe d’agents a Subi des enquêtes Cliniques.

                Preuve (Inhibiteurs de la PARP):

                1. Dans study randomisée juin, en double-aveugle, essai de thérapie d’entretien de olaparib contrôlée par placebo de la phase II, les patients eligibles avaient, de haute qualité séreuse cancer de l’ovaire raisonnable au platine. Les patients randomisés were To receive olaparib (400 mg par jour DEUX FOIS) OÜ placebo non. Ayant juin germinale BRCA1 ous BRCA2 pas mutation de Requise verser N’a été Français English Español l’eligibility; cependant, 23% des patients du Groupe 22% ET expérimentaux des patients du groupe placebo eu Ontario juin Connue BRCA1 ous BRCA2 mutation. Le critere Était principale PFS [41] [Niveau de preuve: 1iiDiii].
                • PFS Était ainsi longue in the bras de olaparib; Mediane de 8,4 mois contre 4,8 mois (HR, 0,35; IC 95%, 0,25 à 0,49; P lt; . .001) [41] [Niveau de preuve: 1iiDiii]
                • OS N’a Pas Ete différents Entre les Deux Groupes, Comme INDIQUE DANS UN rapport Actualisé. [42]
                • Les Evenements Indésirables Les plus fréquente in the groupe olaparib were des nausées, de la fatigue, des vomissements, et l’anémie.
              • Olaparib un also was Evalue en im- qu’agent Dans uniques non essai multicentrique de phase II de verser les patients Documente Ayant BRCA1 – ous BRCA2 -mutations germinales [43] [Niveau de preuve: 3iiiDiv]. de cancer Ce PROCES aux patients Était OUVERT de platine résistant à l’ovaire, le cancer du sein Traité with trois OÜ de PLUSIEURS Les Précédents, le cancer du pancréas Avec la gemcitabine administrée précédemment, ous d’un cancer de la prostate non Traités antérieurement par hormonal la thérapie et juin thérapie systémique. Olaparib was gave à 400 mg par jour DEUX FOIS. Le critere principale Était le Taux de response. Des nations unies au total de 298 patients were inclus.
                • Le Taux de response global de 26,2% Était; le Taux de response Était de 31,1% chez d’ONU cancer patients atteints les de l’ovaire [43] [Niveau de preuve: 3iiiDiv].
                • Les Donnees de ETAIENT suffisants de bureaux de la verser Essais Food and Drug Administration des États-Unis d’approuver olaparib verser les de cancer patients de l’ovaire, Qui Ont Connu BRCA1 ous BRCA2 mutations ET Échoué Ont Trois régimes de précédents.

                • Several Autres essais have combiné olaparib Avec Une chimiothérapie cytotoxique ous Une Autre thérapie biologique. [44, 45] Voir le tableau 8.
                  • Extension de la SSP, Mais pas Dans OS, was Notée.
                  • 8. Olaparib de Tableau Combinaisons

                    La chimiothérapie SUIVIE D’une chirurgie

                    Preuve (chimiothérapie SUIVIE par la chirurgie):

                    1. Entre 1998 et 2006, juin study Menée par l’Organisation européenne pour la Recherche et le Traitement du cancer (EORTC) du Groupe gynécologique Cancer, en collaboration with l’Institut national du cancer du Canada Groupe des essais Cliniques (EORTC-55971 [NCT00003636] ), 670 INCLUS AVEC IIIC Femmes stades et IV cancer épithélial de l’ovaire, de la FTC, et PPC [46] [Niveau de preuve: 1iiA]. Les femmes were Réparties au hasard verser Subir juin chirurgie de réduction tumorale primaire SUIVIE d’at least six cycles de chimiothérapie à base de platine de OÜ de receive trois cours de juin à la base de chimiothérapie platine néoadjuvant SUIVIE par chirurgie d’intervalle, et au Moins de cycles de chimiothérapie Trois à la base de platine.

                    de METHODES efforts verser I’assureur la précision du diagnostic (par exemple exclure carcinose péritonéale d’origine gastro-intestinale) et stratification par la, plus grande taille de la tumeur préopératoire (hors ovaires) (lt; 5 cm, gt; 5 cm-10 cm , gt; 10 cm-20 cm, ous gt; 20 cm). D’Autres factors de stratification institution inclus, la méthode de biopsie (à savoir guidée par l’image, la laparoscopie, laparotomie ous cytoponction), et le Stade de la tumeur (par exemple de stade IIIC ous IV). Le critère d’évaluation principal de l’study Était OS, with la chirurgie debulking primaire considérée est comme la norme [46] [Niveau de preuve: 1iiA].

                    • OS médian Pour Une chirurgie de réduction tumorale primaire Était de 29 mois, contre 30 mois versent les patients assignés à la chimiothérapie néoadjuvante.
                    • Le HR de Décès in the groupe affecté à la chimiothérapie néoadjuvante SUIVIE par debulking intervalle, par rapport au groupe assigné à la chirurgie de réduction tumorale primaire SUIVIE D’une chimiothérapie, de 0,98 Était (IC 90%, 0,84 à 1 , 13; P = .01 Pour la non infériorité) [46] [Niveau de preuve: 1iiA].
                    • la morbidité et la mortalité périopératoire et postopératoire ÉTAIENT ainsi ELEVES DANS LE Groupe de Chirurgie debulking Primaire (7,4% Hémorragie Severe et 2,5% de décés, comparativement à 4,1% L’Hémorragie Severe et 0,7% de Décès Dans le groupe néoadjuvant).
                    • Le plus fort prédicteur indépendant de survie prolongée Était l’absence de tumeur résiduelle après la chirurgie.
                    • Le sous-ensemble de patients atteignant cytoréduction optimale (≤1 cm Résidu), Que this Soit après la chirurgie de réduction tumorale primaire ous après juin néoadjuvante chimiothérapie SUIVIE par la chirurgie debulking intervalle, Avait Le Meilleur OS médiane.

                    Traitement de consolidation et / ous de la maintenance

                    Des essais de consolidation et / ou La thérapie d’entretien were effectués Avec des médicaments Qui contribuent au Traitement du cancer ovarien récurrent. Les Traitements Qui sont Donnés après la première induction platine et paclitaxel n’à pas démontré was versez Improving la survie. CÉS Traitements comprennent les éléments Suivants:

                    • cisplatine IP (Cycles) Quatre. [47]
                    • radioimmunoconjugué, plus IP Yttrium chimiothérapie marque. [48]
                    • IV topotécan (cycles Quatre-). [49]
                    • vaccination Oregovomab. [50]
                    • la chimiothérapie à dose haute Avec le soutien hématopoïétique. [51]
                    • mensuel de paclitaxel (12 cycles). [52, 53]
                    • Erlotinib. [54]

                    Preuve (consolidation ous treatment d’entretien):

                    1. Une Etude GOG de 277 patients (GOG-178) par rapport 3 cycles par rapport à 12 cycles de paclitaxel administrée Toutes Les 4 semaines après juin response complète cliniquement definie à la fin du platine / paclitaxel induction. Toutefois, l’study was ARRETEE prématurément à causer d’Une différence très significative de la SSP (28 mois verser les 12 cycles Contre 21 mois verser les 3 cycles) [52] [Niveau de preuve: 1iiDiii]. Mises à jour ultérieures de bureaux Données have Soulève la possibility que un sous-ensemble de patients non d’ayant Faible CA-125 levels could be montrer non Bénéfice de survie. [55] essai ONU versez confirmateur la Valeur de l’Entretien avec des taxanes rapport par à l’observation is Menée par le GOG.
                    2. Une study italienne, plus petit assigné au hasard le de de 200 patients, plus de 7 ans versent receive Soit 12 cours similaires de paclitaxel mensuel d’observation ous. Les patients ÉTAIENT en response clinique complète (n = 95) ous juin response pathologique complète (n = 105) après non treatment d’induction au moment où de their assignation aléatoire. [53]
                    • La neuropathie sensorielle is the toxicité DE LA PLUS Importante, et de grade 2 Était Dans 21,3% des patients et de grade 3 à 6,7% des patients.
                    • Les PFS médiane verser le bras d’entretien de paclitaxel de 34 Était mois (IC à 95%, 20-43 mois) et 30 mois (IC à 95%, 17-53 mois) Pour le bras d’observation.
                    • Ni les différences de PFS, Ni OS ETAIENT les significatifs. [53]

                    Un éditorial d’accompagnement Souligné les Faiblesses des Deux études. [56] Les deux Arrêtés et ÉTAIENT Tôt non informative Pour un critère de survie. En outré, bien Que Les Deux études Ont abordé la question du paclitaxel d’entretien administré mensuellement, les populations de patients différaient. Cela was Traduit par Le Meilleur Résultat considérablement Dans les Deux bras de l’study italienne. Pris ensemble, l’entretien du paclitaxel is d’Une valeur non Prouvée.

                    Options de treatment en cours d’évaluation clinique

                    • radioimmunoconjugués supplementaires IP, des vaccins et des Médicaments CIBLES are en cours d’évaluation clinique, en Principalement Tant que treatment de consolidation.

                    Information sur les essais Cliniques en cours is available sur le site Web du NCI.

                    Essais Cliniques en cours

                    CONSULTEZ la liste des essais Cliniques cancer NCI charge Qui acceptent les patients de Maintenant stade II le cancer de l’ovaire épithélial. stade III de cancer ovarien épithélial. stade IV du cancer épithélial de l’ovaire. le cancer des trompes de Fallope et le cancer de la cavité péritonéale primaire. La liste des essais Cliniques can be encore par la mise en place Réduit, la drogue, l’intervention, ET D’Autres critères.

                    Informations générales Le sur les essais Cliniques is also available sur le site Web du NCI.

