Examen des hyponatrémie, les directives de Traitement de l’hyponatrémie.

Examen des hyponatrémie, les directives de treatment de l'hyponatrémie.

hyponatrémie

Sodium: (Plage normale: 136-145 mEq / l)

Le sodium joue de non rôle capital in the Maintien de la concentration et le volume du liquide le extracellulaire (ECF). Il is le principal cation de l’ECF et non Déterminant majeur de l’osmolalité du LEC. Sodium is importante in the Maintien de l’irritabilité et la conduction des nerfs et des tissus Musculaires et aide à la régulation de l’équilibre acide-base. La consommation quotidienne moyenne Depasse de loin les éxigences de les normales. Les rênes de l’are Responsables excès excréter et are capables de le sodium Conserver pendant les Périodes de EXTREME de sodium de restriction. Les rênes accomplissent CE Principalement grace à la régulation de la prise d’eau / excrétion. Si le sodium sérique tombe, les rênes en excréter l’réagissent eau. Si les augmentations de sodium sérique (augmentation de l’osmolalité) — centre de la soif is stimulée – AUGMENTE ADH par l’hypophyse libération postérieure — Agit sur les rênes versez l’eau Conserver. also non rôle clé en le régulateur de volume aldostérone joue Na + / ECF. Sa Libération les rênes ne provoquent des versent Conserver l’eau et de sodium Qui se translated by a l’augmentation du volume du LEC. Parce Que les Changements Dans les levels de sodium sériques reflètent généralement des Changements Dans l’équilibre de l’eau du corps, les gains ou Les non de sodium du corps ne pas are nécessairement reflété par le Taux sérique de sodium total de Pertes.
hyponatrémie. (Sodium sérique Inférieur à 136 mEq / L)
Les Indicators Cliniques et le treatment dépendante de la causer de l’hyponatrémie et si oui ou non Elle Est Associée à juin normale, juin diminution ous juin augmentation du volume du LEC.
Signes: ET Symptômes Symptômes neurologiques en général ne se produisent pas Jusqu’a Ce que le Taux sérique de sodium une chute à environ 120-125 mEq / L. hyponatrémie Avec Une diminution du volume du LEC: l’irritabilité, l’appréhension, des vertiges, l ‘ hypotension orthostatique, des muqueuses sèches, la peau froide et moite, des tremblements, des convulsions. Hyponatrémie with volumes non ous normale AUGMENTE ECF: maux de tête, de la lassitude, l’apathie, la confusion, la faiblesse, l’œdème, le gain de weight, pressure artérielle élévée, des Crampes Musculaires, des convulsions.
Histoire et Facteurs de risques: diarrhée, fistules, vomissements, NG aspiration, diurétiques, insuffisance surrénale, les Pertes de la peau (brûlures, drainage des Plaies), une partie d’en Autre. Note: hyperlipidémie, hyperprotéinémie, et l’hyperglycémie may provoquer Une pseudo-hyponatrémie. Cela Doit Être exclue avant la détermination de la thérapie. Verser each augmentation de 100 mg / dl de glucose, le sodium, is diluée par 1,6 mEq / L.
Les essais de diagnostic: sérums de sodium sérique Inférieure à 136 mEq / L. Sérum osmolalité sérums diminué, DANS LES CAS Sauf de pseudo-hyponatrémie, azotémie, ous les toxines Qui augmentent l’osmolalité (par exemple: l’éthanol). La Gravité Spécifique de l’urine sérum en raison Réduite de la rênes provisoires à excréter l’excès d’eau. Urine sodium: diminué (sauf en SIADH et insuffisance surrénale).
La gestion collaborative. Le mais De La Thérapie Est D’Amener Le Hors patient de danger immédiat (par exemple, RETOURNER le niveau de sodium supérieur à 120 mEq / L), Puis le sodium Revenir progressivement à niveau sérique non et Rétablir le volume du LEC normal normal.

Hyponatrémie with the Volume de ECF courent et non œdème

Hypervolémie: faible osmolalité sérique de sérum (lt; 280), l’urine lt de sodium; 10 mmol / L, habituellement :. Associée à CHF, juin cirrhose ous juin insuffisance rénale aiguë / chronique)

