chirurgie du nerf phrénique, la chirurgie du nerf phrénique.

chirurgie du nerf phrénique, la chirurgie du nerf phrénique.

Thorax 1999; 54. 458-465 doi: 10.1136 / thx.54.5.458

La chirurgie et les muscles Respiratoires

muscles Respiratoires Sont Les SEULS muscles squelettiques indispensables à la vie. Les interventions chirurgicales PEUVENT Affecter les muscles Respiratoires by a certains Nb de Mécanismes physiopathologiques, y compris la mécanique thoraco, les réflexes, le couplage neuromécanique, et la perte de l’integrity musculaire. Amortissements de la fonction musculaire respiratoire après chirurgie may entraîneur des complications post-opératoires Telles Que hypoventilation, hypoxie, atélectasie, et les infections, ne pas CERTAINES PEUVENT Être mortelles. Dans This article, Nous examinons la chirurgie Qui porte à la fonction Atteinte des muscles Respiratoires, à savoir cardiaque, thoracique et chirurgie abdominale supérieure. Les interventions Thérapeutiques ous des Mesures de protection verser les muscles Respiratoires pendentif ous après type each de chirurgie also are brièvement abordés. La transplantation pulmonaire et chirurgie de réduction du volume de Discutees pulmonaire de Sont, voiture Les Deux were Montré versez Improving la fonction des muscles Respiratoires, et les Mécanismes physiopathologiques possibles Sont EXAMINE. L’évaluation préopératoire de la fonction des muscles Respiratoires is also Considéré. En outré, en Cas de complications pulmonaires postopératoires surviennent, il is utile d’examinateur si la cause de Pourrait Être non dysfonctionnement des muscles Respiratoires et Fait Une bonne évaluation de their fonction is Nécessaire.

La fonction des muscles Respiratoires

La fonction la plus de muscles des Importante Respiratoires is the respiration, voiture ILS are le bras du moteur du Système respiratoire. La respiration, une tache permanente, is porté par les muscles Principalement inspirateurs, en le Particulier diaphragme. Les Autres peu de muscles contribuent à calmer la respiration, but are RECRUTE when les levels, plus Eleves de ventilation Nécessaires de Sont, comme dans un l’exercice et la maladie obstructive ous restrictive du poumon. Les muscles expiratoires ne pas are généralement UTILISE LORs de la respiration, à des levels Sauf Eleves d’effort ventilatoire. Une seconde fonction des muscles Respiratoires is d’éffectuer des Manœuvres explosifs est comme la toux et des vomissements. Les muscles Respiratoires Ont also non de rôle Stabilisateurs du thorax et de l’abdomen, la voiture Ils participent à la formation des Parois et thoraciques abdominaux. la fonction musculaire respiratoire Dépend de la Fonction des centres Respiratoires, les motoneurones spinaux, les nerfs et Périphériques their neuro-musculaire junctions.1-4

La chirurgie may Affecter la fonction des muscles Respiratoires nominale Un Certain Nombre de Mécanismes Différents. Par exemple, juin incision chirurgicale de la poitrine ous Dans la Paroi abdominale affecte l’integrity des muscles Respiratoires et affecte Fait Directement their fonction. En outré, l’anesthésie utilisent des agents pharmacologiques tells Que les bloqueurs neuromusculaires Qui affectent la contraction des muscles Respiratoires, pendentif Parfois Un temps considérable après la fin de l’opération. En outré, la chirurgie OÜ agents pharmacologiques tells Que des sédatifs Qui affectent les structures nerveuses des muscles Respiratoires en vont influenceur performances their.

Il is bien Connu Que le dysfonctionnement des muscles Respiratoires DUS une intervention de juin chirurgicale may entraîneur juin diminution de la capacité vitale (CV) et le volume de courant (VT), la capacity pulmonaire totale (CPT) et, par Conséquent, de la toux insuffisante . Cela may entraîneur juin atélectasie Dans les segments pulmonaires basales et juin diminution de la capacity résiduelle fonctionnelle (CRF) Qui, à tour de fils, affecte les proprietes d’échange de gaz du poumon en augmentant la ventilation / perfusion (V / Q) mismatch. 5-8 La situation de can be encore aggravée par hypoventilation due à PLUSIEURS factors, y compris la sédation, la douleur, et l’augmentation de la taxe mécanique. En conséquence, les l’hypoxie may d’résulter non effet néfaste sur l’état du patient. En outré, l’atélectasie can be non facteur de risque versez infections9 Pulmonaire Sie Ont UNE morbidité ET LA MORTALITE la DANS CETTE population de patients. Dans les CAS Graves de bureaux CONSÉQUENCES Respiratoires Atteinte musculaire may entraîneur juin insuffisance respiratoire et mort7

Cependant, La Chirurgie may also AMELIORER la Fonction des muscles Respiratoires. En effet, les procédures chirurgicales-particuliérement Récentes verser de tombes pulmonaire obstructive chronique maladie, en Ontario, Entre Autres Effets bénéfiques, juin influence favorable sur le muscle respiratoire de function.10 11

Dans this chirurgie d’examen Qui porte à la fonction Atteinte des muscles Respiratoires is D’ABORD Discute, PUI La Chirurgie Qui est Bénéfique choix à la fonction des muscles Respiratoires. APPROCHES Thérapeutiques Pratiques are pris en Compte Dans each CAS. L’évaluation préopératoire de la Fonction des muscles Respiratoires et des recommandations post-opératoires Sont abordées de also.

aspects méthodologiques

Bon Nombre des études Qui were used Examine des essais volitifs tells Que la pression inspiratoire Maximale (MIP) ous pression expiratoire maximal (MEP) verser ETUDIER L’Effet De La Chirurgie Sur la fonction des muscles Respiratoires. teste CÉS are Faciles à Réaliser, but PEUVENT Être affectés par la douleur ous Par la personnalité ou La motivation Du patient et des sédatifs tells Que la péthidine pourraient also influenceur les Résultats. En outré, les termes »de l’amortissement des muscles Respiratoires », « l’insuffisance des Voies respiratoires contractilité des muscles », et « le dysfonctionnement des muscles Respiratoires» were UTILISE indiscriminantly et ACDE is Souvent la source de confusion. Cependant, same AVEC CES limitations et critiques des Méthodologies utilisées, le message de-que la principale opération affecte la fonction des muscles Respiratoires, négativement ous Positivement is Toujours valable.

La chirurgie Qui porte à la fonction Atteinte des muscles Respiratoires

Il was démontré Que les Déplacements de volumes Important Entre les cavités thoraciques et abdominales se produisent LORs d’en juin chirurgie changeant simplement la posture (décubitus) et par l’administration d’anesthésie juin Générale (Fig1) .5-8 variations CÉS de volume de la courbure du affectent diaphragme (loi de Laplace) et le Déplacer à partir de sa position de repos de longueur / tension. Par Conséquent, fils en Efficacité Tant que Générateur de changement pression.

Cage thoracique (RC), abdominale (ABD) et diaphragmatique (D) le volume Et Les Changements de position de sous anesthésie générale. La ligne pointillée Représente la position de expiratoire du diaphragme et éveillée de la zone ombrée les mouvements diaphragmatiques pendant l’anesthésie (Maj diaphragmatique = -500 ml). L’effet global is a réduction de la capacity résiduelle fonctionnelle périphérique (CRF = -450 ml), le volume de sanguin central (CBV = -300 ml), de la redistribution et l’augmentation du volume de sang du (PBL = 100 ml) . Modifié à partir de Froese et Bryan5 et Hedenstierna et al.6

Les Mécanismes principaux physiopathologiques nominale la Chirurgie Lesquels une ONU Nefaste Effet Sur Les muscles Respiratoires are énumérés in the tableau 1.