                    Les références
                    1. Hoskins WJ: la mise en scène et la chirurgie chirurgicale de réduction tumorale du cancer épithélial de l’ovaire. Cancer 71 (4 Suppl): 1534-40, 1993. [PUBMED Résumé]
                    2. Hoskins WJ, Bundy BN, Thigpen JT, et al. L’influence de la chirurgie cytoreductive sur l’intervalle et la survie sans récidive Dans un petit volume de stade III cancer épithéliale de l’ovaire: une study Gynecologic Oncology Group. Gynecol Oncol 47 (2): 159-66, 1992. [PUBMED Résumé]
                    3. Hoskins WJ, McGuire WP, Brady MF, et al. L’effet du diamètre de la, plus grande maladie résiduelle sur la survie après juin chirurgie de réduction tumorale primaire chez les d’l’ONU des patients carcinome épithélial de l’ovaire résiduel suboptimale. Am J Obstet Gynecol 170 (4): 974-9; discussion 979-80, 1994. [PUBMED Résumé]
                    4. Bristow RE, Tomacruz RS, Armstrong DK, et al. effet de la survie de la chirurgie de réduction tumorale Maximale Pour un carcinome ovarien avancé à l’époque de platine: une méta-analyse. J Clin Oncol 20 (5): 1248-1259, 2002. [PUBMED Résumé]
                    5. Omura GA, Brady MF, Homesley HD, et al. À longue terme de Suivi et d’analyse de facteur pronostique in the cancer avancé de l’ovaire: l’expérience Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 9 (7): 1.138 à 1.150, 1991. [PUBMED Résumé]
                    6. Armstrong DK, Bundy B, Wenzel L, et al. cisplatine intrapéritonéale et le paclitaxel in the cancer de l’ovaire. N Engl J Med 354 (1): 34-43, 2006. [PUBMED Résumé]
                    7. Markman M, Reichman B, Hakes T, et al. Impact sur la survie des reponses FAVORABLES définies chirurgicalement verser Sauver la chimiothérapie intrapéritonéale Dans le cancer du volume résiduel de petit non de l’ovaire. J Clin Oncol 10 (9): 1479-84, 1992. [PUBMED Résumé]
                    8. Markman M: La chimiothérapie intrapéritonéale. Semin Oncol 18 (3): 248-54, 1991. [PUBMED Résumé]
                    9. Levin L, Simon R, Hryniuk W: Importance des régimes de chimiothérapie multi-agents in the carcinome ovarien: analyse de l’intensité de dose. J Natl Cancer Inst 85 (21): 1732-1742, 1993. [PUBMED Résumé]
                    10. McGuire WP, Hoskins WJ, Brady MF, et al. Évaluation de la thérapie de la dose intensive Dans le cancer ovarien sous-optimale réduction tumorale: study juin Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 13 (7): 1589-1599, 1995. [PUBMED Résumé]
                    11. Bolis G, Favalli G, Danese S, et al. cisplatine hebdomadaire Donnée pour 2 mois par rapport cisplatine et cyclophosphamide Donnée pendant 5 mois après la chirurgie cytoreductive versez le cancer avancé de l’ovaire. J Clin Oncol 15 (5): 1.938 à 44, 1997. [PUBMED Résumé]
                    12. Alberts DS, Vert S, Hannigan EV, et al. index thérapeutique Améliorée de carboplatine plus cyclophosphamide par cisplatine de rapport plus cyclophosphamide: Rapport par le dernier Southwest Oncology Group d’essai non randomisé de la phase III Dans les stades III et IV du cancer de l’ovaire. J Clin Oncol 10 (5): 706-17, 1992. [PUBMED Résumé]
                    13. Neijt JP Engelholm SA Tuxen MK et al. la phase exploratoire III de l’Étude de paclitaxel et cisplatine contre le paclitaxel et le carboplatine in the cancer avancé de l’ovaire. J Clin Oncol 18 (17): 3084-92, 2000. [PUBMED Résumé]
                    14. Muggia FM, Braly PS, Brady MF, et al. Phase III randomisée study du cisplatine versus Paclitaxel versus le cisplatine et le paclitaxel chez les patients de stade III IV ous suboptimale cancer de l’ovaire: une study du groupe d’oncologie gynécologique. J Clin Oncol 18 (1): 106-15, 2000. [PUBMED Résumé]
                    15. La collaboration de l’ovaire Tumeur International Group: Paclitaxel, plus carboplatine par rapport à la chimiothérapie classique Soit with the carboplatine en monothérapie ous cyclophosphamide, doxorubicine et cisplatine chez les femmes Atteintes d’un cancer non de l’ovaire: l’essai randomisé Icon3. Lancet 360 (9332): 505-15, 2002. [PUBMED Résumé]
                    16. Ozols RF, Bundy BN, Greer BE, et al. Essai de la phase III de carboplatine et paclitaxel par rapport with the cisplatine et le paclitaxel chez les patients atteints de Façon optimale réséqué stade III cancer de l’ovaire: une study Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 21 (17): 3194-200, 2003. [PUBMED Résumé]
                    17. Vasey PA, Jayson GC, Gordon A, et al. Phase III randomisée du docétaxel-carboplatine contre paclitaxel-carboplatine Comme chimiothérapie de première ligne du cancer de l’ovaire. J Natl Cancer Inst 96 (22): 1682-91, 2004. [PUBMED Résumé]
                    18. Kristensen GB, Vergote I, Stuart G, et al. Le treatment de première ligne de Stades FIGO de cancer ovarien IIb-IV Avec le paclitaxel / épirubicine / carboplatine contre paclitaxel / carboplatine. Cancer Int J Gynecol 13 (Suppl 2): ​​172-7 2003 Nov-décembre [PUBMED Résumé]
                    19. Bookman MA, Brady MF, McGuire WP, et al. L’évaluation des Nouveaux schemes Thérapeutiques à base de de platine in the cancer de l’ovaire de stade avancé: une épreuve du cancer Intergroupe Gynecologic Phase III. J Clin Oncol 27 (9): 1419-1425, 2009. [PUBMED Résumé]
                    20. Hoskins PJ: treatment cytotoxique Triple verser le cancer avancé de l’ovaire: application juin un Échoué, pas juin strategy Qui a Échoué. J Clin Oncol 27 (9): 1355-8, 2009. [PUBMED Résumé]
                    21. Katsumata N, Yasuda M, Takahashi F, et al. Dose-dense paclitaxel Une Fois par semaine en association with the carboplatine Toutes les 3 semaines Pour le cancer avancé de l’ovaire: la phase 3 juin, open-label, essai randomisé contrôlé. Lancet 374 (9698): 1331-8, 2009. [PUBMED Résumé]
                    22. Katsumata N, Yasuda M, Isonishi S, et al. Les resultats à longue terme de paclitaxel de dose-dense et carboplatine contre paclitaxel et le carboplatine classique versez le Traitement de l’ovaire avancé épithéliale, trompe de Fallope, ous le cancer péritonéal primaire (JGOG 3016): a, contrôlée, essai randomisé ouvert. Lancet Oncol 14 (10): 1020-6, 2013. [PUBMED Résumé]
                    23. Scambia G, Salutari V, Amadio G: Controverse in the treatment du cancer avancé de l’ovaire. Lancet Oncol 14 (10): 920-1, 2013. [PUBMED Résumé]
                    24. Pignata S, Scambia G, Katsaros D, et al. Carboplatine plus paclitaxel Une Fois par semaine rapport par les a toutes 3 semaines chez les d’ONU le cancer de patients avancé de l’ovaire (MITO-7): une randomisée de study, multicentrique, ouverte, la phase essai de 3. Lancet Oncol 15 ( 4): 396-405, 2014. [PUBMED Résumé]
                    25. McGuire WP, Hoskins WJ, Brady MF, et al. Cyclophosphamide et cisplatine par rapport au paclitaxel et le cisplatine chez les patients de stade III et de stade IV cancer de l’ovaire. N Engl J Med 334 (1): 1-6, 1996. [PUBMED Résumé]
                    26. Mahner S, Burges A: Qualité de vie Comme critère principale Dans les essais de cancer de l’ovaire. Lancet Oncol 15 (4): 363-4, 2014. [PUBMED Résumé]
                    27. Oza AM, Cook AD, Pfisterer J, et al. la chimiothérapie classique Avec ou sans bevacizumab verser les femmes Atteintes d’un cancer non nouvellement Diagnostique ovarienne (ICON7): Résultats Globaux de survie d’ONU essai randomisé de la phase 3. Lancet Oncol 16 (8): 928-36, 2015. [PUBMED CV]
                    28. Howell SB Zimm S, M Markman et al. La survie à longue terme des patients réfractaires de carcinome de l’ovaire avancé with La par chimiothérapie intrapéritonéale Series maladie de petits volumes. J Clin Oncol 5 (10): 1607 à 1612, 1987. [PUBMED Résumé]
                    29. Sugarbaker PH: Laboratoire et la base clinique versez hyperthermie Comme une composante de la chimiothérapie intracavitaire. Int J hyperthermie 23 (5): 431-42, 2007. [PUBMED Résumé]
                    30. Oseledchyk A, Zivanovic O: peropératoire hyperthermique intrapéritonéale de chimiothérapie chez les patients atteints du cancer avancé de l’ovaire. Oncologie (Williston Park) 29 (9): 695-701, 2015. [PUBMED Résumé]
                    31. Alberts DS, Liu PY, Hannigan EV, et al. cisplatine intrapéritonéale plus cyclophosphamide par voie intraveineuse par rapport cisplatine par intraveineuse de cyclophosphamide par voie ainsi que voie intraveineuse versez le stade III cancer de l’ovaire. N Engl J Med 335 (26): 1950-5, 1996. [PUBMED Résumé]
                    32. Markman M, Bundy BN, Alberts DS, et al. Essai de la phase III à intraveineuse dose nominale de cisplatine standard voie plus paclitaxel par rapport à carboplatine modérément à dose haute SUIVIE de paclitaxel par voie intraveineuse et le cisplatine intrapéritonéale au volume de stade de de petit III cancer de l’ovaire: une study intergroupe du Gynecologic Oncology Group , Southwestern Oncology Group et Eastern Cooperative Oncology Groupe. J Clin Oncol 19 (4): 1001-7, 2001. [PUBMED Résumé]
                    33. Tewari D, Java JJ, Salani R, et al. avantage à longue terme la survie et les factors pronostiques associés au treatment de chimiothérapie intrapéritonéale in the cancer avancé de l’ovaire: une study du groupe d’oncologie gynécologique. J Clin Oncol 33 (13): 1460-6, 2015. [PUBMED Résumé]
                    34. Jaaback K, Johnson N: chimiothérapie intrapéritonéale verser la récompense en accusation initiale du cancer épithélial de l’ovaire primaire. Cochrane Database Syst Rev (1): CD005340, 2006. [PUBMED Résumé]
                    35. Elit L, Oliver TK, Covens A, et al. La chimiothérapie intrapéritonéale in the treatment de première intention des femmes de stade III cancer épithéliale de l’ovaire: une revue systématique AVEC méta-analyses. Cancer 109 (4): 692-702, 2007. [PUBMED Résumé]
                    36. Burger RA, Brady MF, Bookman MA, et al. L’incorporation de bevacizumab in the treatment primaire du cancer de l’ovaire. N Engl J Med 365 (26): 2473-83, 2011. [PUBMED Résumé]
                    37. Perren TJ, Swart AM, Pfisterer J, et al. Une study de la phase 3 du bevacizumab in the cancer de l’ovaire. N Engl J Med 365 (26): 2484-96, 2011. [PUBMED Résumé]
                    38. Bryant HE, Schultz N, Thomas HD, et al. la destruction Spécifique des tumeurs deficientes en BRCA2, with des Inhibiteurs de poly (ADP-ribose) polymérase. Nature 434 (7035): 913-7, 2005. [PUBMED Résumé]
                    39. Agriculteur H, McCabe N, CJ Seigneur, et al. Cibler le défaut de réparation d’ADN Dans les cellules mutantes BRCA Comme une strategy thérapeutique. Nature 434 (7035): 917-21, 2005. [PUBMED Résumé]
                    40. Ledermann J, Harter P, Gourley C, et al. Traitement d’entretien Olaparib en rechute du cancer de l’ovaire raisonnable au platine. N Engl J Med 366 (15): 1382-1392, 2012. [PUBMED Résumé]
                    41. Ledermann J, Harter P, Gourley C, et al. Olaparib treatment d’entretien chez les patients Rechute Ayant cancer de l’ovaire séreux raisonnable au platine: une analyse rétrospective préplanifiée des resultats SELON le statut d’BRCA Dans Une phase 2 randomisée. Lancet Oncol 15 (8): 852-61, 2014. [PUBMED Résumé]
                    42. Kaufman B, Shapira-Frommer R, Schmutzler RK, et al. Olaparib en monothérapie chez les patients de cancer avancé et germinale non BRCA1 / 2 mutation. J Clin Oncol 33 (3): 244-50, 2015. [PUBMED Résumé]
                    43. Liu JF, Barry WT, Birrer M, et al. Combinaison cediranib et olaparib contre olaparib Seule verser les femmes Atteintes d’un cancer ovarien non sensibles au platine récurrente: une study randomisée de la phase 2. Lancet Oncol 15 (11): 1207-1214, 2014. [PUBMED Résumé]
                    44. Oza AM, Cibula D, Benzaquen AO, et al. Olaparib Associée à la chimiothérapie versez le cancer ovarien sensibles au platine récurrente: la phase 2 juin randomisée. Lancet Oncol 16 (1): 87-97, 2015. [PUBMED Résumé]
                    45. Vergote I, Trope CG, Amant F, et al. La chimiothérapie néoadjuvante ou La chirurgie primaire stade IIIC ous IV cancer de l’ovaire. N Engl J Med 363 (10): 943-53, 2010. [PUBMED Résumé]
                    46. Piccart MJ, Bertelsen K, James K, et al. essai intergroupe randomisé de cisplatine-paclitaxel par rapport cisplatine-cyclophosphamide chez les femmes le cancer with épithélial de l’ovaire avancé: les resultats de trois ans. J Natl Cancer Inst 92 (9): 699-708, 2000. [PUBMED Résumé]
                    47. Verheijen RH, Massuger LF, Benigno BB, et al. Essai de la phase III de la thérapie intrapéritonéale with HMFG1 yttrium-90 monoclonal murin Marqué anticorps chez les d’un cancer non atteints patients épithélial de l’ovaire après juin rémission complète chirurgicalement definie. J Clin Oncol 24 (4): 571-8, 2006. [PUBMED Résumé]
                    48. Pfisterer J, Weber B, Reuss A, et al. Aléatorisation de la phase III de topotécan suivant le carboplatine et le paclitaxel in the treatment de première ligne du cancer avancé de l’ovaire: un essai intergroupe sur le cancer gynécologique de l’AGO-OVAR et GINECO. J Natl Cancer Inst 98 (15): 1036-1045, 2006. [PUBMED Résumé]
                    49. Berek JS, Taylor PT, Gordon A, et al. Aléatorisation, the study de oregovomab verser la consolidation de la rémission clinique chez d’ONU le cancer les patients avancé de l’ovaire placebo. J Clin Oncol 22 (17): 3507-16, 2004. [PUBMED Résumé]
                    50. Stadtmauer EA, O’Neill A, Goldstein LJ, et al. Phase III randomisée de chimiothérapie à haute dose (HDC) et de cellules Souches (SCT) montre Aucune différence Dans la survie globale ous de toxicité sévère par rapport à la chimiothérapie d’Entretien avec le cyclophosphamide, méthotrexate et 5-fluorourcil (CMF) versez Les femmes non cancer Atteintes de d’du sein métastatique Qui réagissent à la chimiothérapie d’induction classique: the study intergroupe ‘Philadelphia’ (PBT-1). [Résumé] Proceedings of the American Society of Clinical Oncology 18: A1, 1a 1999.
                    51. Markman M, Liu PY, Wilczynski S, et al. Phase III randomisée de 12 rapports par à 3 mois de l’entretien du paclitaxel chez les d’ONU le cancer de patients avancé de l’ovaire après response complète à la platine et Une chimiothérapie à base de paclitaxel de: Oncology Group non essai sud-ouest et Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 21 (13): 2460-5, 2003. [PUBMED Résumé]
                    52. Pecorelli S, Favalli G, Gadducci A, et al. Essai de la phase III d’observation par rapport à six cours de paclitaxel chez les patients de cancer épithélial ovarien avancé en response complète après six cours de / chimiothérapie à base de platine de-paclitaxel: Résultats finaux du protocole Après-6 1. J Clin Oncol 27 (28): 4642 -8, 2009. [PUBMED Résumé]
                    53. Vergote IB, Jimeno A, Joly F, et al. randomisée de la phase III study de l’erlotinib rapport par A l’observation Chez les patients sans signes de progression de la maladie après platin basée sur la chimiothérapie de première ligne du cancer de l’ovaire: une Organisation européenne pour la Recherche et le traitemet cancer Group du cancer-gynécologique, et l’Étude du cancer gynécologique de Intergroupe. J Clin Oncol 32 (4): 320-6, 2014. [PUBMED Résumé]
                    54. Liu PY, Alberts DS, Monk BJ, et al. Un signal de la progression précoce de CA-125 verser les de cancer patients de l’ovaire Recevant non treatment d’entretien après la response clinique complète à la thérapie primaire. J Clin Oncol 25 (24): 3615-20, 2007. [PUBMED Résumé]
                    55. McGuire WP: Le treatment d’entretien versez le cancer ovarien: d’Helsinki et Hippocrates. J Clin Oncol 27 (28): 4633-4, 2009. [PUBMED Résumé]