Les Options Thérapeutiques:
1) Pour les CAS bénins only (sérique de sodium gt; 120 mEq / L): restriction de l’eau (limite de 500 à 1500 ml / 24 heures) et le furosémide 40-80 IV / orale Une Fois par jour (20- 400 mg / jour).
2) Les patients atteints de CHF, cirrhose, syndrome néphrotique Qui Ont généralement non le volume de ECF Ontario excessive peu de Symptômes attribuables à juin hyponatrémie. Habituellement, la restriction d’eau combiné with a treatment de la maladie sous-jacente is réussie.
3) Si sévère hyponatrémie symptomatique is présent (niveau de sodium lt; 115 mEq / L) Dans le volume de patients de SUS: restriction Persévérant de l’eau. perfuseur also 3% de solution saline hypertonique.
Calculer le déficit de sodium: 0,6 x (weight en kg) x (souhaitée de sodium – réelle de sodium)
UTILISER 0,5 verser les femmes. plage Désiré = 120-125 mEq / L.
When hyponatrémie is symptomatique et aiguë (lt; 24 heures Dans la Durée), le sodium sérique can be porté en toute sécurité à 120-125 mEq / L en 24 heures OU MOINS. Chez les patients presentant juin hyponatrémie symptomatique chronique Les, ous hyponatrémie D’une Durée Inconnue, le sodium sérique Doit Être Augmentée Lentement (0,5 mEq / L / h) à environ 120-125 mEq / L, AFIN D’EVITER des complications du Système nerveux central (œdème cérébral, myelinolysis pontique, des convulsions) et / ous oedème pulmonaire non. L’augmentation totale de patients CES pas ne de DoIt Dépasser 10 à 12 mEq / L en 24 heures lt ou; 20-25 mEq / L de plus de 48 heures de. Par la suite, la solution saline hypertonique is arrêté, et le sodium sérique is authorized à increase, plus Lentement (par exemple, sur PLUSIEURS jours), en response à la restriction continue de l’eau libre. Dans Tous les CAS, le sodium sérique Doït Être corrigée QU’A mi-chemin à la normale DANS LES PREMIERES 24 heures (120-125 mEq / L) Pour les complications Prévenir énumérées ci-dessus.

Exemples de calcul :
Le malade de 80 kg; sérique de sodium = 110 meq \ L; mâle; target = 120 mEq / L souhaitée.
1) 0,6 x 80kg x (120-110) = 480 meq (Nécessaire totale)
2) Montant Nécessaire to increase le Taux sérique de 0,5 mEq / L / h =
0,6 x 80 x 0,5 = 24 meq. (Taux devrait Être de 24 mEq / h)
3) 3% de solution saline hypertonique Contains 513 mEq / Litre
[Souhaité Taux / h] / x 1000 = 513 # ml / h // meq Total / Taux / h
= Temps d’infusion.

Fait: 24 mEq / h x 1000 = 47 ml / h
513
LONGUEUR De La perfusion = 480 meq / 24 meq = 20 heures
Ordonnance définitive: infuseur 3% de solution saline hypertonique à 47 ml / h pendants 20 heures.
When la perfusion Est Terminée, Arrêtez. Persévérant with the fluid
restriction.

Hyponatrémie with isovolémie

Low osmolarité (lt; 280), l’urine lt de sodium; 10 mmol: intoxication par l’eau; gt sodium d’urine; 20: SIADH, l’hypothyroïdie, l’insuffisance rénale, la maladie d’Addison, les médicaments.
Doux. (Niveau de sérum gt; 120 mEq / L; asymptomatique): furosémide 80mg IV Une Fois ous DEUX FOIS par jour et normale saline + 20-40meq KCL / litre Infuse à 65-150 ml / h (à 0,5 déficit correct mEq / L / h OU MOINS).
SIADH. restriction de fluide 500-750ml / jour. Demeclocycline 300 à 600mg par jour DEUX FOIS. Faites preuve de prudence chez les D’une maladie de hépatique des patients. Dans les situations d’urgence (lt de sodium; 115) solution saline utilisent de juin hypertonique (voir ci-dessus) et le furosémide.
Les patients symptomatiques: solution saline hypertonique juin et le furosémide comme ci-dessus. ous juin solution saline hypertonique et la restriction de l’eau.

Hyponatrémie with hypovolémie

osmolarité sérique Faible (lt; 280). ll de sodium d’urine; 10 mmol: vomissements, diarrhée, perte 3ème espace / Respiratoire / Peau. gt sodium d’urine; 20: les Diurétiques, les lésions Renales, RTA, insuffisance surrénale.
Si le volume de 500 à DONNÉ appauvri 3000 ml de solution saline normale à 500 ml / h Que JUSQU’A this ainsi orthostatique, PUI Donner juin solution saline normale (+ 20-40 meq KCL / litre) à 65-150 ml / h jusqu ‘à Ce que le niveau Souhaité Soit reached (note: Dans les CAS bénins, non de cibler niveau 130 mEq / litre). Chaqué litre de solution saline normale contains 154 meq. Peut UTILISER les Calculs ci-dessus verser Determiner la longueur approximative de la thérapie. Si hyponatrémie sévère is présent (lt; 115 mEq / L) Commencent juin solution saline hypertonique à l’aide des lignes directrices de dosage ci-dessus.