Les Mécanismes physiopathologiques des muscles fonction Respiratoires Qui compromette après la chirurgie

CHIRURGIE CARDIAQUE

diaphragmatique déficience due à l’ONU du dysfonctionnement nerf phrénique is a complication bien Connue du coeur surgery.12-18 Il un impact négatif non sur le Résultat global du patient, et, en fonction de la réserve pulmonaire du patient Prolonge le Soutien ventilatoire et des attardés sortie de l’unité de soins intensifs OÜ hôpital. L’incidence de la dysfonction diaphragmatique chez les patients subissant juin chirurgie cardiaque varie de 10% à 85% le électrophysiologique SELON, radiologiques OÜ d’Autres techniques utilisées Pour la détection, 19-21 et is Similaire chez les adultes, les enfants et 23 infants.22

Bien Que several factors were impliqués Dans un dysfonctionnement du nerf phrénique après chirurgie cardiaque, la Plupart des CAS en raison are Soit D’une blessure à froid ous à des DOMMAGES dirige aux nerve.14 18 24 25 Autres provoque la perturbation possibles comprennent de l’approvisionnement en sang ous d’étirement du nerf. Dissection de l’artère mammaire interne gauche Comme conduit non Pour un pontage aortocoronarien can be to a Associée altération significative de la perfusion et la fonction du nerve26 phrénique gauche Menant à juin diaphragmatique dysfonction unilatérale. Les DOMMAGES directs du nerf phrénique par électrocoagulation LORs de la préparation de l’artère mammaire interne may also occur.26

DOMMAGES unilatérale du nerf phrénique is généralement peu d’importance clinique chez function27 pulmonaire la normale de les patients, but ACDE may ne pas Être le CAS chez les patients Dont la fonction respiratoire limite. D’Autre Part, juin lésion du nerf phrénique bilatérale porte juin et morbidité Important Nécessite, at least au début, l’assistance de juin ventilatoire mécanique. Heureusement, la blessure phrénique bilatérale is rare Relativement, Survenant chez environ 2% des cases.18 hypoventilation due à l’ONU dysfonctionnement DU Nerf phrénique peut etre considérablement exagéré pendentif Le Sommeil paradoxales when L’ACTIVITÉ d’Autres muscles Respiratoires Est reduced.28 Cependant, L’pas importance of this de N’a mis en lieu été Français English Español.

blessure froide par le nerf induite phrénique en raison de l’utilisation de la glace pilée verser protect le myocarde was signalée for the première en 1964 par Scannell.29 DEPUIS Drogues illicites Chercheurs reached conclusions.12 have similaires 18 24 30 L’effet de La température sur nerf phrénique et la fonction diaphragmatique pendant la chirurgie cardiaque was étudiée par Mills et al 24 Qui a conclu- Que la fonction diaphragmatique was affectée same by a légère hypothermie. L’incidence de la dysfonction du nerf phrénique après utilisation topique de glace pilée was Signale Comme being de l’ordre de 25-73% .18 24 29 31 32 Récupération du diaphragme après juin blessure à froid may Varier de 30 jours à deux ans13 Dans un Etude prospective récente des Facteurs de risques de dysfonctionnement du nerf phrénique chez 63 patients subissant juin Chirurgie cardiaque Dimopoulou et al 18 Ont Rapporté Que 21% des patients en Ontario Montré la fonction nerveuse électrophysiologique anormale. Parmi les Risques Potentiels factors l’utilisation de la neige fondante de glace versez la conservation du myocarde was le seul facteur indépendant mentez non du dysfonctionnement nerf phrénique with a incidence.18 Octuple upper D’Autre part, l’utilisation d’juin chemise de refroidissement versez empécher le contact direct du nerf phrénique with la glace a diminué de Manière significative la dysfonction diaphragmatique après juin Chirurgie cardiaque. En effet, Bonchek et al 33 Signale Aucune lésion du nerf phrénique chez 750 patients chez qui juin chemise de refroidissement was used. L’utilisation d’une solution saline normale juin à froid was Rapporté verser protect le myocarde de Manière adéquate sans Affecter le nerf phrénique, 34 Mais ACDE n’à pas confirmé par Dimopoulou was et al .18

Le Type d’incision chirurgicale was also Montré de verser Affecter la Fonction des muscles Respiratoires, with sternotomie being Signale à älterer la fonction des muscles Respiratoires Inférieure latérale thoracotomy.35 formation prophylactique musculaire inspiratoire préopératoire was found verser Réduire les complications pulmonaires postopératoires chez les patients subissant juin chirurgie de pontage coronarien .36 En outré, des études non contrôlées en Ontario INDIQUE Que l’utilisation d’non éclairé à bascule verser la dysfonction diaphragmatique Traiter après chirurgie cardiaque can be beneficial.25 37

CHIRURGIE THORACIQUE

la fonction musculaire respiratoire après juin chirurgie thoracique can be affectée par Directement Une lésion du muscle lui-même OÜ aux nerfs Comme une CONSÉQUENCE de l’incision, Soit indirectement, à la suite de Changements Dans la mécanique du Système respiratoire. Distorsion de la configuration de la Paroi thoracique may Réduire la conformité de la Paroi thoracique et augmentateur le travail respiratoire conduisant à juin diminution de l’efficacité mécanique des Voies respiratoires muscles.38 L’EFFICACITE des muscles Respiratoires may encore Être Réduite par la diminution de juin la conformité pulmonaire due à juin atélectasie. En théorie, la masse musculaire respiratoire Efficace can be Réduite by a restriction de mouvement mécanique ous par non déconditionnement musculaire après juin intervention majeure chirurgicale, AINSI älterer davaNtage La Réponse des muscles Respiratoires une charge de juin imposée. Ceci, cependant, obole Être étudiée, plus en détail.

Chez les patients Dont la Fonction des muscles Respiratoires limite le travail accumulera de la respiration, en raison Principalement de la diminution de la conformité de la Paroi thoracique après thoracotomie, porte juin et morbidité considérable mortality.38-41 Il was démontré Que la résection pulmonaire (segmentectomie, lobectomie, pneumonectomie), en Particulier Chez les patients de Plus de 70 ans, diminue MIP et MEP.41 This diminution may Durer pendentif at least Quatre Semaines après l’opération. Même droit résection Manchon was Signale verser la paralysie du provoquer hémidiaphragme necessitant plication.42 En outré, Maedaet al OBSERVER juin augmentation / recrutement musculaire accessoire intercostal après thoracotomie et la résection pulmonaire et interprete ACDE Comme indiquant dysfunction.39 diaphragmatique

Il Semble Que les DOMMAGES de la Paroi thoracique pendentif thoracotomie may jouer l’ONU ROLE Dans cruciales la diminution de la forcer des muscles Respiratoires. En effet, la diminution de juin, plus petite MIP et MEP was OBSERVEE chez les patients subissant juin thoracoscopie et la vidéo assistée chirurgie thoracique (VATS) .41 Dans Une fonction diaphragmatique modèle animaux was évaluée en Utilisant sonomanometers après VATS ous thoracotomie. La fraction de raccourcissement du diaphragme diminue après Que les Deux procédures, but il Récupère were rapportés Dans humans.44 CÉS similaires, plus RAPIDEMENT activités après VATS.43 Résultats Résultats indiquent Que les Changements Dans la Paroi thoracique secondaire à l’incision Utilisée is l ‘ non des Déterminants de la fonction des muscles Respiratoires après chirurgie thoracique. La douleur postopératoire Et Les various doses de sédatifs ET Analgésiques PEUVENT Affecter les resultats des essais volitifs ET Pourrait Etre une AUTRE Explication Pour Les différences Entre thoracotomie personnes observées ET thoracoscopy.44-46 Des Eclaircissements de bureaux Résultats is Nécessaire.

Cependant, Il Est intéréssant de Noter Que l’Anesthésie péridurale thoracique n’empêche PAS UN dysfonctionnement des muscles Respiratoires. Fratacciet al Surveiller la fonction diaphragmatique après thoracotomie par l’implantation d’Une paire de cristaux sonomicrometric et Deux électrodes électromyographiques sur le diaphragme costal de six patients subissant juin resection.46 pulmonaire élective Une réduction Marquee raccourcissant diaphragmatique actif was OBSERVEE après thoracotomie Qui n’a pas renversée par été Français English Español Une anesthésie péridurale thoracique, du Malgré juin improvement Dans d’Autres indices de la fonction respiratoire. L’INTERPRÉTATION Résultats de la CES, cependant, HNE compliquée par LA POSSIBILITE Que l’Anesthésie péridurale thoracique PEUVENT influer Sur Le Trafic efférente Ë CERTAINS inspiratoire ET muscles expiratoires. L’effet du bloc intercostal sur la fonction pulmonaire après thoracotomie is Rapporté à minimal.45

l’Entraînement respiratoire préopératoire musculaire may Prévenir les complications pulmonaires postopératoires en augmentant la vigueur musculaire inspiratoire et expiratoire chez les patients subissant surgery.47 thoracique Cependant, l’effet de la formation des muscles Respiratoires sur la ventilation et la consommation soutenue d’oxygène Maximale (V o 2 ) Limited.40 Est

CHIRURGIE abdominale

Il is bien Documente Que la fonction des muscles Respiratoires is affecté pendant et après juin chirurgie abdominale. Il was suggested that the dysfonctionnement des muscles Respiratoires can be responsable d’Un Certain Nb de complications pulmonaires, y compris l’atélectasie et la pneumonie. Le côté de l’opération, le type de AINSI Que, Sont Les factors Les Plus Importants Sie affectent les muscles Respiratoires.