                    Recurrente ous Cancer de l’persistante ovaire épithélial, FTC, et le treatment PPC

                    Dans l’ensemble, environ 80% des with cancer non de patients épithélial de l’ovaire, le cancer des trompes de Fallope (FTC), et le cancer péritonéal primaire (PPC) après rechute juin chimiothérapie à base de platine de la base et à de taxane de première ligne et may beneficier de Traitements ultérieurs. La détection précoce de la maladie persistante nominale laparotomies second-look après la fin du treatment de première ligne, plus de is pratiquée. When les Résultats Dans Les Etablissements pratiquant CES procédures (50% DES ETABLISSEMENTS) were with Comparés officieusement les Résultats obtenus Dans Les institutions de ne PAS UTILISER de Telles procédures, manque de Soutien verser laparotomies deuxième regarder un grandi. Cela was confirmed in the procès- GOG-0158. [1]

                    D’Autre Part, la pratique du Suivi étroit des patients Ayant terminé le treatment par la mesure CA-125 levels à des Intervalles de 1 à 3 mois was Presque universellement adopté. Chez les patients Qui sont en rémission clinique complète, l’augmentation de CA-125 de their treatment initiales representent la méthode la plus de verser Courante Détecter la maladie Qui finirà by a rechute clinique.

                    Le treatment basons sur juin augmentation anormale du CA-125 en l’absence de Symptômes ous de Preuves d’imagerie de la maladie was traitee Dans un essai clinique.