Les références

1. Adrogue HJ, Madias NE. Hyponatrémie. N Engl J Med. 2000 25 mai; 342 (21): 1581-9.
2. Arieff AI, Ayus JC. Pathogenesis of hyponatrémie encéphalopathie: concepts Actuels. Chest 1993; 103 (2): 607-10
3. Ayus JC, Arieff AI. Pathogenèse et la prévention de l’encéphalopathie hyponatrémie. Endocrinol Metab Clin North Am. 1993 juin; 22 (2): 425-46.
4. RG propre. Troubles de l’équilibre de l’eau et de sodium.
Postgrad Med. 1993 Mar; 93 (4): 227-8, 231-4, 239-40.
5. Ellis SJ. myelinolysis extrapontine correction après de l’hyponatrémie chronique Avec Une solution saline isotonique. Br J Clin Pract. 1995 Jan-Feb; 49 (1): 49-50.
6. Engquist A. De plasma [Na +] versez le diagnostic et le treatment.
Acta Anaesthesiol Scand Suppl. 1995; 107: 273-9.
7. Faber MD, Kupin WL, Heilig CW, Narins RG. hydro-électrolytiques commune et acide-base des problémes Dans l’Unité de Soins intensifs: CERTAINES questions.
Semin Nephrol. 1994 Jan; 14 (1): 8-22.
8. Heneghan C, Goldrick P, Pham H. Gestion de l’hyponatrémie aiguë symptomatique. BMJ. 1994 15 janvier; 308 (6922): 203.
9. InneraritySA, Stark JL. Fluides et électrolytes: une Etude et non outil d’apprentissage. 1990 Springhouse Corp, PA 19477-0908.
10. Keyes, J. Fluid, Electrolyte et regulation acide-base: Physiologie & Physiopathologie. Boston: Jones & Bartless Publishers, Inc. 1985.
11. Laureno R. myélinolyse is due à la correction rapide juin de l’hyponatrémie.
Am J Med. 1993 février; 94 (2): 225-7
12. Leier CV, Dei Cas L, Metra M. pertinence et la gestion clinique des anomalies électrolytiques Principales Dans l’insuffisance cardiaque congestive: hyponatrémie, hypokaliémie, hypomagnésémie. Am J. Coeur 1994 de septembre; 128 (3): 564-74.
13. Lohr JW. syndrome de démyélinisation correction après osmotique de l’hyponatrémie: association hypokaliémie with. Am J Med. 1994 May; 96 (5): 408-13.
14. Muller RJ, Donner TW. Taux de correction de l’hyponatrémie sévère et pontique centrale myelinolysis. Am J Psychiatry. 1992 May; 149 (5): 715-6.
15. Norris MK. Évaluation des levels de sodium.
Allaitement. 1992 juillet, 22 (7): 20.
16. Oh MS, Kim HJ, Carroll HJ. Recommandations Pour Le Traitement de l’hyponatrémie symptomatique. Nephron 1995; 70 (2): 143-50
17. Sivakumar V, Rajshekhar V, Chandy MJ.Management des patients neurochirurgicaux with hyponatrémie et natriurèse. Neurochirurgie. 1994 février; 34 (2): 269-74.
18. Sterns RH. Traiter l’hyponatrémie: Pourquoi la Hâte fait des déchets.
Sud J. Med 1994 de décembre; 87 (12): 1283-7
19. Sterns RH, Cappuccio JD, Silver SM, Cohen EP. Séquelles neurologiques après le Traitement de l’hyponatrémie sévère: une perspective multicentrique. J Am Soc Nephrol. 1994 février; 4 (8): 1522-1530.

Avertissement

L es auteurs police Aucune réclamation de l’exactitude de l’document d’information contenue Dans this; ET CES doses proposées ne are pas non substitut versez le jugement clinique. Ni GlobalRPh Inc. ni Aucune Autre partie impliquée Dans la préparation de programme this ne will be Responsables des DOMMAGES spéciaux, indirects ous exemplaires en tout Résultante ous partie de l’utilisation ous de la confiance d’ONU sur Utilisateur CE material.PLEASE CONNAISSANCE DE L ‘SITE AVERTISSEMENT ATTENTIVEMENT AVANT D’ACCEDER OU EN CE Utilisant. EN accedant OU EN CE SITE Utilisant, VOUS ACCEPTEZ D’ETRE LIE PAR LES TERMES ET CONDITIONS prevues DANS LE DENI. Lire l’avertissement

RELATED POSTS

Laisser un commentaire