En effet, il was démontré Que l’incidence de dysfonctionnement importants des muscles Respiratoires après juin chirurgie abdominale Inférieure est tres Faible (2-5%), TANDIS Que Celui de la chirurgie abdominale supérieure may Approcher 20 à 40% de 0,48 à 51 Dès 1910, decrit le Pasteur influence du site d’exploitation-sur La Frequence des complications pulmonaires post-opératoires. De Il a suggested Que la Faiblesse diaphragmatique peut etre La Cause des complications de la CES. En 1933, il was Montré par Beecher54 55 Que la chirurgie abdominale supérieure is Associée à UNE DIMINUTION des volumes pulmonaires et l’adoption d’ONU modèle rapide et superficielle de la respiration. CES RESULTATS are similaires a Celle rencontrée Chez les patients atteints de maladies neuro-Musculaires, Ce Qui suggested that the dysfonctionnement des muscles Respiratoires may jouer rôle de l’ONU importante Dans CE type de respiration. Cela was pris en charges par la diminution inspiratoire Maximale, transdiaphragmatique, et les pressions Musculaires expiratoires après juin chirurgie personnes observées abdominale supérieure Dans several studies.48 50 56-58 This is diminution 60 et may persister pendant Une Semaine surgery59 maintenue pendentif 48 Heures après , 59 progressivement retour à la normale. Fr Outre, le passage à prédominance cage thoracique respiration Comme INDIQUE by a l’augmentation du taux des œsophagien aux fluctuations de Gastrique de pression (ΔPoes / ΔPga) OÜ par l’abdomen à des excursions de La cage thoracique (fig 2): Indique Que les muscles inspiratoires are intercostaux, plus active.8 48 56 en effet, le diaphragme is le muscle Qui est Principalement affectée LORs d’une chirurgie abdominale supérieure. Le mechanism Qui sous-tendent la réduction de la forcer diaphragmatique et le passage à la cage thoracique respiration prédominance is pas Entièrement comprennent. Bien Que l’anesthésie et la douleur PEUVENT Être aux responsables de la dysfonction des muscles Respiratoires, des études chez les animaux et les Humains soutiennent l’hypothèse Qu’un réflexe inhibiteur Généré pendant l’intervention chirurgicale de is the mechanism principale. This inhibition de réflexe de la sortie du nerf phrénique was postulé Pour Etre déclenchée par la manipulation de la vésicule biliaire et d’Autres organs.48 61 splanchnique

Parcelles du diamètre antéro-postérieur de l’abdomen (ABDAP ) Par rapport au diamètre de la cage thoracique (RCAP ) Une cholécystectomie Chez les patients subissant. Each boucle Représente Un souffle de marée. 1 = pré-opératoire (témoin), 2 = 2-4 heures, 3 = 6-8 heures, 4 = 24 heures, 5 = 48 Heures post-opératoires. La respiration is Déplacé de Façon predominante abdominale (1) à la cage thoracique (2 et 3), et retour à l’abdomen (4 et 5). Modifié à partir de Ford et coll.48

Dysfonctionnement des muscles Respiratoires is when considérablement la Réduite chirurgie abdominale supérieure is réalisée with laparoscopie Plutôt Que laparotomy.61 ouvert Rovina et al Evalue la vigueur des muscles Respiratoires après cholécystectomie laparoscopique et comparée with Celle après cholecystectomy.61 élective ILs have OBSERVER req, bien Que MIP a diminué Dans les Deux Groupes après la chirurgie, la diminution Était significativement, plus Élevé chez les patients Qui avaient Subi juin chirurgie ouverte, et le Député Européen a also eté significativement plus de patients Faible Dans CES. Les auteurs have that the mechanism postulé prédominant de la différence OBSERVEE Dans la vigueur des la Était de muscles, plus de Mondiale inhibition grande Reflexe des muscles Respiratoires Chez Les patients Subi Ayant juin chirurgie Ouverte. Toutefois, la différence Constatée Dans MPE Pourrait Être Dû à la Paroi abdominale intacte pendant la chirurgie laparoscopique. La MEP Inférieure ne may pas permettre au malade de subir juin chirurgie ouverte verser Atteindre le same le volume résiduel postopératoires Que Ceux subissant juin chirurgie laparoscopique, CE qui-peut contribuer à Une valeur Inférieure de MIP. were rapportés par d’Or de Des Résultats Autres Chercheurs après cholecystectomy59 laparoscopique 62-66 et gastroplastie via laparotomy.67 68 En outré, il was specule Que les opiacés renforcent this postopératoires réflexe inhibitrices mechanism.49 recemment, non certaine Nombre de Médicaments et de manœuvres morphologies were Testees AFIN d’Inverser this inhibition. Jansenet al 69 a Montré Que doxapram, non principal stimulant de la respiration (central), l’incidence des Réduit les complications pulmonaires postopératoires et juin après oxygénation courent juin chirurgie abdominale supérieure. En OUTRE, Siafakas et al 60 a Montré Dans Une étude en double-aveugle Que aminophylline Avait non sur la effet protecteur fonction musculaire respiratoire contre nerf phrénique inhibition après juin chirurgie abdominale supérieure. Enfin, les Manœuvres morphologies Telles Que la respiration intermittente de pression positive spirométrie incitative, et exercices de respiration profonde were Montré versez empécher, Dans Une Certaine mesure, des complications pulmonaires surgery.50 abdominale après 70 71

Bien bureaux de Qué Résultats Limitées Soient à petit non Nombre D’interventions chirurgicales abdominales supérieures, il is Qué probable, Dans la audit et mesure ou Les Effets de La Chirurgie Sur la fonction des muscles Respiratoires is Concerne, des resultats similaires seraient obtenus Dans d’Autres types les supérieures de d’opérations, y compris la transplantation du foie. Par exemple, McAlister et al 72 Ont Rapporté juin incidence de 38% du droit de la paralysie due à hémidiaphragme juin blessure directe (accident de blessure) du nerf phrénique droit après juin transplantation hépatique orthotopique. Ce pas de dysfonctionnement N’a eu non sur les importants effet Résultats de la chirurgie. En outré, il was Rapporté chez les jeunes enfants with la paralysie du nerf diaphragmatique due à la transplantation du foie Qui plication diaphragmatique may Avoir une impact.73 favorable

La chirurgie Qui Amélioré la fonction des muscles Respiratoires

Hyperinflation is a characteristic commune chez les patients atteints de la maladie obstructive chronique sévère (BPCO) et un des effets sonores de la fonction sur Important musculaire inspiratoire (fig 3). hyperinflation statique affecte les muscles Respiratoires en les Faisant trabalho à juin la position défavorable sur their courbe longueur-tension, et par aplatissement de la courbure du diaphragme. According to loi de Laplace, la courbure de la membrane HNE Déterminant non importante de sa capacity à la pression Produire. AINSI, la pression is Inférieure transdiaphragmatique when le diaphragme is aplatie Que lorsqu’elle is courbe. En outré, l’hyperinflation raccourcit les fibres Musculaires du diaphragme et Altère Probablement fils supply74 de sang tout en diminuant la zone d’apposition ET UNE orientation provoquant des fibres du Interne diaphragme (figure 3).

Résumé des Effets néfastes de L’hyperinflation Sur la fonction des muscles Respiratoires. Modifié à partir de Tobin.74

Il is Évident Que, si l’hyperinflation can be Réduit par la chirurgie, la fonction des muscles Respiratoires, en Particulier le diaphragme Pourrait Être Améliorée. Deux types D’opérations réduisent l’hyperinflation, à savoir, la transplantation pulmonaire et LVRS.