                    Preuve (vs. initiation tardive débuts du treatment):

                    1. Un essai par le Medical Research Council (MRC) et l’EORTC (MRC-OV05) un EXAMINER les conséquences D’UN treatment précoce POUR UNE élévation CA-125 par rapport au niveau treatment retardé Jusqu’a Ce que les Symptômes Cliniques are apparus . [2] Les patients en rémission clinique complète après platine- juin chimiothérapie à base de were Enregistrés et Suivis with CA-125 levels et des visites Cliniques only. LORs de la détection d’élévation juin doubler de la plage normale, les patients were assignés au hasard à la divulgation du Résultat et le treatment précoce de récidive par rapport à la poursuite aveugle et le treatment sur le Développement des signes et des Symptômes évocateurs d’une rechute clinique. Le Nombre au hasard de la Était Dépasser de patients de 500 verser get non Résultat de survie supérieure à 2 ans avec l’instauration précoce d’ONU treatment; ACDE 1.400 inscriptions exigeait, Qui were Entre mai 1996 accumulés et Août de 2005.
                    • Parmi 1442 patients, 29% en Ontario continuent à montrer Aucun signe de rechute; Cependant, Dans 19% des patients, le niveau CA-125 Était à la rechute clinique non informatives, ous doublement non un eu lieu en same Temps Que la rechute clinique.
                    • Les patients avaient stade III et IV de la maladie d’étape Dans 67% des CAS; Cependant, le CES ÉTAPES représentaient 80% des patients Souffrant d’augmentation juin de deux Ordres ous ainsi que du niveau CA-125 Qui Ont ensuite was assignés au hasard.
                    • La Médiane de survie de Tous les patients inscrits de 70,8 Était mois.
                    • La médiane de survie verser les au hasard de patients à l’ONU treatment précoce (n = 265) ÉTAIT de 25,7 mois, contre 27,1 mois versent les patients du groupe de treatment retardé (n = 264) (relatif risk [HR] , 0,98; 95% d’intervalle de confiance [IC], 0,8-1,2).
                    • Le Délai médian en instituant juin de chimiothérapie Deuxième ligne de 4,8 Était mois, et le Délai médian instituant la chimiothérapie de third ligne de 4,6 Était mois. Traitements de chimiothérapie de ligne Deuxième ÉTAIENT Comparables Entre les Deux Groupes (la Plupart du Temps et de platine à la base de taxanes), Alors Que les Traitements de third ligne were Moins Souvent Appliquées au groupe de treatment Différé.
                    • L’study un conclu- Qu’il N’y Avait Aucun avantage à la détection de la présence précoce de la maladie par CA-125. Ce Résultat is cohérent with the échec des chirurgies Deuxième égard verser provide de Meilleurs Résultats après la détection précoce de la maladie persistante.

                    La surveillance des levels de CA-125 in the Suivi may jouer rôle de l’ONU Dans l’identification des Candidats appropriés verser cytoréduction secondaire, bien Que this strategy assister à la confirmation d’ONU essai randomisé.

                    Les options de treatment verser les patients with Cancer de l’ovaire épithélial, FTC, et PPC Persistants ous récidive

                    Les possibilités de treatment verser les patients d’Souffrant juin maladie récurrente are subdivisés Comme suit:

                    1. Platinum sensibles à la récidive. Verser les patients Dont maladie se reproduit la, plus de 6 mois après l’arrêt de l’induction, re-traitement Avec Une platine ous Une combinaison du platine du contenant, tells that the carboplatine, Doït Être Considéré (voir le tableau 9).
                    2. Platinum-réfractaire ou La récurrence de platine résistant. Pour les patients Qui progressent avant la fin du treatment d’induction (réfractaires au platine) ous DANS LES 6 mois après l’arrêt du treatment d’induction (résistant au platine), (thérapie de platine is généralement pas utile in the cadre du Plan de treatment. Les essais Cliniques devraient Être considérés.

                    D’AUTRES agents Qui have Montré juin activity Dans des essais de la phase II are énumérés in the tableau 10 et PEUVENT also Être UTILISE Seuls ous en combinaison Avec d’Autres médicaments, Mais de tells Traitements are better REALISE DANS LES essais Avenirs.

                    Cytoreduction can be used [3]; et intervention this is en cours d’étude in the cadre d’ONU essai clinique randomisé (GOG-0213).

                    Le rôle de la radiothérapie chez des non d’cancer de patients ovarien récurrent n’à pas was definition.

                    Platinum sensibles à la récurrence

                    RÉGIMES de chimiothérapie du platine Contenant

                    Le tableau 9 montre les schemes de chimiothérapie UTILISE Dans la première rechute for the treatment du cancer de l’ovaire récurrent sensibles au platine.

                    Tableau 9. schemes de Chimiothérapie UTILISE chez First Relapse

                    Admissibilité (mo DEPUIS la fin du treatment initial)

                    Pégylé doxorubicine liposomale

                    PFS 7,3 vs 5,8; OS 20.5 vs. 19.4 b

                    Sur la base de de la survie à l’étoposide ous le 5-fluorouracile, le carboplatine was approved en 1987 versez le Traitement des patients atteints de cancer de l’ovaire Dont la maladie réapparus après le treatment with the cisplatine. [10] Dans un essai de paclitaxel randomisé de la phase II, juin ACTUELLEMENT Utilisée Deuxième médicament -ligne, la combinaison du contenant le cisplatine de cisplatine, plus doxorubicine plus cyclophosphamide (CAP), un à non abouti Résultat de survie supérieur. [9] This study et des études ultérieures (voir le tableau 9), l’utilisation Ont renforcé de carboplatine Comme Le noyau de treatment verser les patients atteints de récurrences au platine sensibles. Cisplatin is used Parfois, en Particulier en COMBINAISON AVEC d’Autres médicaments, en raison de sa plus les myélosuppression Faible, but this avantage sur le carboplatine is compensée par juin, plus grande intolérance au patient.

                    Oxaliplatine, initialement introduit with l’espoir Que ACDE permettrait de Surmonter la résistance de platine, une activité juin Principalement chez les patients sensibles au platine [11], Mais n’à pas Été comparé with the carboplatine Seul ou en combinaisons.

                    Avec Tous les agents de platine, le Résultat is better, plus généralement l’intervalle sans initiales des régimes récidive du platine du contenant initiale. [12] Par Conséquent, à l’occasion, les patients Avec des récurrences sensibles au platine récurrente Dans les 1 an were Inclus dans les essais de Médicaments nonplatinum. Dans un tel essai, en comparant La doxorubicine liposomale pégylée Au topotécan, le sous-ensemble de patients Sie ETAIENT sensibles Au Platine Avait de Meilleurs Résultats Avec les Deux médicaments (et en Particulier Avec la doxorubicine liposomale pégylée) par rapport à la cohorte de platine résistant. [13]

                    Several essais randomisés have TENTE de Déterminant si l’utilisation d’en juin platine combinaison with d’Autres agents de chimiothérapie is supérieure aux agents simples (voir Le Tableau 9).

                    Preuve (platine en combinaison Avec d’Autres agents de chimiothérapie):

                    1. Dans Une analyse des Données Qui examinent conjointement les resultats de trois essais effectués par la MRC / Arbeitsgemeinschaft Gynaekologische Onkologie (MRC / AGO) et les Enquêteurs de collaboration internationale de l’ovaire Tumeur (ICON) (icon4), les resultats Suivants were OBSERVE : [5, 8] [Niveau de preuve: 1iiA]
                    • Une combinaison platine-plus-paclitaxel gave des hourly rate of response SUPERIEURS, sans la de Survie progression (PFS) et la survie globale (OS), par rapport with the carboplatine en monothérapie ous d’Autres combinaisons du contenant du platine en Tant que Témoins.
                    • Platinum plus paclitaxel was comparée à several RÉGIMES de Contrôle, bien Que 71% utilisaient le carboplatine en monothérapie Dans le Contrôle, et 80% carboplatine have used de plus paclitaxel. Prolongée PFS (HR, 0,76; IC 95%, 0,66 à 0,89; P = .004) Et OS (HR, 0,82; IC 95%, 0,69 au 0,97; P = 0,023) were Améliorés in the bras de platine-plus-paclitaxel [8]. [5] [Niveau de preuve: 1iiA]
                    • L’AGO Avait déjà comparé la combinaison de l’épirubicine, plus carboplatine Avec le carboplatine Seul ET n’avait Pas TROUVE de DIFFÉRENCES Dans Les Résultats des significatifs.
                    • Une méta-analyse de Cinq essais (ne trois are in the tableau 9), with Quatre l’examen des Données Indépendantes de patients, en Prend frais L’utilisation D’agents de platine en combinaison Avec d’Autres agents Actifs Plutôt Que carboplatine seul verser les patients presentant Une récidive de cancer de l’ovaire raisonnable au platine. [14]
                  • Un autre essai par des Groupes européens et canadiens comparé gemcitabine plus carboplatine au carboplatine.
                    • Le PFS de 8,6 mois Avec la combinaison Était significativement supérieure Ë 5,8 mois for the carboplatine seul (HR, 0,72; IC 95%, 0,58 à 0,90; P = 0,003) [6] [Niveau de preuve: 1iiDiii].
                    • L’study n’à pas was Concue verser Détecter des différences Dans les significatifs OS, et la médiane de survie verser les Deux Bras de 18 mois Était (HR, 0,96; CI, 0,75 à 1,23; P = 0,73).
                    • Dans un essai de la phase III, le carboplatine, plus doxorubicine liposomale pégylée was comparé with the carboplatine plus paclitaxel chez les patients Avec Une récidive raisonnable au platine (gt; 6 mois). Le critere principale PFS Était.
                      • La SSP médiane verser le bras carboplatine-plus-pégylée liposomale-doxorubicine Était de 11,3 mois contre 9,4 mois versez le bras carboplatine-plus-paclitaxel (HR, 0823; IC à 95%, de 0,72 à 0, 94; P = .005) [15] [Niveau de preuve: 1iiDiii].
                      • Un long Terme de Suivi N’a revele Aucune Différence Dans Les tAUX OS Entre les Deux Bras (30,7 mois versez le carboplatine, plus liposomale pégylée doxorubicine contre 33,0 mois versez le carboplatine plus paclitaxel). [7]
                      • Le bras carboplatine-plus-paclitaxel was Associée à Une augmentation neutropénie sévère, l’alopécie, la neuropathie, et Une réaction allergique. Le bras carboplatine-plus-pégylée liposomale-doxorubicine was Associée à juin augmentation de thrombocytopénie sévère, des nausées, et le syndrome main-pied.
                      • Compte Tenu de fils profil de toxicité et de non-infériorité du treatment standard, le carboplatine, plus doxorubicine liposomale pégylée is a l’option Important verser les patients with récidive raisonnable au platine.

                        Carboplatine plus paclitaxel was Considéré Comme le treatment norme for the récidive raisonnable au platine en l’neurologiques des résiduels de l’absence D’EFFETS. Le procès GOG-0213 comparer this régime with the bras expérimental Qui AJOUTE bevacizumab à carboplatine plus paclitaxel.