TRANSPLANTATION PULMONAIRE

Chez les patients Ayant juin transplantation pulmonaire BCPS was Montré Pour Etre associee un DES CHANGEMENTS DANS LA FONCTION des muscles Respiratoires. En 1992, Williams et al 75 Ont Rapporté Que MIP a AUGMENTE de Manière significative trois mois et non un après juin double Pulmonaire de transplantation. Bien pas Que this constatation de N’a par les été Français English Español discutée auteurs, ACDE can be Dû à l’improvement de l’état général des patients (Meilleure motivation, l’improvement de la nutrition, respiratoire reconditionner musculaire, l’improvement des tensions des gaz du sang). Cependant, des études ultérieures have INDIQUE Que la réduction de l’hyperinflation may jouer rôle de l’ONU central. Wanke et coworkers76 Mesuré la pression sniff diaphragmatique (Pdi renifler) à des volumes et Différents have Analysez la relation Entre Pdi et volumes pulmonaires chez les patients atteints de BPCO en phase de terminale et à Ceux qui subissent une transplantation pulmonaire simple, juin double ous. En outré, ILS have used la stimulation du nerf phrénique à la CRF. La transplantation pulmonaire a ne provoquent des volumes du juin réduction pulmonaire et, par Conséquent, renifler Pdi bureaux de patients Chez ÉTAIT, plus Élevé Qué Chez les patients atteints de BPCO à tous les volumes ANALYSES. Cependant, renifler Pdi des volumes Comparables Ë de gaz intrathoraciques n’à pas Été chez les Réduite de BCPS par le rapport des patients à Ceux qui Ont Subi juin transplantation pulmonaire. augmentation Pdi is au that le diaphragme HNE Lieu Dans la position AINSI, l’de due juin, plus favorable Pour la production après de de transplantation à serrage juin pulmonaire. This study Indique Que les Changements de rétroaction mécanique (force-length relation des muscles inspiratoires) à la suite d’une transplantation pulmonaire juin chez les patients atteints de BPCO can be le Déterminant majeur de l’augmentation de la pression diaphragmatique. Il suggested also Que l’hyperinflation statique chronique ne pas de grandes compositions provoquent altérations Fonctionnelles des fibres Musculaires de la diaphragm.76

Bien Que la forcer diaphragmatique is Augmentée après la transplantation pulmonaire chez de BCPS la sévère de les patients, le « drive neuronal » à this is muscle considérablement Réduit. Brath et al un Evalue l’Entraînement neural au diaphragme en Utilisant l’activité électromyographique diaphragmatique (EMGdi) au cours fatigantes seuil inspiratoire manœuvres de chargement chez les patients Qui avaient Subi juin transplantation.77 Pulmonaire simple ou à double Par rapport à Ceux qui avaient pas Subi juin transplantation pulmonaire, ILS Ont oBSERVER diminution juin de l’EMG l’activation DU diaphragme QUI EST also visibles Sur Le Cote non transplanté Chez les receveurs de transplantations pulmonaires uniques. L’EMG du Malgré d’activation réduite, L’endurance des muscles inspiratoires un Conserve ETE bien. Les auteurs Ont postulé Que la réduction de « l’activation neuronale » est due à la situation du diaphragme Meilleure verser Générer juin pressure. Bien Que l’EMG diaphragmatique may Pas de Toujours être Les proportionnelle à L’ENTRAINEMENT neuronaux Au Diaphragme, bureaux Résultats are en accordance with les études animales et humaines Qui have Montré Que le lecteur efférente au diaphragme is bien AJUSTE verser Tenir Compte des Changements Dans efficacité. 78 -81 diaphragmatique mécanique Il en resulte Québec, en plus de de la vigueur diaphragmatique, des Mécanismes de rétroaction neuromécaniques PEUVENT also modificateur CERTAINS aspects du Contrôle de la respiration. Enfin, la diminution de l’Entraînement may contribuer à la réduction de la sensation de dyspnée pendant le central de stress ventilatoire Dans les activities de la vie quotidienne à aboutissant juin improvement de la qualité de vie de Ceux-ci patients.11 transplanté

Il is Intéressant de souligner Que, same si le MIP et MEP après la are améliorées transplantation coeur-poumon, encore ILS are, plus petit Que Prévu values.82 This réduction ne may pas Être à l’UNIQUEMENT attribuée chirurgicale d’intervention. Several factors préopératoires et postopératoires PEUVENT Être aux responsables de la Force diminuée des muscles Respiratoires. importants PUISQUE les programmes déconditionnement may jouer de rôle de l’ONU de réadaptation, y compris à la Fois l’Entraînement musculaire inspiratoire et expiratoire, Toujours increase le muscle respiratoire de strength.83 84 études CES, cependant, NE pas exclure l’apprentissage des ous Effets de motivation sur l’augmentation de la vigueur des muscles Respiratoires mesurée par MIP et MEP.

L’effet du poumon ous du poumon transplantation cardiaque chez les patients de maladies de la MPOC Autres Que n’à pas was bien étudiée. hyperinflation persistante was Rapporté après la transplantation cœur-poumon de la fibrose kystique, 85 en raison de Probablement la configuration de la Paroi thoracique. Le changement de la forme de la cage thoracique may representer juin adaptation structurelle en response à l’hyperinflation chronique acquise au cours de growth85 PUISQUE, contrairement à la MPOC, la fibrose kystique is a maladie de l’enfance et de l’adolescence.

LUNG VOLUME RÉDUCTION CHIRURGIE

La Chirurgie de réduction du volume de pulmonaire (CRVP) COMPREND Nouvelles de techniques chirurgicales Relativement Destinées à soulager les Symptômes de la BPCO sévère en raison de l’emphysème Principalement. Il implique le retrait d’Une partie du tissu pulmonaire malade (habituellement le lobe supérieur) et la Plupart des patients répondent par Une réduction de la dyspnée et l’improvement de la tolérance et de la qualité de vie.10 86-89 Il exercice was démontré Que la CRVP réussie Amélioré la fonction des muscles Respiratoires Trois mois après 0,90 à 95 la chirurgie de la pression transdiaphragmatique Maximale (Pdimax) et twitch response transdiaphragmatique à la stimulation du nerf phrénique are augmentés. Une study récente de Criner et al have found Une corrélation significative Entre l’augmentation de la pression transdiaphragmatique Maximale et la réduction de la FRC (gaz PIEGE) après LVRS.95 Cependant, d’Autres Chercheurs en Ontario MONTRE Qué accroissements CES are supérieures à Celles Qui pourraient Être Expliquée par diminution juin le volume des Poumons en placant le diaphragme Dans la position du ous juin, plus sur la courbe longueur-tension favorable. Le changement de rétroaction mécanique is Fait pas le seul mechanism Qui sous-tendent l’improvement de la fonction des muscles Respiratoires OBSERVE après CRVP. Les factors Qui pourraient contribuer à l’augmentation this Pdimax disproportionnée comprennent non effet d’apprentissage, juin diminution de la dyspnée, juin improvement de la perfusion musculaire inspiratoire, et le inspiratoire musculaire re-conditioning. L’effet d’apprentissage Semble Être Conserves Pendentif Moins D’une semaine, 96 FAISANT CE FACTEUR juin Explication peu probables Pour l’augmentation de la Pdimax. Une diminution de la dyspnée due to a réduction de la taxe respiratoire musculaire may entraîneur juin Meilleure coopération LORs de l’exécution de la manœuvre Pdimax en favorisant ainsi non recrutement diaphragmatique importante. Toutefois, l’augmentation significative de la response de pression transdiaphragmatique de contraction à la stimulation du nerf phrénique offre des Preuves solides de l’effet de LVRS sur la contractilité diaphragmatique, laissant l’augmentation de la perfusion et le reconditionnement musculaire Que les Mécanismes possibles versez l’improvement oBSERVE Dans inspiratoire function.91 musculaire en effet, si CRVP Amélioré la fonction ventriculaire droite, l’improvement résultante en inspiratoire perfusion musculaire may increase le 98 This de muscle improvement may also Être Expliquée par non en raison Meilleur conditionnement de la capacity du patient, à entreprendre, plus d’exercice en raison de l’improvement de la mécanique pulmonaire, le muscle squelettique capacity et function.99 Cardiovasculaires

Il was démontré that the rate of respiration de marée des accroissements ΔPga / ΔPdi après LVRS.91 100 This augmentation Pourrait Être due à juin augmentation de la contribution diaphragmatique à la respiration des marées ou, when les muscles se contractent expiratoires, à la diminution juin du recrutement du expiratoire muscles.27 Données Provenant de patients Suivants LVRS soutiennent la première possibility DEPUIS non inspiratoire débuts de l’automne Dans Pga, Sie INDIQUE la relaxation des muscles expiratoires, is Pas Une conclusion commune Dans bureaux patients.91 100 la contribution accumulera du diaphragme pendant la respiration de marée can be responsable for the réduction du recrutement des muscles de la cage thoracique après la chirurgie. En outré, l ‘efficacité accumulera de la membrane en Tant que Générateur de pression may entraîneur juin de la réduction considérable pulsion respiratoire OBSERVEE après chirurgie de l’emphysème. Il Semble Fait Que LVRS AUGMENTE le couplage neuromécanique du diaphragme par several mechanisms.91 This augmentation, combinée à la dé-recrutement des muscles de la cage thoracique, par le changement Dans le rapport ΔPga / ΔPdi suggested Comme, may la diminution de tentatives de viol la dyspnée au repos et l’exercice d’une AUGMENTE tolerance.91 des études Récentes have Montré that the CRVP n’à pas d’effet sur les Propriétés mécaniques Statiques du wall101 de la poitrine et de renforcer l’improvement de recoil.102 élastique pulmonaire Cependant , d’Autres études are nécéssaires verser bureaux de clarificateur questions.

CHIRURGIE POUR L’obesite

Poids perdu suivant gastroplastie verser obésité morbide is Associée à juin improvement des volumes pulmonaires et Respiratoires function.103 musculaire

applications Cliniques

préopératoire

Bien Que les muscles Respiratoires après la are altérées Plupart des interventions licensed dentist throracoabdominal, peu d’attention is ACCORDÉE à l’évaluation préopératoire de their fonction. des tests de spirométriques, les volumes pulmonaires (VC, FRC, RV), et des Mesures de MIP et MEP Sont des essais simples versez EVALUER la Fonction des muscles Respiratoires. Le tableau 2 CURRICULUM VITAE les conditions Cliniques Dans l’évaluation Lesquelles pré-opératoire de la fonction des muscles Respiratoires indiquée Est. Un VC sans normales juin Baisse significative (lt; 20%) when le sujet is le muscle supination Pratiquement exclut cliniquement Important weakness.104 105 De same, MIP et MEP gt; 80 cm H2 O Indique la vigueur musculaire et respiratoire adéquate Suffisante cough.104 Cependant, il Faut Noter Que MIP et MEP des essais are volitifs ET DonC nécessitent la Coopération des patients. Il en resulte Que, bien Que des facts élevées de MIP et MEP excluent la faiblesse musculaire, l’inverse is pas vrai. En effet, les Faibles facts de MIP et MEP PEUVENT cotisations Être à la coopération du patient. Le test de designed Le plus facile verser EVALUER la vigueur musculaire inspiratoire is the pressure inspiratoire sniff nasale, juin manœuvre naturelle Que de patients Nombreux trouvent en plus facile de perform.105 Un sniff nasal pression inspiratoire gt; 70 cm H2 O Indique le muscle inspiratoire Presque strength.104 normale Le sniff test may also Être Effectué en Utilisant non œsophagien ous d’ONU cathéter gastrique versez la pression get Soit renifleur oesophagien (Poes sniff) ous la pression renifleur transdiaphragmatique (sniff Pdi) .106 Il was démontré Que les bureaux des tests have juin et Meilleure reproductibilité une plage normale, plus Étroite that the inspiratoire pressure.106 renifler nasale Si le malade is Considéré Comme un osée Élève de develop non des muscles dysfonctionnement Respiratoires après la chirurgie Avec la fonction pulmonaire borderline, Méthodologie, plus avancée en Utilisant l’ONU des non suivant des teste -volitional Nécessaires d’être les de pourraient verser EVALUER la fonction des muscles Respiratoires précision de départ: (1) la stimulation électrique ous magnétique du nerf phrénique et mesure du signal d’EMG, le temps de nerveuse de conduction et la contraction Pdi107 108; (2) la mesure de la contraction après Bouche à serrage la stimulation magnétique du nerve109 phrénique 110 Qui a l’avantage d’être non-invasive (Mais chez les patients Ayant juin pressure BCPS bouche ne reflète pas la précision with pressure musculaire inspiratoire et ACDE Doït Être pris en account111); (3) la mesure de la pression gastrique LORs de la toux versez EVALUER la vigueur musculaire expiratoire, bien Que les facts normales doivent encore decrit Être formellement.

Les troubles Médicaux verser Lesquels juin évaluation préopératoire de la fonction des muscles Respiratoires is Nécessaire

En outré, pendant la period préopératoire Respiratoires médecins devraient discuter with the équipe chirurgicale La Meilleure incision à UTILISER (sternotomie contre thoracotomie latérale), l’utilisation de la chirurgie Moins intensive (laparoscopique ous thoracoscopique), la protection du nerf phrénique (veste) , et devraient Superviser training.36 des muscles Respiratoires 47

postopératoire

Au cours de la period post-opératoire et en fonction du types de chirurgie pratiquée, des exercices de profonde respiration, l’incitation de des essais ous respiratoire à pression PEUVENT positif UTILISE être Des verser Prévenir complications.50 70 71 En présence de complications post-opératoires les Médecins doivent être Les conscients Que Le dysfonctionnement des muscles Respiratoires Pourrait Être à l’Origine et La fonction des muscles Respiratoires doivent Être personnes évaluées. Enfin, aminophylline OÜ doxapram PEUVENT Être Donnés verser Réduire au le nerf phrénique inhibition minimum en CAS de complications pulmonaires surviennent après surgery.60 abdominale supérieure 69

Conclusion

La Chirurgie may Affecter la Fonction des muscles Respiratoires Dans un certains Nb de Façons. types de procédure CERTAINS Chirurgicale influenceurs négativement la Fonction des muscles Respiratoires TANDIS Que d’Autres have effet non favorable. Les Changements Dans la fonction des muscles Respiratoires can be due to a effet de diriger L’intervention chirurgicale ous their Contrôle de neurones de-sur les muscles, Ou A des Mécanismes indirects. PLUSIEURS complications Associées A Un dysfonctionnement des muscles Respiratoires causée par l’intervention chirurgicale juin may increase la morbidité et la mortalité Dans Une grande mesure. Le médecin traitant de CES patients doivent Être conscients des Effets néfastes de la chirurgie sur les muscles Respiratoires et de les Prendre Mesures appropriées verser Réduire l’AMPLEUR et la complication D’un dysfonctionnement des muscles Respiratoires. D’Autre Part, DIFFERENTES PROCEDURES licensed dentist, en juin Particulier transplantation du poumon et de la chirurgie de réduction du volume pulmonaire, Sont Associés à L’Clairement Amelioration de la Fonction des muscles Respiratoires. This improvement PEUT ETRE UTILE UNE PLUSIEURS factors Liés DIRECTEMENT OU aux muscles indirectement Respiratoires.

Les références

  1. Roussos C
  1. J. Mead
  2. Smith JC.
  3. Loring SH

Déplacements (1995) de volumes de la Paroi thoracique et their signification mécanique. Dans le thorax. ed Roussos C (Marcel Dekker New York.), pp 565-586.

  1. Roussos
  1. Macklem PT

(1995) Le fait de respirer. Dans le thorax. ed Roussos (Marcel Dekker New York.), pp 445-454.

  1. Hornbein TF
  1. Younes M.
  2. Remmers J

(1981) Contrôle du volume de courant et de la frequency respiratoire. en biologie du poumon Dans la santé et de la maladie: la régulation de la respiration. ed Hornbein TF (Marcel Dekker New York.), pp 621-671.

  1. J. Murray
  2. Nadel J
  1. Berger AJ

(1988) Le Contrôle de la respiration. Dans Textbook of médecine respiratoire. eds Murray J. Nadel J (WB Saunders New York.), pp 49-166.

  1. Froese AB.
  2. Bryan AC

(1974) Les Effets de l’anesthésie et la paralysie sur la mécanique diaphragmatique chez l’homme. Anesthesiology 41. 242-252.

  1. Hedenstierna G.
  2. Strandberg A.
  3. Brismar B.
  4. et al.

(1985) La capacity fonctionnelle résiduelle, dimensions thoraco, et le volume de sanguin pendentif central l’anesthésie générale Avec Une paralysie musculaire et la ventilation mécanique. Anesthesiology 62. 247-254.

  1. Neely WA.
  2. Robinson WT.
  3. McMullan MH.
  4. et al.

(1970) postopératoires INSUFFISANCE RESPIRATOIRE: Etudes physiologiques Ayant des implications Thérapeutiques. Ann Surg 171. 679-685.

  1. Nimmo AF.
  2. Drummond GB

(1996) La mécanique respiratoire après juin chirurgie abdominale mesurée Avec Une analyse en continu des Signaux de pression, débit et de volume. Br J Anesthesiology 77. 317-326.