                        Bevacizumab Avec Une chimiothérapie

                        Preuve (bevacizumab à la chimiothérapie):

                        1. L’Etude sur le cancer de l’ovaire En comparant l ‘efficacité et l’innocuité de la chimiothérapie et la thérapie anti-angiogénique Dans au raisonnable de platine de les maladies (OCEANS [NCT00434642]), un Evalue le rôle du bevacizumab in the treatment de la récidive raisonnable au platine (voir le tableau 9 verser d’Autres essais Dans this reglage). Dans CE Double aveugle, contrôlée par placebo, essai de la phase III de la chimiothérapie (gemcitabine + carboplatine) Avec ou sans bevacizumab verser le cancer épithélial ovarien récurrent, FTC, ous PPC, 242 patients were assignés au hasard à each soutiens-gorge. Par contraste Avec les études de première ligne, le treatment a pu se Poursuivre au-delà de six cycles par cycles chez les patients Dix Répondeurs, Mais il N’y Avait Aucune thérapie d’entretien [16].
                        • Une analyse ultérieure apparait when les Données de survie supplementaires deviennent matures; Cependant, au moment de la publication de la, les différences Dans pas OS médiane ne de Sont apparents, et le croisement d’un placebo non à bevacizumab eu lieu en Ontario Dans 31% des patients.
                        • Médianes PFS verser les patients Recevant du bevacizumab Était de 12,4 mois contre 8,4 mois Pour Ceux placebo non Recevant.
                        • Le HR versez l’effet du bevacizumab sur la progression de la maladie chez les patients assignés au bras bevacizumab par rapport au placebo de 0484 Était (IC à 95%, 0388 au 0605; P lt; .0001).
                        • Des reponses objectifs à la chimiothérapie were RENFORTS lorsqu’il is combiné with bevacizumab (78,5% vs 57,4%; P lt; .0001).
                        • toxicités bevacizumab qu’associé Comme l’hypertension et protéinurie were atout important Que DANS LES procès- de première ligne, des Mais craint Problèmes de sécurité tells Que des perforations gastro-intestinales ne se produisent pas au cours de l’study.
                        • treatment Interrompre en raison de Était de d’Événements, plus Fréquente with bevacizumab (n = 55 vs n = 12 Pour le placebo), but Moins de patients Ont arrêté le treatment en raison de la progression de la maladie (n = 104 verser bevacizumab vs n = 160 verser le placebo).

                        Platinum-réfractaire ous résistant au platine récidive

                        Chimiothérapie et / ou Le bevacizumab

                        récurrences Cliniques Qui Ont lieu DANS LES 6 mois suivant la fin d’régime non du platine Contenant Sont considérés Comme du platine réfractaire ous récurrences de platine résistant. Anthracyclines (en Particulier when FORMULES sous la doxorubicine liposomale pégylée), taxanes, topotécan et gemcitabine are UTILISE Comme agents uniques versez bureaux récurrences sur la base de de l’activité et de their indices Thérapeutiques FAVORABLES PAR RAPPORT aux agents énumérés Dans Le Tableau 10. La longue liste Souligné le marginal le Bénéfice CAS echeant, de CES agents. Les essais Cliniques doivent Être considérés verser les patients atteints de la maladie de platine résistant.

                        Les MÉDICAMENTS UTILISE verser la récidive Traiter de platine réfractaire ous résistant au platine Sont Les Suivants:

                        Le treatment par le paclitaxel historiquement le Fourni agent premier Ayant juin coherente activité chez les patients presentant des récurrences de platine réfractaire ous de platine résistant. [17 -21] Les patients recevaient généralement paclitaxel Dans des schemes d’induction de première ligne. Re-treatment with the paclitaxel, en Particulier Dans Les Horaires Hebdomadaires, Avait juin activité comparable à Celle des Autres médicaments. Neuropathie résiduelle Sur la Récidive may Changeur Le Choix du traitemet Vers d’Autres agents.

                        Les études randomisées have INDIQUE Que l’utilisation de topotécan a Obtenu des resultats Qui sont comparables à Ceux obtenus Avec le paclitaxel. [22]

                        1. Topotécan was comparé à la doxorubicine liposomale pégylée Dans un essai randomisé de 474 patients et a démontré des Taux similaires de response, PFS et OS au moment où du rapport initial. Les reponses se Sont produites Principalement Dans les sous-ensembles de platine résistant. [23]
                        2. Dans les études de la phase II, topotécan administrée par voie intraveineuse Les Jours 1 à 5 D’cycle non de 21 jours gave des response rate of objectif de 13% Allant à 16,3% et d’Autres resultats Qui ÉTAIENT équivalences ous Supérieurs au paclitaxel. [24 -26]
                        • Des reponses objectifs were chez d’rapportées juin la maladie de des patients au platine réfractaire.
                        • myélosuppression l’administration substantielle Suivi. Autres Effets Toxiques des nausées, des vomissements, l’alopécie et l’asthénie. Un certain Nombre de programmes et des formulations orales versent Réduire la toxicité are en cours d’évaluation.
                      • Dans Une Étude de la phase III, 235 patients Qui ne répondaient pas au treatment régime non with initial à la base de platine, Mais qui n’à pas receipt auparavant le paclitaxel ous le topotécan, were assignés au hasard verser receive Soit topotécan en perfusion de 30 minutes par jour pendentif 5 jours Tous les 21 jours OÜ paclitaxel en perfusion de 3 heures Tous les 21 jours [22] [Niveau de preuve: 1iiDiii].
                        • Le Taux de global objectif response a été de 20,5% versez les patients Qui were assignés au hasard à l’ONU treatment par topotécan et 13,2% versez les patients Qui were assignés au hasard à l’ONU treatment with the paclitaxel (P = .138).
                        • Les deux Groupes Ont Connu juin myélosuppression et gastro-intestinal (GI) des Effets Toxiques. Nausées et vomissements, de la fatigue, et l’infection were OBSERVE, plus fréquemment après le treatment par le topotécan, Alors Que l’alopécie, arthralgies, myalgies, et la neuropathie were OBSERVE, plus fréquemment après le treatment with the paclitaxel. [22]
                        • La Combinaison de bevacizumab topotécan ET TOUTES LES Deux semaines HEBDOMADAIRE was Evalue Dans Une Étude de la phase II.
                          • Les resultats have Montré non objectif Taux de de la response de 25% (Toutes Les reponses partielles) Dans la population juin de patients résistants au platine. [27]
                          • Les grade 3 et 4 toxicités Les plus Courants ÉTAIENT l’hypertension, la neutropénie et la toxicité gastro-intestinale, perforation de Mais Aucune l’intestin se Sont produites.
                          • Pégylé doxorubicine liposomale

                            Preuve (doxorubicine liposomale pégylée):

                            1. Dans Une Étude de la phase II doxorubicine encapsuler was administré par voie intraveineuse (IV) Une Fois Tous les 21 à 28 jours. [28]
                              • Les Résultats have Montré Une response complète et huit Réponses partielles chez 35 patients d’la Une maladie réfractaire au platine ous du paclitaxel réfractaire (hourly rate of response, 25,7%).
                              • D’une Manière générale, la doxorubicine liposomale un Peu d’Effets Secondaires Aigus Autres Que l’hypersensibilité. Les Effets Toxiques Les Plus Fréquente (stomatite et syndrome main-pied) Sont généralement après le OBSERVE cycle premier, et ÉTAIENT ainsi que les activités après prononcés Débits de Supérieurs à 10 mg / m 2 par semaine dose. Neutropénie et des nausées were minimes, et l’alopécie se produisaient Rarement.
                              • Doxorubicine liposomale pégylée et topotécan were Comparés Dans un essai randomisé de cancer d’en non récurrent ovarien 474 patients atteints [23] [Niveau de preuve: 1iiA].
                                • Les Taux de response (19,7% vs 17,0%; P = 0.390), PFS (16,1 vs 17,0 sem semaines; P = .095), Et OS (60 sem vs 56,7 semaines; P = .341) Ne pas différente significativement Entre la doxorubicine liposomale pégylée et soutiens-gorge topotécan [23] [Niveau de preuve: 1iiA].
                                • La Était de survie, plus longue verser les patients Ayant juin maladie sensée au platine Qui a receipt la doxorubicine liposomale pégylée [13].
                                • Ce médicament a MONTRE UNE ACTIVITE Chez les patients de paclitaxel-prétraité et is a reasonable solution de rechange au paclitaxel Dans le cadre hebdomadaire récurrent. [29]

                                  1. Several essais de la phase II de la gemcitabine en monothérapie administré IV Les jours 1, 8 et 15 d’cycle non de 28 jours were rapportés. [30 -32]
                                  • Le Taux de response varie de 13% à 19% Chez les patients évaluables.
                                  • Les Réponses were chez des patients personnes observées Dont la maladie is réfractaire au platine et / ous du paclitaxel réfractaire, AINSI Que chez les D’une maladie Volumineux patients atteints.
                                  • Leucopénie, l’anémie et la thrombocytopénie ÉTAIENT les Effets Toxiques les plus de Courants. De patients des Signale Nombreux Ont Symptômes pseudo-grippaux transitoires et Une éruption cutanée après l’administration du médicament. Autres Effets Toxiques, including des nausées, were généralement bénins.
                                • Un essai randomisé de gemcitabine contre doxorubicine liposomale pégylée un Montré la non-infériorité et Aucun avantage de l’indice thérapeutique D’UN médicament par rapport à l’Autre. [33]
                                • La chimiothérapie Avec ou sans bevacizumab.

                                  La US Food and Drug Administration a approved l’utilisation du bevacizumab en association with la doxorubicine liposomale pégylée, le paclitaxel ou Le topotécan à la suite des OCEANS et essais AURELIA.

                                  OCEANS (NCT00434642) un Evalue le rôle du bevacizumab in the treatment des récurrences au platine sensibles. (Se reporter à la bevacizumab with la chimiothérapie Dans la section de récurrence raisonnable au platine of this CV versez Plus d’informations.)