  1. Bergman NA.
  2. Tien YK

(1983) Contribution de la fermeture des UNITES pulmonaires à l’oxygénation altérée pendant l’anesthésie. Anesthesiology 59. 359-401.

  1. Cooper JD.
  2. Lefrak S

(1996) La chirurgie de réduction du volume de approprié for the treatment de l’emphysème? Oui. Am J Respir Crit Care Med 153. 1201 – 1204.

  1. Martinez FJ.
  2. Orens JB.
  3. Whyte RI.
  4. et al.

(1996) la mécanique pulmonaire et dyspnée après transplantation pulmonaire verser une obstruction chronique. Am J Respir Crit Care Med 153. 1536 – 1543.

  1. Esposito RA.
  2. Spencer FC

(1987) L’effet de l’isolement péricardique sur les lésions du nerf phrénique hypothermique pendant la chirurgie à cœur ouvert. Ann Thorac Surg 43. 303-308.

  1. Curtis JJ.
  2. Nawarawong W.
  3. Murs JT.
  4. et al.

(1989) hémidiaphragme élevées activités après les Opérations Cardiaques: l’incidence, le pronostic et la relation à l’utilisation d’actualité glace pilée. Ann Thorac Surg 48. 764-768.

  1. J. Efthimiou
  2. J. Butler
  3. Woodham C.
  4. et al.

(1991) Diaphragme après paralysie juin Chirurgie Cardiaque: rôle du nerf phrénique lésions de cotisations au froid. Ann Thorac Surg 52. 1005 à 1008.

  1. Wilcox P.
  2. Baile EM.
  3. J. Hards
  4. et al.

(1988) la fonction du nerf phrénique et sa relation with atélectasie après juin chirurgie de pontage coronarien. Chest 93. 693-698.

  1. Johnson D.
  2. Hurst T.
  3. Thomson D.
  4. et al.

(1996) La fonction respiratoire après chirurgie cardiaque. J Cardiothorac Vasc Anesth 10. 571-577.

  1. DeVita MA.
  2. Robinson LR.
  3. J. Rehder
  4. et al.

(1993) Incidence et de l’histoire naturelle de la neuropathie phrénique Survenant au cours de la chirurgie à cœur ouvert. Chest 103. 850-856.

  1. Dimopoulou I.
  2. Daganou M.
  3. Dafni U.
  4. et al.

(1998) phrénique dysfonctionnement DU Nerf activités après des Opérations Cardiaques. l’évaluation électrophysiologique des Facteurs de risques. Chest 113. 8-14.

  1. Benjamin JJ.
  2. Cascade PN.
  3. Rubenfire M.
  4. et al.

(1982) A gauche Inférieure atélectasie du lobe et la consolidation après chirurgie cardiaque: l’effet de refroidissement par voie topique sur le nerf phrénique. Radiologie 142. 11-14.

  1. Brown KA.
  2. Hoffstein V.
  3. Byrick RJ

diagnostic (1985) de nuit de paralysie diaphragmatique chez des patients non bilatérale en ventilation après la chirurgie à cœur ouvert. Anesth Analg 64. 1208 à 1210.

  1. Clergue F.
  2. Whitelaw WA.
  3. Charles JC.
  4. et al.

(1995) inférences sur l’utilisation des muscles Respiratoires après chirurgie cardiaque du volume de et de pression des Mesures compartimentés. Anesthesiology 82. 1318-1327.

  1. Mok Q.
  2. Ross-Russell R.
  3. Mulvey D.
  4. et al.

(1991) du nerf phrénique lésion chez les Nourrissons et les enfants subissant juin Chirurgie Cardiaque. Br J Coeur 65. 287-292.

  1. Russell RI.
  2. Aide BA.
  3. Dicks-Mireaux CM.
  4. et al.

(1993) L’évaluation précoce de la dysfonction diaphragmatique chez les enfants de l’UIT: radiologie thoracique et la stimulation du nerf phrénique. Eur Respir J 6. 1336 à 1339.

  1. Mills GH.
  2. Khan ZP.
  3. J. Moxham
  4. et al.

(1997) Effets de la température sur le nerf phrénique et la fonction diaphragmatique pendant la chirurgie cardiaque. Br J Anesthesiology 79. 726-732.

  1. DS Weiman.
  2. Ferdinand FD.
  3. Randolph Bolton JW.
  4. et al.

(1993) la gestion des Voies respiratoires périopératoires en chirurgie cardiaque. Clin Chest Med 14. 283-292.

  1. O’Brien JW.
  2. Johnson SH.
  3. SJ VanSteyn.
  4. et al.

(1991) Effets de la dissection de l’artère mammaire interne sur phrénique perfusion et de la fonction nerveuse. Ann Thorac Surg 52. 182-188.

  1. Diehl JL.
  2. Lafaso F.
  3. Deleuze P.
  4. et al.

(1994) Dysfonction diaphragmatique cliniquement les significatifs activités après des Opérations Cardiaques. J Thorac Cardiovasc Surg 107. 487-498.

  1. Tabachnik E.
  2. Muller NL.
  3. Bryan AC.
  4. et al.

(1981) Les Changements Dans la ventilation et la Paroi thoracique mécanique pendant le sommeil chez les adolescents Normaux. J Appl Physiol 51. 557-564.

  1. Scannell SG

(1964) Les resultats de l’opération à cœur ouvert versez la maladie acquise de la valve aortique. J Thorac Cardiovasc Surg 45. 47-66.

  1. Wheeler WE.
  2. RUBIS LJ.
  3. Jones CW.
  4. et al.

(1985) Étiologie et la prévention des Blessures du nerf phrénique cardiaque induite par l’hypothermie et à gauche topique Inférieure atélectasie du lobe pendant la chirurgie cardiaque. Chest 88. 680-683.

  1. Wilcox PG.
  2. Pare PD.
  3. Pardly RL

(1990) de récupération après juin blessure phrénique unilatérale à juin Associée revascularisation de l’artère coronaire. Chest 98. 661-666.

  1. Takeda S.
  2. Nakahara K.
  3. Fujii Y.
  4. et al.

(1997) le functioning cardiaque et pulmonaire concomitante. la mécanique pulmonaire et les resultats de la lésion du nerf phrénique. J Cardiovasc Surg 38. 517-521.

  1. Bonchek LI

(1987) Veste de protection myocardique verser hypothermie topique. J Thorac Cardiovasc Surg 94. 792-796.

  1. JA Rousou.
  2. Parker T.
  3. Engelman RM.
  4. et al.

(1985) phrénique parésie du nerf associé à l’utilisation de la neige fondante glacée et la chemise de refroidissement d’écoulement hypothermie topique. J Thorac Cardiovasc Surg 89. 921-925.

  1. Peters RM.
  2. Wellons HA.
  3. Htwe TM

(1969) le respect total et le travail de la respiration après thoracotomie. J Thorac Cardiovasc Surg 57. 348.

  1. Weiner P.
  2. Zeidan F.
  3. Zamir D.
  4. et al.

(1998) Prophylaxie Entraînement musculaire inspiratoire chez les patients subissant non pontage aorto de l’artère. Monde J Surg 22. 427-431.

  1. Abd AG.
  2. Braun NMT.
  3. Baskin MI.
  4. et al.

(1989) après la dysfonction diaphragmatique chirurgie à cœur ouvert: le treatment with a allumé à bascule. Ann Intern Med 111. 881-886.

  1. Karlson KE.
  2. Seltzer B.
  3. Lee S.
  4. et al.

(1965) Influence de thoracotomie sur la mécanique pulmonaire: association de l’augmentation du travail de la respiration pendentif L’Anesthésie et les complications pulmonaires postopératoires. Ann Surg 162. 973-980.

  1. Maeda H.
  2. Nakahara K.
  3. Ohno K.
  4. et al.

(1988) Diaphragme fonction après résection pulmonaire. Relation with insuffisance respiratoire postopératoire. Am Rev Respir Dis 137. 678-781.

  1. CCW Hsia.
  2. Peshock RM.
  3. Estrera AS.
  4. et al.

(1993) la limitation des muscles Respiratoires chez les patients après pneumonectomie. Am Rev Respir Dis 147. 744-752.

  1. Nomori H.
  2. Horio H.
  3. Fuyuno G.
  4. et al.

(1996) force musculaire respiratoire après résection pulmonaire Avec Une référence Particulière à l’âge et les procédures de thoracotomie. Eur J Surg Cardiothorac 10. 352-358.

  1. Takeda S.
  2. Nakahara K.
  3. Fujii Y.
  4. et al.

(1994) plicature de hémidiaphragme Paralyse après pneumonectomie droite manches. Ann Thorac Surg 58. 1755-1757.

  1. Imanaka H.
  2. Kimball WR.
  3. Wain JC.
  4. et al.

(1997) La récupération de la fonction diaphragmatique chez le mouton éveillé après Deux Approches de la chirurgie thoracique. J Appl Physiol 83. 1733-1740.

  1. Rovina N.
  2. Bouros D.
  3. Chalkiadakis G.
  4. et al.

(1995) force musculaire respiratoire après thoracotomie et thoracoscopie. ERS Congrès annuel. Eur Respir J 8 (Suppl 19) 91S.

  1. Bergh NP.
  2. Dottori O.
  3. Lof BA.
  4. et al.

(1966) Effet du bloc intercostal sur la fonction pulmonaire après thoracotomie. Acta Anaesthesiol Scand Suppl 24. 85-95.

  1. Fratacci MD.
  2. Kimball WR.
  3. Wain JC.
  4. et al.

(1993) raccourcissant diaphragmatique après chirurgie thoracique chez l’homme. Effets de la ventilation mécanique et de l’anesthésie péridurale thoracique. Anesthesiology 79. 654-665.

  1. Nomori H.
  2. Kobayashi R.
  3. Fuyuno G.
  4. et al.

(1994) formation de préopératoire des muscles Respiratoires. Chez les patients évaluation de Chirurgie thoracique Avec Une RÉFÉRENCE Particulière aux complications postopératoires pulmonaires. Chest 105. 1782 – 1788.

  1. Ford GT.
  2. Rosenal TW.
  3. Clergue F.
  4. et al.

(1993) Physiologie respiratoire en chirurgie abdominale supérieure. Clin Chest Med 14. 237-252.

  1. Celli B

(1993) force musculaire respiratoire après juin chirurgie abdominale supérieure. Thorax 48. 683-684.

  1. Celli BR.
  2. Rodriguez K.
  3. Snider GL

(1984) Un essai contrôlé intermittente respiratoire à pression positive spirométrie Incitative ET Exercice de respiration profonde Dans la Prévention des complications pulmonaires après juin abdominale de chirurgie. Am Rev Respir Dis 130. 12-15.

  1. Jackson C

(1988) l’évaluation pulmonaire préopératoire. Arch Intern Med 148. 919-922.

  1. Pasteur W

(1910) collapse lobaire DU Poumon activités après des Opérations. abdominales Lancet ii. 1080-1083.

  1. Pasteur W

(1890), La Paralysie Respiratoire activités après diphtérique COMME causes de complications pulmonaires. Am J Med Sci. pp 242-247.

  1. Beecher HK

(1933) L’effet de laparotomie sur le volume de du poumon: la démonstration d’ONU type nouveau d’effondrement pulmonaire. J Clin Invest 12. 651-658.

  1. Beecher HK

(1933) L’effet de laparotomie Mesuré sur la respiration. J Clin Invest 12. 639-650.

  1. Ford GT.
  2. Whitelaw WA.
  3. Rosinal WT.
  4. et al.

(1983) Fonction Diaphragme après juin chirurgie abdominale chez les Humains. Am Rev Respir Dis 127. 431-436.

  1. Simonneau G.
  2. Vivien V.
  3. Sartene R.
  4. et al.

(1983) diaphragmatique induite par dysfonction la chirurgie abdominale supérieure: le rôle de la douleur postopératoire. Am Rev Respir Dis 128. 899-903.

  1. Watters JM.
  2. Clancey SM.
  3. Moulton SB.
  4. et al.

(1993) la récupération de la vigueur Avec facultés affaiblies chez les patients âgés après juin chirurgie abdominale majeure. Ann Surg 218. 380-390.

  1. Putensen-Himmer G.
  2. Putensen C.
  3. Lammer H.
  4. et al.

(1992) Comparaison de la fonction respiratoire postopératoire après laparotomie ous laparoscopie ouvert verser cholécystectomie. Anesthesiology 77. 675-680.

  1. Siafakas NM.
  2. Stoubou A.
  3. Stathopoulou M.
  4. et al.

(1993) Effet de aminophylline sur la vigueur des muscles Respiratoires après juin chirurgie abdominale supérieure: une étude en double-aveugle. Thorax 48. 693-697.

  1. Rovina N.
  2. Bouros D.
  3. Tzanakis N.
  4. et al.

Respiratoires Mondiale (1996) Effets de cholesystectomy laparoscopique sur la vigueur des muscles. Am J Respir Crit Care Med 153. 458-461.

  1. Volpino P.
  2. Cangemi V.
  3. D’Andrea N.
  4. et al.

(1998) hémodynamique et des Changements pulmonaires pendant et après cholécystectomie laparoscopique. Une comparaison with la chirurgie traditionnelle. Surg Endosc 12. 119-123.

  1. Erice F.
  2. Fox GS.
  3. Salib YM.
  4. et al.

(1993) la fonction diaphragmatique avant et après cholesystectomy laparoscopique. Anesthesiology 79. 966-975.

  1. Couture JG.
  2. Chartrand D.
  3. Gagner M.
  4. et al.

(1994) l’activité musculaire diaphragmatique et abdominale après cholesystectomy endoscopique. Anesth Analg 78. 733-739.

  1. Chuter TA.
  2. Weissman C.
  3. DM Mathews.
  4. et al.

(1990) de la respiration diaphragmatique manœuvres et mouvement du diaphragme après cholécystectomie. Chest 97. 1110 à 1114.

  1. Drummond GB

(1998) diaphragmatique dysfonction: un concept de Depasse. Br J Anesthesiology 80. 277-279.

  1. Joris JL.
  2. HINQUE VL.
  3. Laurent PE.
  4. et al.

(1998) La fonction pulmonaire et la douleur après gastroplastie réalisée par laparotomie ous laparoscopie chez les patients Souffrant d’obésité morbide. Br J Anesthesiology 80. 283-288.

  1. Weiner P.
  2. J. Waizman
  3. Weiner M.
  4. et al.

(1998) Influence de la Perte de poids après excessifs gastroplastie Pour l’obésité Morbide Sur la performances des muscles Respiratoires. Thorax 53. 39-42.

  1. Jansen JE.
  2. Sorensen AI.
  3. Naesh O.
  4. et al.

(1990) Effets de doxapram-sur les complications pulmonaires postopératoires activités après UNE Chirurgie abdominale Supérieure Chez les patients par haut osée. Lancet 335. 936-938.

  1. Chuter TA.
  2. Weissman C.
  3. Starker PM.
  4. et al.

(1989) Effet de la spirométrie incitative sur la fonction diaphragmatique après la chirurgie. Chirurgie 105. 488-493.

  1. Celli B

(1993) les soins périopératoires Respiratoires du patient subissant juin chirurgie abdominale supérieure. Clin Chest Med 14. 253-261.

  1. McAlister VC.
  2. Grant DR.
  3. Roy A.
  4. et al.

(1993) Droit des Blessures du nerf phrénique en transplantation hépatique. Transplantation 55. 826-830.

  1. Smyrniotis V.
  2. Andreani P.
  3. Muiesan P.
  4. et al.

(1998) diaphragmatique du nerf paralysie chez les jeunes Enfants après transplantation du foie juin. Le succès du treatment par la plicature du diaphragme. Transplant Int 11. 281-283.

  1. Tobin MJ

(1988) muscles Respiratoires Dans la maladie. Clin Chest Med 9. 263-266.

  1. Williams TJ.
  2. Patterson GA.
  3. McClean PA.
  4. et al.

(1992) des essais D’Exercice Maximal Chez les receveurs de greffe de Poumon Simples ET doubles. Am Rev Respir Dis 145. 101-105.

  1. Wanke T.
  2. Merkle M.
  3. Formanek D.
  4. et al.

(1994) Effet de la transplantation pulmonaire sur la fonction diaphragmatique chez les de maladie chronique pulmonaire obstructive patients atteints. Thorax 49. 459-464.

  1. Brath H.
  2. Lahrmann H.
  3. Wanke T.
  4. et al.

(1997) L’effet de la transplantation pulmonaire sur le lecteur neuronal au diaphragme chez les de BPCO sévère patients atteints. Eur Respir J 10. 424-429.