                                  Preuve (bevacizumab à la chimiothérapie):

                                  1. L’utilisation d’Avastin en platine résistant cancer épithélial de l’ovaire (AURELIA NCT00976911) essai était une study ouverte randomisée Concue verser EVALUER l’effet de l’ajout de bevacizumab à la chimiothérapie standards Chez les patients presentant juin récidive de cancer de l ‘ ovaire résistant au platine. [34] Les patients eligibles ÉTAIENT platine -Résistant maladie (progression Dans les 6 mois suivant la fin d’ONU traitemet) Et pas, plus de deux schemes antérieurs. Les patients atteints de la maladie de platine réfractaire (progression Ceux with la LORs de la réception d’régime non du Contenant platine) et Ceux qui Ont des signes Cliniques de l’UO radiologiques implication de l’intestin ÉTAIENT inadmissibles. Les patients were l’ONU prescrits des trois régimes de chimiothérapie, sur la base de de la Préférence du médecin:
                                    1. Doxorubicine liposomale pégylée 40 mg / m 2 par IV Le jour 1 TOUTES LES 4 semaines.
                                    2. Paclitaxel 80 mg / m2 par IV-sur les jours 1, 8, 15, et 22 toutes ses les 4 semaines.
                                    3. 4 mg de topotécan / m2 par IV sur les jours 1, 8 et 15 TOUTES LES 4 semaines; ous 1,25 mg / m 2 par IV les jours 1 à 5 TOUTES LES 3 SEMAINES.
                                    4. Les patients Ont ensuite Été répartis au hasard versez receive Soit juin chimiothérapie Seule ous chimiothérapie with bevacizumab (10 mg / kg toutes ses les 2 semaines, OU 15 mg / kg toutes ses les 3 semaines si l’horaire de 3 semaines de dosage). Crossover à régime non-bevacizumab Contenant was authorized à la progression verser les patients Dans le bras chimiothérapie Seule. PFS was le capital Résultat, with a rate of response, OS, la Sécurité et La Qualité de vie UTILISE secondaires Comme d’Autres critères d’évaluation. L’inscription inclus 361 patients with a Suivi de 13,9 mois médian Dans la chimiothérapie Seule soutiens-gorge et 13,0 mois in the bras chimiothérapie plus-bevacizumab.

                                      • Les patients Dans le bras bevacizumab présentaient plus de PFS (HR, 0,48; IC 95%, 0,38 au 0,60); SSP médiane de 3,4 mois Était Dans le bras chimiothérapie Seule contre 6,7 mois in the bras chimiothérapie plus bevacizumab.
                                      • Le Taux de response objectif de 12,6% Était Dans la chimiothérapie Seule bras contre 30,9% in the bras chimiothérapie plus-bevacizumab.
                                      • IL N’y Avait Pas de Différence statistiquement significatives Entre les régimes OS (13,3 mois vs chimiothérapie Seule chimiothérapie 16,6 mois plus bevacizumab).
                                      • Les patients Dans le bras chimiothérapie plus-bevacizumab have juin incidence eu résulteront de l’hypertension et protéinurie, pair rapport aux patients Dans le bras chimiothérapie Seule.
                                      • Perforation chez 2% chez chimiothérapie de Ceux gastro-intestinale plus bevacizumab receive, Ce Qui reflète les Autres critères d’exclusion treint de l’study.
                                      • Le critère principale Pour la partie la Qualité de Vie de L’Etude etait de 15% OU Plus d’improvement absolue Dans la partie des GI et Symptômes abdominaux des modules d’évaluation à la semaine 8 à la semaine 9 du protocole versez les patients en chimiothérapie ainsi que le bras bevacizumab. [35] [Niveau de preuve: 1iC] the study les Résultats de l’Organisation européenne pour la Recherche et le Traitement du cancer (EORTC) cancer du module de l’ovaire 28 et l’évaluation fonctionnelle du Cancer Therapy-ovarien indice des Symptômes du cancer à la normale de UTILISE de base les patients ET TOUTES lES 8 à 9 semaines progression JUSQU’A de la maladie de.

                                      Bien Qu’il y ait eu Quelques limitations Dans la conception de l’study, [36], plus de patients sur le Chimiothérapie de soutiens-gorge plus-bevacizumab avaient 15% OU Plus d’Amelioration Dans de Leurs scores de GI par rapport à la ligne de base de . Pour le bras chimiothérapie de plus-bevacizumab, 34 des 115 patients (29,6%) en Ontario Montré juin improvement par rapport à 15 118 (12,7%) patients Qui have presented juin improvement sur le bras de la chimiothérapie Seule (différence, 16 , 9%; IC à 95%, 6,1% – 27,6%; P = .002).

                                      CÉS études confirment l’effet d’improvement PFS when le bevacizumab is added à la chimiothérapie versez le cancer de l’ovaire. Dans le procès OCEANS, le HR for the progression a encore Été, plus importante Que DANS LES procès- de première ligne, et non effet significatif n’à was when OBSERVER la combinaison bevacizumab-chimiothérapie was prolongée au-delà de six cycles JUSQU’A la progression.

                                      En résumé, l’improvement obtenue par bevacizumab du Risque relatif et les Taux de PFS en récurrences au platine et sensibles de platine résistant un Toujours Été Plus que l’improvement obtenue with la chimiothérapie Seule; cependant, les Effets Toxiques Liés bevacizumab doivent Être pris en considération.

                                      Trois études de la phase II en Ontario Montré juin activity verser au CET anticorps facteur de growth endothéliale vasculaire (VEGF).

                                      1. La première study (GOG-0170D) inclus 62 patients avaient RECU Sie only ONU Traitements de ous Deux antérieurs. CES DERNIERS patients avaient receipt non treatment à la base de platine additional en raison d’ONU intervalle initial de 12 ou de mois, plus après treatment de première intention et Avait also D’Avoir un statut de la performance de 0 ou 1. [37] Les patients Ont receipt juin dose de 15 mg / kg Tous les 21 jours.
                                      • Il y Avait 2 REPONSES Complètes ET 11 reponses partielles, UNE PFS Médiane de 4,7 VEVAK, et non Système d’exploitation de 17 mois. This activity was Noté Dans les Deux sous-ensembles sensibles au platine et de platine résistant.
                                    5. La Deuxième study ne comprenait Que les patients atteints de la maladie de platine résistant à l’aide d’ONU de programme Identique à la dose.
                                      • L’study was ARRETEE en raison 5 de 44 patients en Ontario des perforations de l’intestin, l’ONU d’Entre Eux fatale; Sept reponses partielles were personnes observées [38] Ce osée de perforations accru de l’intestin was Associée à trois ous several Traitements antérieurs [39 -41] [Niveau de preuve: 3iiiDii] ..
                                      • La third study (CCC-PHII-45) inclus 70 patients Qui Ont received 50 mg de cyclophosphamide par voie orale quotidienne, en plus de de bevacizumab (10 mg / kg toutes ses les 2 semaines).
                                        • Des réponses partielles were chez 17 patients personnes observées, Et 4 patients présentaient des perforations intestinales. [42]
                                          1. Une phase, essai de II en double-européenne randomisée aveugle with 102 patients évalués pemetrexed à deux doses :. standard (500 mg / m 2) rapport à la dose par Elevée dose (900 mg / m 2) IV TOUTES LES 3 semaines [43]
                                          • Le Taux de response a été de 9,3% for the dose et de 10,4% versez dose Elevée la norme.
                                          • Le profil de toxicité favorable à la norme de dose, with la fatigue, des nausées et des vomissements Comme toxicités severes les plus de Communs.
                                        • Une study de la phase II par le Gynecologic Oncology Group used pemetrexed (900 mg / m 2) IV Toutes les 3 semaines chez D’une maladie 51 patients atteints récurrente résistant au platine. [44]
                                          • Le Taux de response Était de 21% de la population Dans de juin FORTEMENT prétraités Dans Laquelle 39% des patients avaient receipt Cinq- ous several REGIMES précédemment.
                                          • La myélosuppression et la fatigue ÉTAIENT toxicités severes les plus de Communs.
                                          • D’AUTRES Médicaments UTILISE verser Traiter la récidive de platine réfractaire ous résistant au platine (pas bien definie Efficacité)

                                            Les médicaments indiqués in the tableau 10 ne are pas pleinement confirmé Comme Ayant juin activity Dans cadre non résistant à la platine, have non indice thérapeutique MoiNs souhaitable, et non have degré de certitude Inférieur à Celui 3iiiDiv.

                                            Tableau 10. Autres médicaments Qui were UTILISE DANS LE cadre de Recurrent cancer de l’ovaire (Pas bien definie Efficacité Après l’échec des Traitements du platine du contenant)

                                            Essais Cliniques en cours

                                            CONSULTEZ la liste des essais Cliniques cancer NCI-responsable Qui de cancer de les patients acceptent Maintenant épithélial ovarien récurrent. le cancer des trompes de Fallope et le cancer de la cavité péritonéale primaire. La liste des essais Cliniques can be encore par la mise en place Réduit, la drogue, l’intervention, ET D’Autres critères.

                                            Informations générales Le sur les essais Cliniques is also available sur le site Web du NCI.