  1. Banzett RB.
  2. Inbar GF.
  3. Brown R.
  4. et al.

(1981) Diaphragme activité électrique pendentif de pression négative chez l’lower Torse homme quadriplégique. J Appl Physiol: Respirat Phiysiol 51. Environ exercice 654-659.

  1. Cheeseman M.
  2. Revelette WR

(1990) contribution phrénique afférente aux réflexes provoqués par des Changements Dans la longueur du diaphragme. J Appl Physiol 69 640-647.

  1. Vert M.
  2. J. Mead
  3. Sears TA

activity (1978) Muscle restriction pendentif de la Paroi thoracique et la respiration à pression positif chez l’homme. Respir Physiol 35. 283-300.

  1. MB Reid.
  2. Banzett RB.
  3. Feldman HA.
  4. et al.

(1985) La remuneration réflexe de la respiration spontanée when l’immersion changement la longueur du diaphragme. J Appl Physiol 58. 1136-1142.

  1. Dorffner R.
  2. Eibenberger K.
  3. Youssefzadeh S.
  4. et al.

(1997) diaphragmatique transplantation après dysfonction cardiaque ous pulmonaire. J Coeur Lung Transplant 16. 566-569.

  1. Kesten S

(1997) La réadaptation pulmonaire et Une intervention chirurgicale verser pulmonaire maladie en juin en phase terminale. Clin Chest Med 18. 173-181.

  1. Ambrosino N.
  2. Bruschi C.
  3. Callegari G.
  4. et al.

(1996) Cours de Temps de la capacity d’exercice, la performances et squelettique musculaire respiratoire après transplantation cœur-poumon. Eur Respir J 9. 1508 à 1514.

  1. Guignon I.
  2. Cassart M.
  3. Gevenois PA.
  4. et al.

(1995) hyperinflation persistante après la transplantation coeur-poumon de la fibrose kystique. Am J Respir Crit Care Med 151. 534-540.

  1. Cooper JD.
  2. Trulock RP.
  3. Triantafillou AN.
  4. et al.

(1995) pneumectomy bilatérale (réduction de volume) verser la broncho-pneumopathie chronique obstructive. J Thorac Cardiovasc Surg 109. 106-119.

  1. Fein AM.
  2. Branman SS.
  3. Casaburi R.
  4. et al.

La chirurgie de réduction (1996) Du volume de pulmonaire. Am J Respir Crit Care Med 154. 1151 – 1152.

  1. Ferguson GT.
  2. Fernandez E.
  3. Zamora MR.
  4. et al.

(1998) Amélioration de la performances de l’exercice après la chirurgie de réduction du volume de l’emphysème pulmonaire verser. Am J Respir Crit Care Med 157. 1195 – 1203.

  1. Russi EW.
  2. Stammberger U.
  3. Weder W

chirurgie de réduction (1997) Du volume de l’écoulement pulmonaire emphysème. Eur Respir J 10. 208-218.

  1. Martinez FJ.
  2. de Oca MM.
  3. Whyte RI.
  4. et al.

(1997) Réduction du volume pulmonaire Amélioré la dyspnée, L’hyperinflation Dynamique et La fonction des muscles Respiratoires. Am J Respir Crit Care Med 155. 1984 – de 1990.

  1. Laghi F.
  2. Jubran A.
  3. Topeli A.
  4. et al.

(1998) Effet de la chirurgie de réduction du volume de pulmonaire sur le couplage neuromécanique du diaphragme. Am J Respir Crit Care Med 157. 475-483.

  1. Teschler H.
  2. Stamatis G.
  3. el-Raouf Farhat AA.
  4. et al.

(1996) Effet de la réduction chirurgicale du volume de la fonction pulmonaire sur musculaire respiratoire Dans l’emphysème pulmonaire. Eur Respir J 9. 1779-1784.

  1. Tschernko EM.
  2. Wisser W.
  3. Wanke T.
  4. et al.

(1997) Les Changements Dans la mécanique ventilatoire et la fonction diaphragmatique après la chirurgie de réduction du volume de pulmonaire chez les patients atteints de BPCO. Thorax 52. 545-550.

  1. Travaline JM.
  2. Addonizio VP.
  3. Criner GJ

(1995) Effet de bullectomie sur la vigueur du diaphragme. Am J Respir Crit Care Med 152. 1697 – 1701.

  1. Criner G.
  2. Cordova FC.
  3. Leyenson V.
  4. et al.

(1998) Effet de la chirurgie de réduction du volume de la résistance pulmonaire sur du diaphragme. Am J Respir Crit Care Med 157. 1578 – 1585.

  1. Wen AS.
  2. Woo MS.
  3. Keens TG

(1997) Combien de manœuvres Sont nécéssaires verser la pression inspiratoire Mesurer Maximale Avec précision? Chest 111. 802-807.

  1. Sciurba FC.
  2. Rogers RM.
  3. Keenan RJ.
  4. et al.

(1996) L’improvement de la fonction pulmonaire et après la recul élastique de chirurgie du poumon réduction verser l’emphysème diffus. N Engl J Med 334. 1095 -. 1096

  1. McParland C.
  2. Resh EF.
  3. Krishnan.
  4. et al.

(1995) inspiratoire faiblesse musculaire Dans l’insuffisance cardiaque chronique: rôle de la nutrition et de l’électrolyte et statut Myopathie systémique. Am J Respir Crit Care Med 151. 1101 – 1107.

  1. F. Maltais
  2. LeBlanc P.
  3. Simard C.
  4. et al.

(1996) adaptation Skeletal musculaire à l’Entraînement d’endurance chez les de maladie chronique pulmonaire obstructive patients atteints. Am J Respir Crit Care Med 154. 442-447.

  1. Benditt JO.
  2. Bois DE.
  3. McCool FD.
  4. et al.

(1997) Les Changements Dans la respiration et les modes de recrutement des muscles de les induites par la chirurgie de réduction du volume de pulmonaire. Am J Respir Crit Care Med 155. 279-284.

  1. Jubran A.
  2. Laghi F.
  3. Mazur M.
  4. et al.

(1998) Cloisonnement du poumon et la Paroi thoracique mécanique avant et après la chirurgie du poumon réduction de volume. Am J Respir Crit Care Med 158. 306-310.

  1. Norman M.
  2. Hillerdal G.
  3. Orre L.
  4. et al.

(1998) Amélioration de la fonction pulmonaire et la qualité de Vie qui AUGMENTE fonction après la recul élastique de chirurgie du volume de réduction pulmonaire Dans l’emphysème. Respir Med 92. 653-658.

  1. Weiner P.
  2. J. Waizman
  3. Weiner M.
  4. et al.

(1998) Influence de la Perte de poids après excessifs gastroplastie Pour l’obésité Morbide Sur la performances des muscles Respiratoires. Thorax 53. 39-42.

  1. Polkey MI.
  2. Vert M.
  3. Moxham J

(1995) Mesure de la vigueur des muscles Respiratoires. Thorax 50. 1131-1135.

  1. Macklem PT

(1986) La faiblesse musculaire et la fonction respiratoire. N Engl J Med 314. 775-776.

  1. Miller JM.
  2. J. Moxham
  3. vert M

(1985) Le changement maximal Dans l’évaluation de la fonction de la membrane Dans l’homme. Clin Sci 69. 91-96.

  1. Chen R.
  2. Collins S.
  3. Remtulla H.
  4. et al.

(1995) phrénique study de la conduction nerveuse chez les Sujets Normaux. Muscle Nerve 18. 330-335.

  1. Similowski T.
  2. Fleury B.
  3. Launois S.
  4. et al.

(1989) La stimulation magnétique cervicale: une nouvelle méthode for the stimulation du nerf phrénique chez les Humains bilatérale conscients indolore. J Appl Physiol 67. 1311-1318.

  1. Yan S.
  2. Gauthier AP.
  3. Similowski T.
  4. et al.

(1992) Évaluation de la contractilité du diaphragme humain en Utilisant des secousses de pression de la bouche. Am Rev Respir Dis 145. 1064 – 1069.

  1. Hamnegard C-H.
  2. Wragg S.
  3. Kyroussis D.
  4. et al.

(1995) Pression Mouth en response à la stimulation magnétique des nerfs phrénique. Thorax 50. 620-624.

  1. Similowski T.
  2. Gauthier AP.
  3. Yan S.
  4. et al.

(1993) Évaluation de la fonction de la membrane en Utilisant des secousses de pression de la bouche chez les patients chroniques de la maladie obstructive pulmonaire. Am Rev Respir Dis 147. 850-856.

RELATED POSTS

Laisser un commentaire