                                            Les références
                                            1. Ozols RF, Bundy BN, Greer BE, et al. Essai de la phase III de carboplatine et paclitaxel par rapport with the cisplatine et le paclitaxel chez les patients atteints de Façon optimale réséqué stade III cancer de l’ovaire: une study Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 21 (17): 3194-200, 2003. [PUBMED Résumé]
                                            2. Rustin GJ, van der Burg ME, Griffin CL, et al. Précoce OÜ treatment retardé du cancer de l’ovaire récidivant (MRC OV05 / EORTC 55955): un essai randomisé. Lancet 376 (9747): 1155-63, 2010. [PUBMED Résumé]
                                            3. Hoskins WJ, Rubin SC, Dulaney E, et al. Influence de cytoréduction secondaire au moment où de la Deuxième laparotomie sur la survie des patients atteints de carcinome épithélial de l’ovaire. Gynecol Oncol 34 (3): 365-71, 1989. [PUBMED Résumé]
                                            4. Monk BJ, Herzog TJ, Kaye SB, et al. Trabectédine liposomale pégylée AINSI de doxorubicine in the cancer ovarien récurrent. J Clin Oncol 28 (19): 3107-14, 2010. [PUBMED Résumé]
                                            5. Parmar MK, JA Ledermann, Colombo N, et al. Paclitaxel ainsi que la base de chimiothérapie à platine par rapport à la chimiothérapie conventionnelle à la base de platine chez les femmes Atteintes de cancer de l’ovaire récidivant: le icon4 / AGO-OVAR-2.2 procès. Lancet 361 (9375): 2099-106, 2003. [PUBMED Résumé]
                                            6. Pfisterer J, Plante M, Vergote I, et al. Gemcitabine plus carboplatine comparé Avec le carboplatine chez les patients presentant Une récidive du cancer de l’ovaire raisonnable au platine: un essai intergroupe de l’AGO-OVAR, le GEC de l’INCC, et l’EORTC GCG. J Clin Oncol 24 (29): 4699-707, 2006. [PUBMED Résumé]
                                            7. Wagner U, C Marth, Largillier R, et al. les resultats de survie globale finale de la phase de III de l’essai CALYPSO GCIG de doxorubicine liposomale pégylée et carboplatine vs paclitaxel et le carboplatine chez les patients de la cancer de l’ovaire au platine sensibles. Br J Cancer 107 (4): 588-91, 2012. [PUBMED Résumé]
                                            8. Bolis G, Scarfone G, Giardina G, et al. Carboplatine seul vs carboplatine epidoxorubicin AINSI Comme treatment de Deuxième ligne du cancer de l’ovaire cisplatine ous le carboplatine-sensible. Gynecol Oncol 81 (1): 3-9, 2001. [PUBMED Résumé]
                                            9. Cantù MG, Buda A, Parme G, et al. essai contrôlé randomisé de paclitaxel en monothérapie par rapport cyclophosphamide, doxorubicine et cisplatine chez les d’ONU le cancer de patients ovarien récurrent Qui Ont répondu à la première ligne des Traitements à base de de platine. J Clin Oncol 20 (5): 1232-7, 2002. [PUBMED Résumé]
                                            10. Muggia FM: Vue d’ensemble de carboplatine: Remplaçant, en complément, et d’étendre les horizons Thérapeutiques du cisplatine. Semin Oncol 16 (2 Suppl 5): 7-13, 1989. [PUBMED Résumé]
                                            11. Piccart MJ, le juge vert, Lacave AJ, et al. Oxaliplatine ous paclitaxel Chez les patients une ONU stade avancé du cancer de l’ovaire de platine-prétraité: Une study randomisée de phase II de l’Organisation européenne pour la Recherche et le Traitement du cancer Gynécologie Groupe. J Clin Oncol 18 (6): 1193-202, 2000. [PUBMED Résumé]
                                            12. Markman M markman J, K Webster et coll. Durée de la response à la Deuxième ligne, la chimiothérapie à base de platine de verser le cancer de l’ovaire: implications Pour la gestion des patients et la conception de l’essai clinique. J Clin Oncol 22 (15): 3120-5, 2004. [PUBMED Résumé]
                                            13. Gordon AN, Tonda M, Sun S, et al. AVANTAGE de survie à longue terme verser les femmes traitées par doxorubicine liposomale pégylée par rapport au topotécan Dans Une study randomisée de la phase 3 de récidive et le cancer épithélial de l’ovaire réfractaire. Gynecol Oncol 95 (1): 1-8, 2004. [PUBMED Résumé]
                                            14. Raja FA, Counsell N, Colombo N, et al. Platinum par rapport à la chimiothérapie platine cancer de combinaison récurrente l’ovaire raisonnable au platine: une méta-analyse des Données Individuelles des patients. Ann Oncol 24 (12): 3028-34, 2013. [PUBMED Résumé]
                                            15. Pujade-Lauraine E, Wagner U, Aavall-Lundqvist E, et al. liposomale pégylée doxorubicine et carboplatine comparativement à Paclitaxel et carboplatine versez les de cancer patients de l’ovaire sensibles au platine à la fin de la rechute. J Clin Oncol 28 (20): 3323-9, 2010. [PUBMED Résumé]
                                            16. Aghajanian C, SV Blank, Goff BA, et al. OCEANS: un, en double-aveugle, III essai randomisé de phase contrôlée par placebo de la chimiothérapie Avec ou sans bevacizumab chez des patients atteints de l’ovaire sensibles au platine récurrente épithéliale, péritonéal primaire, ous le cancer des trompes de Fallope. J Clin Oncol 30 (17): 2039-45, 2012. [PUBMED Résumé]
                                            17. Kohn EC, Sarosy G, Bicher A, et al. taxol dose intense: Taux de response Élevé chez les patients presentant juin récidive de cancer de l’ovaire résistant au platine. J Natl Cancer Inst 86 (1): 18-24, 1994. [PUBMED Résumé]
                                            18. McGuire WP, Rowinsky EK, Rosenshein NB, et al. Taxol: Agent antinéoplasique non uniques Avec Une activité significative Dans les néoplasmes épithéliaux ovariens Avancés. Ann Intern Med 111 (4): 273-9, 1989. [PUBMED Résumé]
                                            19. Einzig AI, Wiernik PH, Sasloff J, et al. Étude de la phase II et à longue terme de Suivi des par le taxol Series patients verser adénocarcinome ovarien avancé. J Clin Oncol 10 (11): 1748-53, 1992. [PUBMED Résumé]
                                            20. Thigpen JT, JA Blessing, Boule H, et al. Essai de la phase II de paclitaxel chez d’ONU le carcinome de les patients ovarien après progressive juin chimiothérapie à base de platine de: study juin Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 12 (9): 1748-53, 1994. [PUBMED Résumé]
                                            21. Trimble EL, Adams JD, Vena D, et al. Paclitaxel versez le cancer ovarien réfractaire platine: Résultats des 1000 premiers ministres patients inscrits à l’Institut national de treatment du Centre du cancer de référence 9103. J Clin Oncol 11 (12): 2405-10, 1993. [PUBMED Résumé]
                                            22. dix Bokkel Huinink W, Gore M, Carmichael J, et al. Topotécan par rapport à paclitaxel for the treatment du cancer de l’ovaire épithélial récurrent. J Clin Oncol 15 (6): 2183-93, 1997. [PUBMED Résumé]
                                            23. Gordon AN, Fleagle JT, Guthrie D, et al. carcinome épithélial de l’ovaire récurrent: une study randomisée de la phase III de doxorubicine liposomale pégylée au topotécan comparé. J Clin Oncol 19 (14): 3312-22, 2001. [PUBMED Résumé]
                                            24. Kudelka AP, Tresukosol D, Edwards CL, et al. Phase II de l’Étude de la voie intraveineuse de topotécan en perfusion de 5 jours Pour le carcinome épithélial de l’ovaire réfractaire. J Clin Oncol 14 (5): 1552-7, 1996. [PUBMED Résumé]
                                            25. Creemers GJ, Bolis G, Gore M, et al. Topotécan, non médicament actif in the treatment de Deuxième ligne du cancer épithélial de l’ovaire: Résultats D’une vaste study de la phase européenne II. J Clin Oncol 14 (12): 3056-61, 1996. [PUBMED Résumé]
                                            26. McGonigle KF, Muntz HG, Vuky J, et al. bevacizumab hebdomadaire Combiné topotécan et Toutes Les Deux semaines chez les femmes with l’ovaire résistant au platine, péritonéale, ous d’un cancer non des trompes de Fallope: Résultats d’study juin de la phase 2. Cancer 117 (16): 3731-40 2011. [PUBMED Résumé]
                                            27. Muggia FM, Hainsworth JD, Jeffers S, et al. Étude de la phase II de doxorubicine liposomale in the cancer ovarien réfractaire: une activité antitumorale et la modification de la toxicité par encapsulation liposomale. J Clin Oncol 15 (3): 987-93, 1997. [PUBMED Résumé]
                                            28. Berkenblit A, Seiden MV, Matulonis UA, et al. Un essai de la phase II du docétaxel hebdomadaire chez les patients atteints de l’ovaire résistant au platine épithélial, le cancer séreux péritonéale primaire, ous le cancer des trompes de Fallope. Gynecol Oncol 95 (3): 624-31, 2004. [PUBMED Résumé]
                                            29. Friedlander M, Millward MJ, Bell D, et al. Une study de la phase II de la gemcitabine en platine patients pré-Series with the cancer épithélial de l’ovaire avancé. Ann Oncol 9 (12): 1343-5, 1998. [PUBMED Résumé]
                                            30. Lund B, Hansen OP, Theilade K, et al. Phase II de l’Étude de la gemcitabine (2 ‘, 2’-difluorodésoxycytidine) chez les patients de cancer de l’ovaire Traités antérieurement. J Natl Cancer Inst 86 (20): 1530-3, 1994. [PUBMED Résumé]
                                            31. Shapiro JD, Millward MJ, Rischin D, et al. L’activité de la gemcitabine chez d’ONU le cancer les patients avancé de l’ovaire: après le Réponses personnes observées et le platine paclitaxel. Gynecol Oncol 63 (1): 89-93, 1996. [PUBMED Résumé]
                                            32. Mutch DG, Orlando M, Goss T, et al. Essai de la phase III randomisée de gemcitabine par rapport à la doxorubicine liposomale pégylée chez les de cancer patients de l’ovaire résistant au platine. J Clin Oncol 25 (19): 2811-8, 2007. [PUBMED Résumé]
                                            33. Pujade-Lauraine E, F Hilpert, Weber B, et al. Bevacizumab qu’associé à juin chimiothérapie versez le cancer ovarien récurrent de platine résistant: L’open-label AURELIA essai randomisé de la phase III. J Clin Oncol 32 (13): 1302-8, 2014. [PUBMED Résumé]
                                            34. Stockler MR, Hilpert F, Friedlander M, et al. Résultats des par les patients de l’essai de phase AURELIA de Résultats ouverte de l’étiquette III Evaluant non treatment du bevacizumab Contenant versez le cancer de l’ovaire résistant au platine. J Clin Oncol 32 (13): 1309-16, 2014. [PUBMED Résumé]
                                            35. Liu JF, Cannistra SA: ROLE bevacizumab Emergents en combinaison Avec la chimiothérapie versez les de cancer patients de l’ovaire résistant au platine. J Clin Oncol 32 (13): 1287-9, 2014. [PUBMED Résumé]
                                            36. Burger RA, Sill MW, Monk BJ, et al. Essai de la phase II in the bevacizumab cancer épithélial persistante ous récurrente ovarien ous cancer non péritonéal primaire: une Étude du groupe Gynecologic Oncology. J Clin Oncol 25 (33): 5165-71, 2007. [PUBMED Résumé]
                                            37. Cannistra SA, Matulonis UA, Penson RT, et al. Phase II de l’Étude du bevacizumab chez des patients de cancer de l’ovaire de résistant au platine ous d’séreux du cancer du non péritonéale. J Clin Oncol 25 (33): 5180-6, 2007. [PUBMED Résumé]
                                            38. Vasey PA, McMahon L, Paul J, et al. Un essai de la phase II de la capécitabine (Xeloda) Dans le cancer ovarien récurrent. Br J Cancer 89 (10): 1843-8, 2003. [PUBMED Résumé]
                                            39. Monk BJ, Han E, Josephs-Cowan CA, et al. Salvage bevacizumab (rhuMAb VEGF) à la base de thérapie après several Traitements cytotoxiques antérieurs en réfractaire cancer épithélial de l’ovaire avancé. Gynecol Oncol 102 (2): 140-4, 2006. [PUBMED Résumé]
                                            40. Kaye SB: Bevacizumab for the treatment du cancer épithélial de l’ovaire: Ce que CE SERA fils heure de gloire? J Clin Oncol 25 (33): 5150-2, 2007. [PUBMED Résumé]
                                            41. Garcia AA, Hirte H, Fleming G, et al. Phase II des essais cliniques de bevacizumab et à Faible dose cyclophosphamide par voie orale métronomique in the cancer ovarien récurrent: un procès de la Californie, Chicago, et consortiums Hôpital Princess Margaret de la phase II. J Clin Oncol 26 (1): 76-82, 2008. [PUBMED Résumé]
                                            42. Vergote I, H Calvert Kania M, et al. A, en double-aveugle randomisée, étude de la phase II de deux doses de pemetrexed in the treatment de cancer épithélial ovarien péritonéale ous primaire résistant au platine. Eur J Cancer 45 (8): 1415-1423, 2009. [PUBMED Résumé]
                                            43. Miller DS, JA Blessing, Krasner CN, et al. Phase évaluation de pemetrexed in the treatment du carcinome ovarien péritonéale ous primaire résistant au platine récurrente II ous persistante: une study du Gynecologic Oncology Group. J Clin Oncol 27 (16): 2686-91, 2009. [PUBMED Résumé]

                                            Modifications apportées Ë this Résumé (08/12/2016)

                                            Ce CV a reformat ETE. Le contenu was Réorganiser, et Une partie du contenu was added.

                                            Ce CV is Écrit et maintenu par le comité de rédaction Adult Treatment PDQ. Qui est de l’indépendance Editoriale NCI. Le résumé reflète non examen indépendant de la littérature et ne pas non Représente Enoncé de politique du NCI OÜ NIH. De plus Dans d’Informations sur les Politiques de synthèse et le rôle des Comités de rédaction PDQ le Maintien des curriculum vitae PDQ PEUVENT Être consultés sur le propos de this résumé PDQ et PDQ – les pages de la base de Données complète du cancer du NCI.

                                            A propos de this résumé PDQ

                                            Objectif of this Résumé

                                            Ce PDQ résumé de l’informations sur le cancer versez les Professionnels de la santé fournit, des informations fondées sur des Preuves par les personnes évaluées paires sur le treatment complets des cellules epitheliales de l’ovaire, des trompes de Fallope, et le cancer péritonéal primaire . Il is designed Comme une ressource verser informateur et secouriste les cliniciens Qui soignent les de cancer patients atteints. Les pas de directives fournit IL DE OÜ de recommandations official versez Prendre des décisions de soins de santé.

                                            Les examinateurs et mises à jour

                                            Ce curriculum vitæ is EXAMINER régulierement et mis à jour au Besoin par le Comité de rédaction Adult Treatment PDQ. Qui est éditorialement indépendant de l’Institut national du cancer (NCI). Le résumé reflète non examen indépendant de la littérature et ne pas non Représente Enoncé de politique du NCI ou Les National Institutes of Health (NIH).

                                            les Membres de la Commission de révision a recemment publié des articles Chaqué mois verser Déterminant si l’article de non Doït:

                                            • Être Discute LORs D’une Réunion,
                                            • Être cité with the text, ous
                                            • Remplacer ou mettre à jour l’article non existant Qui est déjà cité.

                                            Les modifications apportées aux curriculum vitae par le are Faites d’Biais non Processus consensuel Dans les Membres du Lequel Conseil d’EVALUER La Force de La Preuve Dans Les articles publiés et de commenter l’article DETERMINER Doit Être Inclus dans le curriculum vitae.

                                            Les examinateurs principaux versez épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope, et le Traitement du cancer péritonéal primaire are:

                                            • Leslie R. Boyd, MD (New York University Medical Center)
                                            • Franco M. Muggia, MD (New York University Medical Center)

                                            Les commentaires sur les questions OÜ le contenu sommaire doivent Être Soumis à Cancer.gov par Email le Site Web du NCI Nous. Ne Pas Communiquer avec les Membres du Conseil iNDIVIDUELS Avec Des Questions OÜ des commentaires concerning les curriculum vitae. Les Membres du Conseil NE répondent Pas aux Demandes individuelles.

                                            Niveaux de preuve

                                            CERTAINES des citations de référence Dans le présent sommaire d’are accompagnées juin au niveau désignation de la preuve. CÉS Destinées à Désignations are Aider les Lecteurs Ë EVALUER la Force de la preuve à l’appui de l’utilisation des interventions ous des APPROCHES Spécifiques. Le comité de rédaction Adult Treatment PDQ utiliser juin preuve formelle Système de classement in the development de Ses désignations de niveau de preuve.

                                            L’autorisation d’UTILISER CE Résumé

                                            PDQ is a MARQUE DEPOSEE. Bien Que le contenu des documents PDQ can be used Librement sous forme de texte, il ne may pas Être Identifié Comme un NCI PDQ résumé de l’informations sur le cancer à Moins Qu’il Soit presented DANS SON intégralité et is régulierement mis à jour . Toutefois, auteur authorized Serait à écrire la phrase juin Telle Que «informations PDQ sur le cancer non Résumé du NCI sur la prévention du cancer du sein Indique les Risques succinctement: [INCLURE extrait du résumé] ».

                                            La citation Préférée pour ce résumé PDQ is:

                                            Traitement PDQ adulte de comité de rédaction. PDQ épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope, et le Traitement du cancer péritonéal de primaire. Bethesda, MD: National Cancer Institute. Actualisé lt; MM / JJ / YYYYgt;. Disponible à l’adresse: http://www.cancer.gov/types/ovarian/hp/ovarian-epithelial-treatment-pdq. Adhérer lt; MM / JJ / YYYYgt;.

                                            Images Dans this CV are UTILISE with la permission de l’auteur (s), artiste, and / or de l’éditeur verser l’utilisation juin DANS LES CURRICULUM VITAE PDQ only. L’autorisation d’UTILISER des images en dehors du Contexte de l’informations PDQ Doït Être obtenue Auprès du propriétaire (s) et ne can be ACCORDÉE par le National Cancer Institute. Informations Sur L’utilisation des illustrations Dans Le Présent CV, AINSI Que de Nombreuses Autres images Liées Au cancer, is available en ligne Visuals. collection de juin, plus de 2000 images scientifiques.

                                            Avertissement

                                            Sur la base de de la Force de la preuve disponible, les possibilités de treatment PEUVENT Être décrits Comme being Soit «standard» ous «en cours d’évaluation clinique. » Classifications CÉS ne doivent pas Être utilisées Comme base de verser les décisions de Remboursement d ‘ assurance. plus d’informations sur la couverture d’assurance is available sur Cancer.gov sur la page Cancer Général.

                                            Contactez nous

                                            De plus le Nous de d’informations contactant ous receive de l’aide Site with the Cancer.gov PEUVENT Être consultés sur notre Call for la page d’aide. Les interroge PEUVENT also Être Soumis à Cancer.gov par Email du site Nous.

                                            RELATED POSTS

                                            • Cancer de l’ovaire, les maux de dos with cancer. ovarien

                                              Cancer des ovaires le cancer de l’ovaire is a tumeur maligne Provenant de l’ovaire. Elle is la principale causer de cancer Décès par gynécologique au Royaume-Uni. Les Premiers Symptômes PEUVENT…

                                            • Résultats de la recherche – kyste ovarien …

                                              Cochrane auteurs Ont Etudie l ‘efficacité et l’innocuité d’aspiration non kyste avant la stimulation ovarienne par rapport à juin approche conservatrice (pas d’aspiration) chez les femmes…

                                            • Cancer ovarien essentiel de la pratique …

                                              Cancer des ovaires Essentials de pratique Cancer de l’ovaire is la cause de la Fréquente, plus de cancer Décès par de tumeurs gynécologiques aux États-Unis. Malignes de lésions l’ovaire are des…

                                            • Formation SEER ovarien – Fallope …

                                              ovarien Cancers tube de Fallope Les ovaires are juin paire d’organes du Système reproducteur féminin. ILs are Situés in the bassin, de juin each côté de l’utérus. Les trompes de Fallope…

                                            • Ovarien Symptômes kyste, les Symptômes de kyste Fallope.

                                              Ovarien Kyste Symptômes Les kystes ovariens ne pas are Toujours de Symptômes visibles. VOICI des informations sur les types, les Symptômes, le diagnostic et Le Traitement des kystes ovariens….

                                            • symptoms ovarien abcès

                                              kyste dermoïde with torsion et infarctus dermoïde tumeur CÉS néoplasmes Communs contiennent juin Variété d’éléments d’origine cutanée, y compris les bosses, les cheveux, les glandes sébacées et…

                                            Laisser un commentaire